Résultats de l'enquête nationale de la construction bois

Dans le cadre de l’Observatoire National de la Construction Bois, le CODIFAB et France Bois Forêt ont lancé la cinquième enquête sur le secteur de la construction bois : plus de 1000 entreprises ont ainsi répondu sur leur activité de l’année 2018.
Ce travail, réalisé par la Cellule Economique de la Construction de Bretagne, a été engagé avec la participation active des interprofessions régionales de la filière réunies au sein de France Bois Régions, de l’Union des Métiers du Bois – Fédération Française du Bâtiment et du syndicat français de la construction bois, Afcobois.


« Un marché de la construction bois qui renoue avec la croissance et qui offre de belles perspectives d’avenir »

Depuis 2014, le marché de la construction bois subissait la crise du secteur du bâtiment, avec cependant un effet retard. En 2016, l’activité a été particulièrement difficile. Pour autant, en deux ans, le marché a retrouvé ses couleurs et offre de très belles perspectives d’activité dans les prochaines années.

En 2018, la construction en bois de logements collectifs a augmenté de 19,4% et l’activité d’extensions-surélévations de 9,1%. A court terme, les entreprises prévoient une forte hausse de ces marchés qui n’ont véritablement décollé qu’en 2016.

Le secteur de la maison individuelle n’est pas en reste avec une croissance importante du nombre de réalisations en secteur diffus de 20% mais surtout en secteur groupé (+49%) pour lequel de nombreux maîtres d’ouvrage font désormais le choix de la construction bois. Du côté de la construction neuve de bâtiments non résidentiels, l’ensemble des segments de marché progresse en dehors de celui des bâtiments agricoles en bois dont la part de marché reste stable. Ainsi, les surfaces de bâtiments tertiaires privés et publics et les surfaces des bâtiments industriels et artisanaux construites en bois progressent respectivement de + 9,2% et + 31,5%, consolidant ainsi leur positionnement marché.

Les difficultés conjoncturelles du marché et la nécessité d’un équipement tendant vers l’industrialisation confortent la participation des entreprises d’expérience et bien structurées. Celles-ci continuent de se développer en renforçant leurs spécificités avec une offre complète intégrant, la conception, la fabrication et la mise en oeuvre. Les professionnels continuent de proposer des offres innovantes, tant dans les concepts que dans leurs réponses aux appels d’offre afin de se positionner sur les marchés plus importants. Les entreprises continuent de croire dans le développement de leur marché: 31% d’entre elles prévoient de réaliser des investissements en 2019 et 52% prévoient d’embaucher, dont 68% pour les entreprises de plus de 20 salariés. De plus, ces perspectives sont plus importantes dans les régions pour lesquelles le marché de la construction bois n’est pas prépondérant, laissant entrevoir un développement France entière en plus des régions historiquement dynamiques comme l’Est et la façade atlantique.

Malgré une probable baisse de la conjoncture à venir dans le bâtiment, les travaux et les initiatives prises par la filière bois tels que les vitrines que sont les immeubles bois de grande hauteur et les Jeux Olympiques 2024, mais aussi les exigences de la prochaine Réglementation Environnementale 2020 devraient permettre à la construction bois de poursuivre son développement et d’accroître ses parts de marchés dans tous les secteurs du bâtiment.


Les entreprises présentes sur le marché de la construction bois

2 080 entreprises sont présentes sur le marché de la construction bois en France en 2018 et emploient au total 27 445 salariés (administratif, commercial, étude, encadrement, personnel de production… ) toutes activités confondues*.

60 % de ces entreprises ont moins de 10 salariés, 22 % entre 10 et 19 salariés et 18 %, plus de 20 salariés.

