RGE et UFC QUE CHOISIR : critique injuste pour A. MAUGARD

Maugard

Alain MAUGARD, Président de Qualibat, donne son avis sur l’étude de mai 2014 de l’association UFC Que Choisir « Rénovation énergétique des logements : la piètre performance des professionnels impose une reconstruction du système ». Titre et conclusions qui méritent précisions avant que la confusion ne s’installe sur un dispositif RGE qui avance et qui marque un progrès notable pour le secteur du bâtiment.

En général la démarche RGE pour les entreprises est destinée à une cible précise : les maîtres d’ouvrage et les clients, qui ne prennent pas d’architecte, pas de bureau d’étude, ni de diagnostiqueur, et qui font appel à une entreprise pour réaliser des travaux.

Cette entreprise a deux obligations normalement : Premièrement proposer et réaliser des travaux de qualité selon les règles de l’art, et deuxièmement, d’une manière préliminaire, donner conseil sur des travaux d’efficacité énergétique avec une approche globale (isolation thermique, systèmes actifs, financement). Elle doit faire l’effort de regarder d’autres aspects que celui pourquoi elle a été appelé. Pour cela, l’entreprise a soit été formée quelques jours par FEEBAT (ou a passé un QCM pour vérifier ses connaissances en efficacité énergétique), soit possède une qualification ENR (délivrée par Qualit’Enr ou Qualibat ENR) qui lui donne également la mention RGE.

Rappelons que par ailleurs il existe depuis peu, novembre 2013, une mention RGE applicable aux conseils, bureaux d’études et diagnostics : Dispositif RGE pour les études

Ce qui a été vérifié par l’Association UFC Que choisir n’est qu’une partie de la fonction RGE, c’est la partie audit ; elle n’a absolument pas vérifié le cœur de la mention RGE applicable aux entreprises, c'est-à-dire la qualité des travaux. Elle n’a regardé qu’un aspect du problème pour les entreprises RGE et les conclusions auraient été plus valables si elle avait vérifié la qualité des travaux réalisés.

Rappelons que la qualité des travaux est le critère numéro 1 que l’on demande à une entreprise RGE. La qualité de l’entreprise est vérifiée au niveau de ses références, de ses capacités techniques, un auditeur extérieur est également envoyé sur site pour vérifier la relation client mais surtout la qualité des prestations réalisées, …

Les premières remontées que nous avons sur les entreprises RGE après audit et notamment sur la qualité de prestations prouvent que les travaux, sauf exception inévitable, sont bien réalisés selon les règles professionnelles. Certes, le point faible peut résider sur le conseil préliminaire. Notez que le client  appelle une entreprise RGE qui est qualifiée dans son corps de métier, et le fait en premier lieu pour des travaux qui correspondent à son métier : remplacement de chaudière, remplacement de VMC, isolation… Le client ne veut, ou n’a pas nécessairement le budget d’aller au-delà, pour un programme complet.

Le constat l’étude de UFC Que Choisir sur les entreprises RGE est intéressant mais incomplet. Ils n’ont éclairé qu’une partie de la mention RGE relative aux entreprises. La partie sur la qualité de travaux a été inexplorée. Leur étude s’attache principalement à la qualité du diagnostic et de l’audit avant travaux.

Pour cela, et si l’objectif était de tacler le dispositif RGE et de tester le diagnostic énergétique, alors fallait-il faire appel à des auditeurs professionnels dont le coût n’aurait pas été gratuit, ou bien faire appel à des bureaux d’études RGE - cf rappel et lien ci-avant. Le fait d’effectuer des constats ainsi partiels sur un échantillon restreint (seulement 5 maisons, 34 professionnels dont 19 entreprises RGE) n’autorise pas à tirer sur une base scientifique les conclusions énoncées dans un raccourci fallacieux.

Notons que l’étude les nomme « les indépendants RGE » sans doute par comparaison avec les conseillers des énergéticiens EDF et GDF SUEZ.

Il est vrai que l’offre « diagnostic et audit énergétique » n’est pas clairement communiquée. Elle est en partie entre les mains des 2 énergéticiens EDF et GDF SUEZ qui ont monté leurs réseaux appropriés. L’étude UFC Que Choisir montre que ces diagnostiqueurs commandités par des énergéticiens apportent plus de recommandations sur les systèmes actifs (générateur) que les systèmes passifs (Isolation). Ce point reste également à améliorer.

