Plan Climat : priorité à la chaleur renouvelable et à la rénovation énergétique


Plan Climat : priorité à la chaleur renouvelable et à la rénovation énergétique

Le Plan Climat, que vient de présenter le ministre Nicolas Hulot, se propose de faire de la France « le champion de la lutte pour le climat et la transition vers une économie sans énergies fossiles ». Et, au ministère de la Transition écologique et solidaire, il nous a été clairement indiqué que la chaleur d’origine renouvelable devrait constituer « un vecteur essentiel pour l’atteinte des objectifs climatiques et énergétiques » du pays. Le ministère veut, notamment, «encourager l’énergie solaire et l’utilisation de la biomasse pour produire de la chaleur».

Il nous a aussi été expliqué que la division par 4 des émissions françaises de gaz à effet de serre jusque-là prévue n’était « pas assez ambitieuse pour répondre aux objectifs de l’Accord de Paris ». On nous a dit aussi qu’un prix du carbone de 100 € par tonne d’ici 2030 serait « insuffisant » pour placer le monde sur la trajectoire des 2°C et qu’en conséquence une augmentation « accélérée » de ce prix serait fixée pour les cinq prochaines années. D’une façon générale, Nicolas Hulot a affirmé sa volonté d’« en finir avec les énergies fossiles » et de viser la neutralité carbone à l’horizon 2050.



Il nous a été précisé au ministère que des mesures de compensation seraient introduites afin ne pas pénaliser les ménages aux revenus les plus modestes. Cela concernera, notamment, une hausse du chèque énergie et un soutien au remplacement des chaudières au fioul. Nous allons aider les plus modestes à trouver une solution pour réduire leur facture de chauffage, nous a-t-on promis au ministère. A partir de 2018, sera proposé « un accompagnement à tous les Français modestes pour que locataires et propriétaires en situation de précarité énergétique puissent se voir proposer une solution ». Le Plan Climat veut faire disparaître en dix ans tous les logements qui, mal isolés, conduisent à la précarité énergétique. 4 milliards d’euros y seront dédiés. Les premiers audits auront lieu dès le début de 2018, afin que les travaux puissent être terminés avant l’hiver 2018-2019, déclare-t-on au ministère. Des mesures à la fois incitatives et coercitives seront prises pour que les propriétaires rénovent les « passoires thermiques » mises en location.

Par ailleurs, un gros effort de rénovation des bâtiments publics a été annoncé. En partenariat avec les collectivités locales, le ministère veut donner, en la matière, un puissant coup d’accélérateur. Pour ses cités administratives, en particulier, l’Etat visera « le niveau d’exigence de -25% de consommation énergétique ». Un effort tout particulier sera également fait pour la rénovation énergétique des écoles, universités et hôpitaux. D’une façon générale, le Plan Climat affirme une volonté de « faire de la rénovation thermique des bâtiments une priorité nationale ». En la matière, le gouvernement publiera en septembre prochain « une feuille de route pour le quinquennat », dont les orientations seront mises en œuvre dès la loi de finances pour 2018. Le ministère songe à faire évoluer ou créer des outils « efficaces et centrés sur la performance énergétique ». Par ailleurs, il entend mettre en place « une gouvernance et un pilotage renforcés et coordonnés des actions publiques en matière de rénovation énergétique ». Il nous a été annoncé, d’autre part, que le gouvernement « étudierait l’augmentation des moyens du fonds chaleur » et qu’il introduirait « une fiscalité incitative » sur les HFC afin d’encourager le développement de fluides alternatifs. Par ailleurs, des mesures seront prises pour « simplifier encore » le développement de la géothermie. D’autre part, l’Ademe généralisera une offre d’accompagnement gratuit à destination des petites entreprises pour optimiser leurs flux matière-énergie-eau, ainsi que, pour les plus grandes entreprises, un dispositif clés en main financé par le partage des gains des économies réalisées. Pour sa part, BPI France financera des rénovations thermiques d’entreprises en mettant en place un crédit adapté.


- EN BREF - L’association Qualit’EnR vient d’indiquer dans un communiqué que, à ce jour, elle avait réalisé : plus de 14 400 audits d’installations Qualisol chez des particuliers ayant fait appel à ses entreprises qualifiées, plus de 6 700 audits Qualibois, plus de 5 400 audits QualiPAC et 10 audits Qualiforage. Le communiqué insiste sur « l’importante progression » de la qualité des prestations des installateurs au fil des ans. Elle souligne aussi que les particuliers sont très satisfaits de la qualité des installations ainsi réalisées, à plus de 90%.

- EN BREF - En butane et propane, une baisse de 24% des consommations sera enregistrée (soit -4 TWh, notamment en raison de la généralisation des chaudières haute performance) sur le marché français du résidentiel d’ici 2030, mais cette baisse « sera compensée par une substitution au fioul (+6 TWh) », tandis que, en tertiaire, les consommations se stabiliseront (+ 0,5%/an) « autour d’usages captifs dans l’hôtellerie et la restauration ». C’est ce que prévoit une récente étude de l’AFG (Association française du gaz) qui pronostique que, au total, secteurs résidentiel et tertiaire confondus, la demande en GPL devrait stagner à l’horizon 2030, avec toutefois la substitution, par les GPL, de 15% du fioul en rénovation résidentielle. En ce qui concerne la distribution de gaz sur réseau, l’étude prévoit que, en résidentiel, la demande de gaz baissera de 1,1%/an jusqu’en 2030, tandis que, dans le tertiaire, la baisse sera de 0,7%/an. En ce qui concerne la cogénération, l’étude s’attend, d’ici à 2023, à une stabilité de la consommation de gaz, à un niveau proche de 2013, soit autour de 30 TWh. Mais elle prévoit pour 2030 une demande de 75 TWh.