Cette répartition est différente de celle de l’ensemble des entreprises du Bâtiment puisque seulement 5 % des entreprises du Bâtiment ont plus de 10 salariés. L’effectif salarié moyen par entreprise de la construction bois s’élève à 13,2 en 2018 ; il est de 3,3 pour l’ensemble des entreprises du Bâtiment, soit 4 fois moins.
Ces entreprises ont réalisé un chiffre d’affaires de 1,9 milliard d’euros HT sur le marché de la construction bois en 2018, en hausse de 13 % par rapport à 2016 (en euros courants).
Ce sont les entreprises de plus de 20 salariés qui ont la contribution la plus forte à ce chiffre d’affaires, à hauteur de 62 %. Les entreprises de 10 à 19 salariés réalisent 18% de ce chiffre d’affaires et les moins de 10 salariés, 20 %. Le chiffre d’affaires a progressé, quelle que soit la taille de l’entreprise, contrairement aux années précédentes où les évolutions étaient différenciées par taille.

Des activités diversifiées pour les entreprises de la construction bois

Sur les 2 080 entreprises présentes sur le marché de la construction bois:
974 sont des entreprises de charpente (code NAF : 4391A, soit 47 % du total) ;

510 sont des entreprises de menuiserie (code NAF : 4332A, soit 24%) ;

262 ont d’autres codes d‘activités dont les plus représentés sont 4120B (construction d’autres bâtiments), 4391B (travaux de couverture), 4399C (travaux de maçonnerie générale); elles représentent 13 % du total ;

191 sont des constructeurs de maisons individuelles (code NAF: 4120A, soit 9 %);

143 sont des fabricants de charpente et menuiserie (code NAF: 1623Z, soit 7 %).

Comparé au chiffre d’affaires total* réalisé par les entreprises, la construction bois représente en moyenne 48% de ce chiffre d’affaires total, contre 47 % en 2016 (51 % en 2014). Les entreprises de la construction bois ne sont pas forcément toutes spécialisées en construction bois ; certaines exercent d’autres activités en lien ou non avec le bois (menuiserie, bardage, ITE…), diversification qui s’est accrue lors des années de baisse d’activité.

Evolution du nombre d’entreprises et du chiffre d’affaires construction bois depuis 2012

diagnostics de performance énergétique

L’activité construction bois des 2 080 entreprises

Le Grand Est, première région de la construction bois
La région Grand Est retrouve, en 2018, sa place de 1ère région de la construction bois, avec un chiffre d’affaires construction bois de 367 M€ HT réalisé par 220 entreprises, soit 19 % du chiffre d’affaires national construction bois. La construction bois représente une part prépondérante du chiffre d’affaires total des entreprises de cette région, soit 60 % ; cette part est la plus élevée au niveau national, avec celle de Bourgogne- Franche Comté. Les entreprises de ces régions, à forte tradition en construction bois, se caractérisent par une plus grande spécialisation en construction bois. Après la région Grand Est, les régions les plus importantes en construction bois sont Auvergne-Rhône Alpes (330 M€ HT réalisés par 371 entreprises), Nouvelle Aquitaine (208 M€ HT par 290 entreprises), Pays-de-la-Loire (196 M€ HT par 180 entreprises) et Bretagne (190 M€ HT par 182 entreprises).

Un potentiel important pour la construction bois en Ile-de-France
Le chiffre d’affaires de la région Ile-de-France (soit 49 M€ HT) correspond à l’activité des entreprises en construction bois dont le siège social est situé en Ile-de-France, soit 101 entreprises en 2018. Ce chiffre d’affaires ne reflète pas la totalité de l’activité construction bois en Ile-de-France car une part importante est réalisée par des entreprises ayant leur siège hors de la région. Ce niveau d’activité, évalué à 192 M€ HT en 2018, est réalisé principalement par des entreprises des régions Grand Est, Centre-Val de Loire, Normandie et Auvergne-Rhône Alpes. Au total, l’activité construction bois en Ile-de-France atteint 240 M€ HT, réalisée à hauteur de 21 % par les entreprises franciliennes et 79 % par des entreprises extérieures à la région. Rapporté au chiffre d’affaires national construction bois, l’Ile-de-France pèse 13% de l’activité construction bois.