Mais là encore, ne confondons pas ; ces professionnels venant des réseaux EDF et GDF-SUEZ ne sont pas RGE !

Rappelons aussi que la mention RGE avec la formation sur la performance énergétique globale du bâtiment faite par FEEBAT, qui donne aux entreprises une dimension élargie aux autres corps d’état, s’adresse à l’entreprise « hors EnR ». Car les entreprises qui sont qualifiées Qualit’Enr ou Qualibat ENR et qui sont évaluées sur la qualité des prestations intrinsèques à leur technique, ne suivent pas de formation FEEBAT. Est-ce que l’UFC Que Choisir, voulant tester des « indépendants RGE », aurait fait appel à ces professionnels pour établir des diagnostics globaux ?

Même si leurs conclusions sont à revoir, il n’en demeure pas moins que leur étude pousse à réfléchir sur ce qui ne fonctionne pas très bien actuellement, sur le fait qu’un diagnostic gratuit ne peut être que pauvre ou partiel, que seul un conseil indépendant établira un audit objectif. A ce propos, signalons que les « architectes-énergéticiens » qu’ils souhaitent existent déjà, ce sont les bureaux d’études RGE. Quant à nos architectes, ils ont toute leur place, cela va de soi, à condition qu’ils aient de solides connaissances techniques, ce qui n’est pas toujours le cas.

Ce que nous devons attendre d’un installateur RGE, c’est qu’il réalise des travaux d’efficacité énergétique de qualité, au juste prix, dans le but de générer confort, économies d’énergie. Pour le reste, il faudra rester lucide sur leurs capacités à recommander des travaux hors de leur métier d’origine, sauf à les voir se regrouper pour faire une offre globale.

Téléchargez l’étude de 38 pages – Mai 2014

Etude UFC Que Choisir

Commentaires

  • Roger
    0
    17/08/2017

    Comment une entreprise certifiée qualibat rge peut elle être reconnue coupable par la justice mais continue d avoir sa qualification qualibat rge malgré tout?


  • Bernard
    0
    11/08/2015

    Travaux d'isolation effectués récemment chez moi par une entreprise RGE et Bleu ciel et la qualité n'est pas au rendez-vous. Mon artisan local aurait fait beaucoup mieux pour un prix équivalent. On a le droit de se faire avoir une fois, mais pas 2 sinon c'est qu'on aime ça.


  • Philippe
    0
    25/06/2014

    Le dispositif RGE Études en quoi est il exclusivement liés aux audits de l'Ademe. Où peut on retrouver cette source?
    Certes les BE sont peut sollicités pour l'audit résidentiel et c'est bien regrettable, car c'est de leur compétence


  • Frédéric
    0
    24/06/2014

    Je me permets de relever ce point suivant :

    "ou bien faire appel à des bureaux d’études RGE"

    Le signe de qualité RGE pour les bureaux d'études ne s’intéresse pas à la rénovation de maison individuelle mais uniquement aux audits réalisés dans le cadre du cahier des charges de l'ademe. Ce n'est donc absolument pas un bon marqueur (il faudrait qu'à minima il existe des qualifications correspondant à ce type d'interventions en maison individuelle), d'autant que le dispositif RGE étude souffre des mêmes défauts que le RGE travaux, à savoir un cout non négligeable pour les petites structures, et une complexité administrative effrayante.

    Donc, faire appel à des thermiciens, OUI,
    Uniquement ceux qui sont RGE, NON


  • ROBERT
    0
    16/06/2014

    Merci de cet éclairage sur le dispositif RGE des installateurs. On a le mérite de lancer des initiatives de qualité en France, laissons leur le temps de se mettre en place et ne nous comparons pas aux Allemands qui ont 10 ans d'avance. RGE, reconnu garant de l'environnement a remplacé reconnu grenelle de l'environnement (passage droite gauche oblige), mais la dénomination la plus appropriée serait reconnu entreprise de qualité, tout simplement. L'approche globale, l'audit énergétique multi-métiers ne peut être demandé à un installateur, qui par définition est spécialiste et compétent dans "son" métier.


LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

Rénovation énergétique par étapes pour le logement individuel. Rapport d’expertise

Rénovation énergétique par étapes pour le logement  individuel.  Rapport d’expertise

Découvrez l'étude qui fait un point concret sur la rénovation « par étapes » des logements et analyse les conditions de réussite à la réalisation de rénovations performantes .


Gestion énergétique des bâtiments tertiaires et multisites

Découvrez comment optimiser la gestion énergétique des bâtiments tertiaires et multisites avec Hager.


Décret tertiaire en rénovation : une obligation qui demande savoir-faire et temps

Décret tertiaire en rénovation : une obligation qui demande savoir-faire et temps

Le nouveau décret tertiaire en rénovation est désormais obligatoire pour tous les bâtiments existants de plus de 1000m2. Aussi, comment transformer cette obligation en opportunité ?


Rafraîchissement naturel des bâtiments, les solutions adiabatiques

Le rafraîchissement adiabatique se base sur un principe naturel de rafraîchissement dû à l'évaporation de l'eau contenu dans l'air chaud.


Sept organisations professionnelles créent l’Association Française de la Ventilation

Sept organisations professionnelles créent l’Association Française de la Ventilation

Découvrons la création et la structuration de l'Association Française de la Ventilation qui a eu lieu ce 27 Janvier 2021.


Rénovation énergétique et label BBC-Effinergie Rénovation : le point en 2020

Rénovation énergétique et label BBC-Effinergie Rénovation : le point en 2020

235 000 logements sont engagés dans une rénovation basse consommation en 2020, dans le résidentiel. C'est près de 25% des logements Effinergie


Titre V pour les récupérateurs de chaleur Ridel-Energy

Titre V pour les récupérateurs de chaleur Ridel-Energy

Pouget Consultants a accompagné Ridel-Energy dans le déploiement du Titre V pour les récupérateurs de chaleur (centrale frigorifique et groupes d'eau glacée)


En rénovation, maîtriser la migration d’humidité dans les parois : les points de vigilance

En rénovation, maîtriser la migration d’humidité dans les parois : les points de vigilance

Comment maîtriser la migration d'humidité dans les parois ? Tel est le sujet développé par l'AQC, Agence Qualité Construction.


Plan de travaux obligatoire confirmé pour les copropriétés

Plan de travaux obligatoire confirmé pour les copropriétés

A noter pour les copropriétés : un plan de travaux pluriannuel va entrer en vigueur (PPT).


Passoires énergétiques : nouveau diagnostic de performance énergétique des logements

Passoires énergétiques : nouveau diagnostic de performance énergétique des logements

Au 1er juillet 2021, les logements seront apposables au nouveau diagnostic de performance énergétique comme viennent de l'annoncer le ministère de la transition écologique


ALLIANCE DU BATIMENT : le regroupement des acteurs pour démocratiser le BIM

ALLIANCE DU BATIMENT : le regroupement des acteurs pour démocratiser le BIM

Démocratiser le BIM (Building Information Modeling), tel est l'objectif de L'ALLIANCE DU BATIMENT. Considérant les avancées du secteur et visant un langage commun.


2021 et la Réglementation Environnementale : une année électrochoc ?

2021 et la Réglementation Environnementale : une année électrochoc ?

Suivons l'évolution de la RT 2012 à la future RE 2020, 2021 selon un calendrier mal adapté et incertain.


Réseaux de chaleur : accélérer le développement pour répondre aux objectifs réglementaires

Réseaux de chaleur : accélérer le développement pour répondre aux objectifs réglementaires

Suivons l'évolution après avoir reçu les aides par le Fonds Chaleur l'impact sur les réseaux de chaleur pour accélérer le développement.


La ventilation double-flux thermodynamique : performances et qualité sanitaire

La ventilation double-flux thermodynamique : performances et qualité sanitaire

Tous les ERP sont concernés par la nécessité de réaliser des économies d'énergie et de sécuriser la qualité d'air respiré. La ventilation double-flux thermodynamique est une réponse fiable


Climatisation de confort qui inhibe 99,9% des virus

Climatisation de confort qui inhibe 99,9% des virus

Pour bénéficier d'un confort d'été grâce à la climatisation tout en bénéficiant d'un environnement sain et garanti sans virus, Panasonic propose une solution innovante.