- EN BREF - Le marché des appareils de chauffage électrique progressera d’environ 5% en moyenne annuelle entre 2016 et 2020, à 45 millions d’unités en 2020. C’est ce que prévoit une récente étude de la société internationale Technavio. L’étude précise que les principaux fournisseurs sont De’ Longhi, Honeywell, Jarden et Lasko.


Pour s'abonner à l'édition complète de ThermPresse - 630 € TTC/an : Cliquez ici


Exemple d'un numéro de ThermPresse : ThermPresse du 19 Juin 2017

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

Réseaux de chaleur : accélérer le développement pour répondre aux objectifs réglementaires

Réseaux de chaleur : accélérer le développement pour répondre aux objectifs réglementaires

Suivons l'évolution après avoir reçu les aides par le Fonds Chaleur l'impact sur les réseaux de chaleur pour accélérer le développement.


Entreprises PME : un crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, encore méconnu !

Entreprises PME : un crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, encore méconnu !

Les PME peuvent désormais bénéficier d'un crédit d'impôt "transition énergétique". Or peu d'entreprises le savent. Découvrez comment y prétendre.


Gestion énergétique des bâtiments tertiaires et multisites

En réponse au décret tertiaire et décret BACS pour optimiser la gestion énergétique des bâtiments tertiaires et multisites : solution EMS et comptage électrique communiquant


Sept organisations professionnelles créent l’Association Française de la Ventilation

Sept organisations professionnelles créent l’Association Française de la Ventilation

Découvrons la création et la structuration de l'Association Française de la Ventilation qui a eu lieu ce 27 Janvier 2021.


GTB : l’architecture des réseaux se révolutionne dans le bâtiment

GTB : l’architecture des réseaux se révolutionne dans le bâtiment

Découvrons la démarche des acteurs de la régulation ACR, BACnet et KNX France pour répondre aux décrets BACS et Tertiaire de 2020 et aux mesures du plan de relance de Septembre dernier.


Rafraîchissement naturel des bâtiments, les solutions adiabatiques

Le rafraîchissement adiabatique se base sur un principe naturel de rafraîchissement dû à l'évaporation de l'eau contenu dans l'air chaud.


5ème période des certificats d'économie d'énergie et baisse des financements les offres à 1€

5ème période des certificats d'économie d'énergie et baisse des financements les offres à 1€

Les certificats d'économie d'énergie vont connaitre une 5e période en janvier 2022 : leur financement avec certaines offres à 1€ va être limité


Décret tertiaire en rénovation : une obligation qui demande savoir-faire et temps

Décret tertiaire en rénovation : une obligation qui demande savoir-faire et temps

Le nouveau décret tertiaire en rénovation est désormais obligatoire pour tous les bâtiments existants de plus de 1000m2. Aussi, comment transformer cette obligation en opportunité ?


Rénovation énergétique en copropriété : Trophées métropolitains CoachCopro 2021

Rénovation énergétique en copropriété : Trophées métropolitains CoachCopro 2021

Le mercredi 24 mars 2021 se déroulait la cérémonie virtuelle de remise de prix des Trophées métropolitains CoachCopro 2021.


Rénovation énergétique par étapes pour le logement individuel. Rapport d’expertise

Rénovation énergétique par étapes pour le logement  individuel.  Rapport d’expertise

Découvrez l'étude qui fait un point concret sur la rénovation « par étapes » des logements et analyse les conditions de réussite à la réalisation de rénovations performantes .


RE2020 : évolutions, nouveautés et avis d’un bureau d’études référent

RE2020 : évolutions, nouveautés et avis d’un bureau d’études référent

La Réglementation Environnementale 2020, reportée à 2021, continue d'inclure nouveautés et évolutions. Nathalie Tchang, directrice BET TRIBU ENERGIE, nous en présente les détails.


Rénovation énergétique et label BBC-Effinergie Rénovation : le point en 2020

Rénovation énergétique et label BBC-Effinergie Rénovation : le point en 2020

235 000 logements sont engagés dans une rénovation basse consommation en 2020, dans le résidentiel. C'est près de 25% des logements Effinergie


Le SFCB présente les chiffres de l’année 2020

Le SFCB présente les chiffres de l’année 2020

Le SFCB (Syndicat Français des Chaudiéristes Biomasse) vous présente les chiffres de l'année 2020 sur le nombre de chaudières biomasse vendues et installées.


Nouveau DPE : l’occasion d’une dose supplémentaire de vaccin contre la confusion DPE - audit

Nouveau DPE : l’occasion d’une dose supplémentaire de vaccin contre la confusion DPE - audit

Assistez au dialogue constructif entre deux personnages sur le nouveau DPE - Diagnostic Performance Energétique.


Typologie des contrats d’exploitation en copropriété

Typologie des contrats d’exploitation en copropriété

CEGIBAT dresse une typologie des contrats d'exploitation en copropriété. Découvrez les différentes garanties légales, les postes de facturation ou encore la négociation d'un contrat.