Les bâtiments sont-ils compatibles avec la neutralité carbone ?

En marge de la COP27, ce Jeudi 10 Novembre 2022, l’IFPEB (l’Institut Français pour la performance du bâtiment) a présenté à un vaste panel d’acteurs de l’immobilier un socle programmatique pour des bâtiments « compatibles neutralité carbone ». Ni un label, ni une certification, cette démarche permet de baliser un chemin concret et opérationnel vers la neutralité carbone.

« Un bâtiment ne peut pas être neutre en carbone, c'est impossible »


Pour Christophe Rodriguez, directeur adjoint, « le concept de neutralité carbone est impossible physiquement à l’échelle d’un bâtiment. Il existe néanmoins des axes programmatiques robustes permettant de réduire de façon immédiate son impact carbone. » L’Institut propose dans cette publication un état des lieux du chemin parcouru ces 30 dernières années ainsi qu’un socle opérationnel pouvant être largement déployé dans les opérations.

Ce socle technique, téléchargeable gratuitement, est le fruit de 8 mois de travail des membres de l’IFPEB dans le cadre de leur Groupe de Travail permanent Neutralité Carbone. 


neutralité carbone







Parmi le sommaire ...


Ambition à l’échelle européenne, à l’échelle française
Intensifier l’usage : raisonner en kgCO2/personne
Consommer moins : sobriété, frugalité et réemploi
Consommer mieux : combiner les meilleurs vecteurs énergétiques
Impact carbone de l’énergie
Impact carbone des matériaux
Vers un Temps de Retour Carbone ?
Synthèse des piliers et objectifs à fixer
Bâtir sa trajectoire à l’échelle d’un patrimoine
Socle programmatique : Intensifier l’usage, consommer moins d’énergie, consommer mieux l’énergie, consommer moins de matériaux, consommer mieux les matériaux
Chantier à faible impact carbone
Vers une garantie de résultat environnemental



La publication est notamment composée d'éléments de décryptage (80 pages) et de fiches thématiques pour chaque levier de décarbonation : intensifier l'usage, consommer moins, consommer mieux.


Téléchargez le socle technique - Guide de 89 pages



Zoom sur …  les axes fondamentaux d’un Bâtiment Compatible Neutralité Carbone

1) Le Bâtiment Compatible Neutralité Carbone ne cherche pas à afficher zéro, ce qui compte c’est le progrès mesuré chaque année

Le socle technique « Bâtiment Compatible Neutralité Carbone » s’appuie sur le référentiel Net Zero Initiative (NZI) proposé par Carbone 4. Il permet aux entreprises d’évaluer leurs efforts et leurs contributions à la neutralité carbone française grâce à trois indicateurs distincts.
• Réduire au maximum ses émissions de GES (pilier A, NZI) avec des objectifs de résultat.
• Aider d’autres bâtiments, d’autres secteurs à réduire leurs émissions de GES … (pilier B, NZI) avec des objectifs de moyen.
• Contribuer à augmenter les puits de carbone (pilier C, NZI) via des objectifs de résultat ou de moyen.
Ce qui compte c’est la mesure de la contribution du bâtiment et donc les progrès réalisés chaque année et pour chaque pilier. La trajectoire long terme compte moins que le progrès réel mesuré chaque année.

2) Le Bâtiment Compatible Neutralité Carbone active trois leviers programmatiques principaux

Un Bâtiment Compatible Neutralité Carbone s’appuie sur trois axes programmatiques principaux : Intensifier l’usage, consommer moins et consommer mieux. Pour chaque axe sont cartographiés : les ordres de grandeurs (où est le carbone ?), les leviers d’actions disponibles, les indicateurs objectivables et enfin des exemples concrets de mise en application.

2.1) Intensifier l’usage pour diminuer le besoin net en m²
Cette tendance de fond questionne l’utilisation même des bâtiments. Quelle performance environnementale pour un bâtiment peu utilisé ? De nombreux leviers existent et sont détaillés dans la publication. Intensifier l’usage, c’est basculer d’une performance au m² à une performance à la personne. C’est aussi accepter qu’un bâtiment très fortement occupé consommera plus d’énergie qu’un bâtiment peu occupé, mais présentera potentiellement une performance meilleure. En France, on estime l’empreinte carbone des habitants à 9,9 tonnes de CO2/personne (en 2019). Intensifier l’usage c’est se demander : comment la conception, l’exploitation de ce bâtiment contribuent-elles à baisser l’empreinte carbone de ceux qui l’utilisent ?

2.2) Consommer moins : faire mieux avec moins
Depuis le premier choc pétrolier, de nombreuses générations de réglementations thermiques dans le bâtiment se sont succédées. En cinquante ans, l’ensemble des acteurs du bâtiment a développé une culture commune de la sobriété et l’efficacité énergétique.
Le meilleur kWh et le meilleur matériau ont un point commun : on ne les consomme pas. Essentialiser le kWh ou le matériau utile pour ne consommer que le strict nécessaire : faire mieux avec moins.

2.3)  Consommer mieux : une compétition bas carbone est lancée
Questionner l’impact environnemental du kWh ou du matériau mis en œuvre. Favoriser des énergies et matériaux décarbonés, voire contribuer à la séquestration carbone.

