Chargement...

Interclima+Elec 2013 - Génie clim. : l'ingénierie va devenir RGE

Interclima+Elec :  les lauréats du Concours de l’innovation sont …

Voici le palmarès du Concours de l’Innovation 2013 du salon Interclima+Elec :


Catégorie Génie climatique. Médaille d’Or : Vergne Innovation pour sa chaudière à gaz à condensation MC3 modulant de 0,8 à 28 kW en continu et avec un rendement constant sur toute la plage de modulation et existant en versions chauffage seul, mixte instantanée, micro-accumulée ou accumulée. Médaille d’Argent : Ciat pour son Aquaciat2 Hybrid, système monobloc associant une PAC air-eau réversible et une chaudière gaz à condensation, pour bâtiments tertiaires. Médaille de Bronze : Grundfos pour son circulateur Magna 3 qui, destiné aux installations de chauffage /climatisation, systèmes géothermiques et applications ECS, existe en version simple ou double.


Catégorie Systèmes utilisant les EnR. Médaille d’Or : Atlantic pour sa chaudière hybride murale gaz Hysae Hybrid associant une PAC de 3 kW et une chaudière gaz condensation de 16 kW (28 kW en sanitaire), avec production d’ECS assurée en micro-accumulation. Médaille d’Argent : Ecometis pour une chaudière chauffage/ECS à microcogénération à granulés de bois, pour le marché domestique et le petit tertiaire. Médaille de Bronze : Poujoulat pour son système de filtration Top Clean des fumées et poussières destiné aux appareils de chauffage aux bûches, granulés ou plaquettes.


Catégorie Gestion intelligente de l'énergie. Médaille d’Or : Cardonnel Ingénierie pour son Smart Thermogène Grid de chauffage/ECS en résidentiel collectif, neuf ou rénové, système qui gère et recycle des énergies fatales ou renouvelables. Médaille d’Argent : Belimo pour sa vanne 2 voies Energy Valve de régulation indépendante de la pression avec fonction d’équilibrage dynamique intégrée, pour chauffage, climatisation et ventilation. La vanne peut être pilotée sous protocole BACnet. Médaille de bronze : Toshiba pour sa plate-forme « cloud » Pluzzy de gestion énergétique en résidentiel permettant aux professionnels de proposer des services d’efficacité énergétique en aval du compteur et des services de pilotage d’appareils domestiques.


Grand Prix efficacité énergétique Batimat : Systovi pour son système S-Pac de production d’ECS et d’électricité, avec ballon thermodynamique connecté à des panneaux « aérovoltaïques » de production d’électricité et de chaleur.


Grand Prix Qualité environnementale : Climalife Groupe Dehon pour son fluide caloporteur Greenway Solar - 30°C, dont la matière première est d’origine renouvelable.


Grand Prix efficacité énergétique Interclima+Elec : Frisquet pour sa chaudière hybride à condensation Hydroconfort Solaire, avec ballon inox intégré solaire de 220 litres.

Interclima+Elec : « beaucoup de contacts et hausse des visiteurs étrangers »

« Le visitorat international est en augmentation et de grande qualité », a déclaré Stéphanie Auxenfans, directrice de la division Construction de Reed Expositions, à propos des trois salons jumelés Interclima+Elec, Batimat et Idéo Bain organisés par cette division la semaine dernière à Paris Nord Villepinte. Interrogés par cette division à la clôture d’Interclima+Elec, Christian Cardonnel (Cardonnel Ingénierie), l’un des exposants, a qualifié le salon de « très bon ». Cardonnel Ingénierie a réussi à optimiser les moyens mis en oeuvre pour obtenir les meilleurs résultats possibles, a-t-il ajouté. Le point fort a été la globalité de l’offre que propose cette nouvelle plate-forme de trois salons. Pour sa part, Thierry Pollini, directeur commercial France de De Dietrich, a jugé « très satisfaisante » cet Interclima+Elec 2013. La réunion de ces salons est d’une grande cohérence, a-t-il ajouté. Et nous avons pu découvrir de nouveaux interlocuteurs : architectes, bureaux d’études, prescripteurs, etc. Autre témoignage recueilli par les organisateurs d’Interclima+Elec : celui d’Allison Ceccarello (CIAT), qui leur a déclaré : Nous avons connu une très bonne fréquentation sur les cinq jours du salon. La nocturne du jeudi a été particulièrement appréciée par nos clients. Nous avons eu, pendant le salon, beaucoup de contacts. Et des contacts de grande qualité.

En génie climatique, l’ingénierie va devenir RGE

Il vient d’être décidé d’enrichir le dispositif d’éco-conditionnalité RGE d’un volet maîtrise d’œuvre : ont été définies des exigences minimales afin que les qualifications ou certifications existantes pour les prestations d’études en performance énergétique et EnR puissent bénéficier, elles aussi, de cette mention RGE. L’Ademe va mettre en place l’éco-conditionnalité de ses soutiens financiers pour l’aide à la décision préalable aux travaux, aide qui sera conditionnée à la réalisation d’études titulaires d’un signe de qualité RGE. Entre autres prestations concernées, figurent celles relatives aux systèmes énergétiques de production/distribution/émission et régulation à partir ou non d’EnR pour le chauffage, la climatisation, le rafraîchissement, l’ECS et la ventilation, qu’il s’agisse, par exemple, d’assistance à maître d’ouvrage, de diagnostic ou étude thermiques, d’audit énergétique ou encore d’ingénierie d’exploitation et de maintenance.

Enerplan veut redynamiser un solaire thermique collectif en perte de vitesse

Le recul du marché français métropolitain du STColl (solaire thermique collectif) en 2013 « s’explique principalement par la baisse du nombre de dossiers de demande de subvention au Fonds Chaleur, ainsi que par sa moindre pénétration dans l’habitat locatif défiscalisé ». C’est ce que vient d’estimer le syndicat solaire Enerplan, qui juge « défavorable » au STColl le dispositif de défiscalisation Duflot. Enerplan entend faire passer de 14 à 7-10 c€/kWh utiles « d’ici quelques années » le coût du STColl. Par ailleurs, le syndicat souhaite une amélioration de la performance réglementaire du STColl dans la RT 2012, dont certaines valeurs par défaut dans le code de calcul « induisent une sous-valorisation de l’ordre de 50% par rapport aux performances réelles usuellement rencontrées », souligne-t-on. Enerplan souhaite également une modification du code de calcul pour le débit calorique, ainsi qu’« une meilleure pratique » des BET en matière de RT 2012, avec une plus grande « vigilance sur les données renseignées ». Par ailleurs, Enerplan va lancer prochainement une nouvelle version de sa Garantie de Résultats Solaires, que l’on promet « plus simple techniquement et juridiquement ».

Téléchargez la lettre hebdomadaire complète

Pour s'abonner à l'édition complète de ThermPresse - 615 € TTC/an : cliquez ici

Exemple d'un numéro de ThermPresse : ThermPresse du 22 Avril 2013

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité