Design économique : Note prospective du groupe RBR-T et appel à contribution

Le groupe prospectif du Plan Bâtiment Durable, co-présidé par Christian Cléret et Jean-Christophe Visier, « Réflexion Bâtiments Responsables et Territoires » (RBR-T) lance une nouvelle réflexion sur le sujet du design économique. Ce travail est piloté par Alice Fournier et Etienne Riot.

Agir sur la fabrique économique des projets immobiliers et urbains pour les rendre plus vertueux

Après avoir livré à l’automne 2020 une note « Label pour éclairer la route au-delà de la RE2020 » et lancé au printemps 2021 une réflexion inédite ayant pour thème « L’immobilier, partie prenante de la mobilité renouvelée », le groupe Réflexion Bâtiments Responsables et Territoires (RBR-T) explore le sujet du design économique. Ce travail vise à identifier des pistes pour agir sur la fabrique économique des projets immobiliers et urbains et développer un immobilier à la fois plus vertueux et optimisé, face à l’inévitable montée des coûts (matériaux, main-d’œuvre, énergies) dus à la transition énergétique.

Le groupe RBR-T publie une première version de note et appelle aux contributions des acteurs de la filière jusqu’au 18 février 2022.

Immobilier vertueux

Design économique : l’immobilier vertueux face à la montée des coûts

Comment agir sur la fabrique économique des projets urbains et immobiliers ? Comment développer un immobilier à la fois plus vertueux et optimisé, face à l’inévitable montée des coûts (matériaux, main-d’œuvre, énergies) dus à la transition énergétique ? C’est pour répondre à ces questions et formuler des pistes de réflexions et d’actions que le groupe RBR-T publie aujourd’hui une nouvelle note thématique autour du design économique.

La notion de design économique ambitionne de faire tenir ensemble un large spectre d’éléments qui composent la fabrique économique du bâtiment et de la ville. Une vision horizontale embrasse ainsi l’hétérogénéité des acteurs et de leurs pratiques. Elle encourage aussi le soin à apporter aux liens, aux interstices entre ces différentes composantes.

En premier chef, la question du financement et la formation de la valeur appelle une attention renouvelée pour saisir les opportunités des changements à l’œuvre, que ce soit en finance verte et à impact, ou dans le financement des risques de long terme. La structure des coûts et ses évolutions ouvrent des questions plus larges sur l’innovation et les gains de productivité possibles dans le secteur.

RBRT

Cette note explore par ailleurs les temporalités à saisir et à articuler pour faire converger les intérêts des différents acteurs, les échelles de territoire à repenser dans une logique de projet vertueux et les leviers possibles quant aux comportements des acteurs économiques et des utilisateurs finaux.

Les auteurs tracent ainsi le portrait d’une interrogation élargie des conditions de la fabrique économique des projets, et invite à dépasser, déborder, les frontières plus habituelles des raisonnements en la matière.

Synthèse de la note « Design économique »

Quelles pistes pour :

  • Agir sur la fabrique économique des projets urbains et immobiliers ?
  • Développer un immobilier à la fois plus vertueux et optimisé, face à l’inévitable montée des coûts (matériaux, main-d’œuvre, énergies) dus à la transition énergétique ?

Trois constats :

  • L’enjeu du lien désormais établi entre finance et responsabilité sociétale
  • L’éclatement et la diversité des acteurs de la fabrique immobilière
  • Les transformations (contexte sociétal, social, économique et environnemental, offre, demande, politique) en cours qui vont profondément affecter la filière de construction et la filière immobilière

Une vision horizontale sur la formation de la valeur et le financement des projets ?

  • Trois dynamiques en cours pour la Finance verte
  • Vers une généralisation, par sa normalisation de la Finance à impact ?
  • La traduction assurantielle des risques pour les sinistralités réorientera-t-elle l’investissement ?
  • Quels gains de productivité révéler dans le marécage de la structure des coûts ?
  • Les cultures financières, techniques, juridiques et commerciales peuvent-elles s’hybrider pour aligner d’avantage les intérêts respectifs ?

Des temporalités, des échelles, des comportements au cœur des enjeux de design économique ?

  • Des temporalités à saisir et à articuler
  • Des échelles à renverser
  • Les comportements des acteurs économiques et des utilisateurs finaux

Conclusion / ouverture :

  • Des études, projets et réalisations collectives et non séquentielles
  • Du « sur-mesure » local au process nationalement reproductibles

Les contributions des acteurs attendues jusqu’au 18 février 2022

Le groupe RBR-T publie une première version ouverte aux contributions des acteurs. Cette note a ainsi vocation à recueillir des avis nuancés qui viendront autant la compléter que lui porter contradiction.

Les auteurs de la note invitent notamment à approfondir trois questionnements en suspens :

  • Peut-on évoluer vers des études, projets et réalisations collectives et non séquentielles ?
  • Comment combiner un « sur mesure » local (géographique et contextuel) avec des process nationalement reproductibles ?
  • Comment articuler la hausse des coûts de production (énergie, matières, etc.) avec l’évolution des coûts de financement (taux réels d’emprunt, inflation et l’évolution de la valeur des actifs immobiliers) ?

Les contributions sont à adresser par mail à Plan Bâtiment Durable  jusqu’au 18 février 2022.

Une version finale de la note, enrichie des contributions reçues, sera publiée à l’issue de la phase de consultation.

La note complète téléchargeable via ce lien :  Note complète

Le groupe Réflexion Bâtiments Responsables et Territoires (RBR-T)

Le Plan Bâtiment Durable a lancé en 2011 le groupe de travail prospectif « Réflexion Bâtiment Responsable 2020-2050 » dit « RBR 2020-2050 ». En 2020, le groupe se renouvelle sous une nouvelle co-présidence assurée par Christian Cléret et Jean-Christophe Visier et prend le nom de RBR-T pour "Réflexion Bâtiments Responsables & Territoires"

Ce groupe de travail, composé d’une trentaine de personnalités qualifiées, reconnues pour leur expertise et leur indépendance, mène une réflexion prospective sur le bâtiment de demain. Depuis sa création en 2011, le Groupe de Travail Réflexion Bâtiment Responsable a publié plusieurs rapports et notes dans l’optique de participer pleinement aux réflexions sur le futur de la construction.

L’ensemble des publications du groupe RBR-T sont publiées sur Le site du Plan Bâtiment Durable

En savoir plus sur RBR-T

Source et lien

Plan Bâtiment Durable

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

Construire et rénover : 1. Sobriété - 2. Efficacité - 3. Décarbonation, venez échanger à EnerJ-meeting Paris

Construire et rénover : 1. Sobriété - 2. Efficacité - 3. Décarbonation, venez échanger à EnerJ-meeting Paris

EnerJ-meeting Paris, le grand rendez-vous de toute la filière des décideurs du bâtiment fait peau neuve au Carrousel du Louvre le 6 Février 2024


Dans le quartier de Malepère à Toulouse, le nouveau réseau de chauffage urbain se veut sans compromis !

Dans le quartier de Malepère à Toulouse, le nouveau réseau de chauffage urbain se veut sans compromis !

En 2018, le quartier de Malepère, situé au sud-est de Toulouse, a entrepris une transformation urbaine ambitieuse avec la construction de 6 500 nouveaux logements d’ici 2038.


Rénovation performante et label BBC Effinergie rénovation : Le guide d’application 2024

Rénovation performante et label BBC Effinergie rénovation : Le guide d’application 2024

Découvrez le guide d’application du label BBC Effinergie rénovation pour des projets de rénovation performante et basse consommation.


Atténuation et adaptation dans le bâtiment : quelles stratégies de soutenabilité ?

Atténuation et adaptation dans le bâtiment : quelles stratégies de soutenabilité ?

Retour sur la conférence de Franck Boutté lors d'EnerJ-meeting Paris 2024 : Atténuation et adaptation dans le bâtiment : quelles stratégies de soutenabilité ?


L’étude : le secteur du bâtiment et de l’immobilier de crise en crise, 2020-2023

L’étude : le secteur du bâtiment et de l’immobilier de crise en crise, 2020-2023

L'Ademe présente une étude, réalisée sur 3 ans, sur le secteur bâtiment et la crise de l'immobilier post Covid


Qualité de l’air intérieur et label « IntAIRieur » : l’opération Seeko - 73 logements

Qualité de l’air intérieur et label « IntAIRieur » : l’opération Seeko - 73 logements

IntAIRieur : Le label qui garantit une qualité d’air exceptionnelle dans les 73 logements de l’opération Seeko.


Pourquoi récupérer la chaleur des Eaux Grises ?

Pourquoi récupérer la chaleur des Eaux Grises ?

Optimisez et économisez votre consommation d’énergie avec la récupération de chaleur des eaux grises.


Coup de projecteur sur les innovations « solutions techniques » d’EnerJ-meeting Paris 2024

Coup de projecteur sur les innovations « solutions techniques » d’EnerJ-meeting Paris 2024

Découvrez les dernières avancées technologiques au cœur d’EnerJ-meeting Paris 2024. Explorez les solutions techniques qui façonneront l’avenir de l’industrie du bâtiment.


Pourquoi est-il important d’équilibrer une installation avec une pompe à chaleur ?

Pourquoi est-il important d’équilibrer une installation avec une pompe à chaleur ?

Les avantages d’une installation équilibrée avec une PAC : économies d’énergie et confort assuré.


La maison de l'innovation du groupe La Poste, HQE « EXCELLENT », E+C-, OSMOZ, BIODIVERCITY ET R2S

La maison de l'innovation du groupe La Poste, HQE  « EXCELLENT », E+C-, OSMOZ, BIODIVERCITY ET R2S

Le parc immobilier de la poste est considérable avec plus de 9 000 immeubles et 6 millions de mètres carrés.


Accélérer la décarbonation du secteur du bâtiment

Accélérer la décarbonation du secteur du bâtiment

Le bâtiment neuf doit non seulement être efficace et exemplaire sur le plan énergétique mais également sur le plan environnemental .


Evidemment, l’après pétrole, c’est maintenant ! Mais avec quelle politique et comment ?

Evidemment, l’après pétrole, c’est maintenant ! Mais avec quelle politique et comment ?

Politiques Énergétiques Post-Pétrole : Défis et Perspectives, quelles stratégies adopter ?


Penser « Santé », pour notre bien-être et nos économies

Penser « Santé », pour notre bien-être et nos économies

Santé et bien-être : investir dans notre avenir et mettre en évidence la nécessité de placer la santé au cœur de nos décisions économiques pour un avenir durable.


Quel dimensionnement pour les PAC hybrides collectives sur le marché du neuf ?

Quel dimensionnement pour les PAC hybrides collectives sur le marché du neuf ?

Une expertise sur la performance de la Pompe à Chaleur Hybride Collective sous la réglementation RE2020.


Produire 1 million de pompes à chaleur : La communication souligne une fébrilité

Produire 1 million de pompes à chaleur : La communication souligne une fébrilité

Production d'1 million de PAC : un vrai défi pour les Pouvoirs Publics et industriels en termes d'investissement et de qualité d'équipement.