3) Il évalue son potentiel de décarbonation maximum

Le potentiel de décarbonation maximum implique d’évaluer le plancher technique de MDE (Maîtrise de l’énergie) pour diminuer au maximum sa consommation d’énergie (kWh/m².an). Et d’évaluer le potentiel d’accès à des énergies décarbonées pour diminuer au maximum son intensité carbone (kgCO2/m².an).

axes performants


Source et Lien

IFPEB

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

EnerJ-meeting Lyon le 15 nov. pour « construire et rénover objectif 0 carbone »

EnerJ-meeting Lyon le 15 nov. pour « construire et rénover objectif 0 carbone »

Le 15 novembre 2022 aura lieu la 2e édition d'EnerJ-meeting Lyon. Au programme "Construire et rénover objectif zéro carbone".


Le futur label RE2020 confié à un Groupement d’Intérêt Ecologique et au Plan Bâtiment Durable

Le futur label RE2020 confié à un Groupement d’Intérêt Ecologique et au Plan Bâtiment Durable

Le futur label RE2020 est en cours d'élaboration. C'est le Plan Bâtiment Durable et le Groupement d’Intérêt Ecologique qui en ont la charge


SAVE THE DATE : EnerJ-meeting Lyon – 15 novembre 2022 - Palais de la Bourse

SAVE THE DATE : EnerJ-meeting Lyon – 15 novembre 2022 - Palais de la Bourse

EnerJ-meeting Lyon aura lieu le 15 novembre 2022 au Palais de la Bourse pour une édition sur le thème : « Construire et ré∙nover, objectif 0 carbone ».


Retour d’expérience RE2020 en logements collectifs avec seuils échéance 2025

Retour d’expérience RE2020 en logements collectifs avec seuils échéance 2025

Intéressons-nous au retour d'expérience de l'ingénieur énergie-environnement David Lebannier sur les logements collectifs avec seuils échéance 2025.


Enquête exclusive sur la RE2020 auprès des concepteurs

Enquête exclusive sur la RE2020 auprès des concepteurs

Que pensent les concepteurs MOA et MOE de la RE2020 ? Du label d'état RE2020 ? XPair et Tribu Energie ont mené l'enquête : voici leurs réponses.


Valeur verte, pour comprendre ce qui fait la valeur d’un bien ...

Valeur verte, pour comprendre ce qui fait la valeur d’un bien ...

Intéressons nous au Rapport Valeur Verte rédigé par l'OID - Xavier Pelton et Sabine Brunel - présentant un intérêt pédagogique pour comprendre comment se construit la valeur d’un bien.nn


Interclima : performance et rendement du CVC pour répondre au défi bas carbone

Interclima : performance et rendement du CVC pour répondre au défi bas carbone

Découvrons le panorama des innovations CVC du récent salon Interclima avec une présentation de l’offre en équipements de confort orientée performance et rendement et bas carbone.


Rénover les quartiers : un projet ambitieux qui repose sur une démarche politique

Rénover les quartiers : un projet ambitieux qui repose sur une démarche politique

Intéressons-nous à la table ronde qui s'est tenue en Février dernier, organisée par Le CAH, Club de l’Amélioration de l’Habit sur la rénovation des quartiers.


Guide de solutions pour répondre aux exigences de la RE2020

Guide de solutions pour répondre aux exigences de la RE2020

Schneider Electric a conçu un Guide pour répondre aux exigences de la Réglementation Environnementale 2020.


Pompe à chaleur pour répondre à la RE2020 dans les logements collectifs

Pompe à chaleur pour répondre à la RE2020 dans les logements collectifs

Avec la réglementation environnementale RE2020, les pompes à chaleur sont devenues quasiment obligatoire, même pour les logements collectifs.


10 millions de logements chauffés par PAC en 2030

10 millions de logements chauffés par PAC en 2030

Équilibre des Énergies partage ses propositions pour atteindre 10 millions de logements chauffés par pompe à chaleur en 2030


Programme d'EnerJ-meeting Lyon le 15/11/2022

Programme d'EnerJ-meeting Lyon le 15/11/2022

EnerJ-meeting Lyon c'est ce 15 novembre 2022 au Palais de la Bourse : des conférenciers de renom viendront partager leurs expériences. Découvrez le programme !


Economies d’énergie et qualité d’air intérieur grâce à la filtration d’air

Economies d’énergie et qualité d’air intérieur grâce à la filtration d’air

Découvrez les solutions afin de prendre soin de la qualité d'air intérieur tout en réalisant des économies d'énergie.


Tableau de bord des labels Effinergie au 1er trimestre 2022

Tableau de bord des labels Effinergie au 1er trimestre 2022

L'observatoire BBC publie le tableau de bord des labels Effinergie au 4ème trimestre 2021 avec les principales publications et actualités.


Covid + présidentielles + RE2020 : un agenda en plomb pour 2022 !

Covid + présidentielles + RE2020 : un agenda en plomb pour 2022 !

Intéressons-nous à l'agenda 2022 se rapportant aux trois sujets importants : Covid + Présidentielles + RE2020.