Part de la construction bois dans le chiffre d’affaires total des entreprises de la région

diagnostics de performance énergétique

Pour lire la suite, téléchargez l'enquête


Sources :

logos acteurs bois

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

ALLIANCE DU BATIMENT : le regroupement des acteurs pour démocratiser le BIM

ALLIANCE DU BATIMENT : le regroupement des acteurs pour démocratiser le BIM

Démocratiser le BIM (Building Information Modeling), tel est l'objectif de L'ALLIANCE DU BATIMENT. Considérant les avancées du secteur et visant un langage commun.


Décret tertiaire en rénovation : une obligation qui demande savoir-faire et temps

Décret tertiaire en rénovation : une obligation qui demande savoir-faire et temps

Le nouveau décret tertiaire en rénovation est désormais obligatoire pour tous les bâtiments existants de plus de 1000m2. Aussi, comment transformer cette obligation en opportunité ?


Rénovation énergétique par étapes pour le logement individuel. Rapport d’expertise

Rénovation énergétique par étapes pour le logement  individuel.  Rapport d’expertise

Découvrez l'étude qui fait un point concret sur la rénovation « par étapes » des logements et analyse les conditions de réussite à la réalisation de rénovations performantes .


Climatisation de confort qui inhibe 99,9% des virus

Climatisation de confort qui inhibe 99,9% des virus

Pour bénéficier d'un confort d'été grâce à la climatisation tout en bénéficiant d'un environnement sain et garanti sans virus, Panasonic propose une solution innovante.


Rafraîchissement naturel des bâtiments, les solutions adiabatiques

Le rafraîchissement adiabatique se base sur un principe naturel de rafraîchissement dû à l'évaporation de l'eau contenu dans l'air chaud.


RE2020 : une ambition maintenue, des ajustements et des déceptions

RE2020 : une ambition maintenue, des ajustements et des déceptions

Les arbitrages de la RE2020 ont été annoncés ce jeudi 18 février lors d’une conférence de presse de Mme la Ministre Emmanuelle Wargon.


Rénovation énergétique et label BBC-Effinergie Rénovation : le point en 2020

Rénovation énergétique et label BBC-Effinergie Rénovation : le point en 2020

235 000 logements sont engagés dans une rénovation basse consommation en 2020, dans le résidentiel. C'est près de 25% des logements Effinergie


Sept organisations professionnelles créent l’Association Française de la Ventilation

Sept organisations professionnelles créent l’Association Française de la Ventilation

Découvrons la création et la structuration de l'Association Française de la Ventilation qui a eu lieu ce 27 Janvier 2021.


En rénovation, maîtriser la migration d’humidité dans les parois : les points de vigilance

En rénovation, maîtriser la migration d’humidité dans les parois : les points de vigilance

Comment maîtriser la migration d'humidité dans les parois ? Tel est le sujet développé par l'AQC, Agence Qualité Construction.


La ventilation double-flux thermodynamique : performances et qualité sanitaire

La ventilation double-flux thermodynamique : performances et qualité sanitaire

Tous les ERP sont concernés par la nécessité de réaliser des économies d'énergie et de sécuriser la qualité d'air respiré. La ventilation double-flux thermodynamique est une réponse fiable


Gestion énergétique des bâtiments tertiaires et multisites

Découvrez comment optimiser la gestion énergétique des bâtiments tertiaires et multisites avec Hager.


Les nouvelles tendances du secteur des bâtiments tertiaires construisent l’avenir

Les nouvelles tendances du secteur des bâtiments tertiaires construisent l’avenir

Guillemette Paour, Directrice Marketing chez Eaton, qui apporte son point de vue sur les bâtiments qui sont actuellement en train d’évoluer.


Petite annonce : « La France cherche scénariste sérieux pour décarboner ». Ecrivez à XPair …

Petite annonce : « La France cherche scénariste sérieux pour décarboner ». Ecrivez à XPair …

Suivons les interrogations sur l’électricité neutre en carbone dès 2050 et sur la RE 2020 prévue en 2022.


Réseaux de chaleur : accélérer le développement pour répondre aux objectifs réglementaires

Réseaux de chaleur : accélérer le développement pour répondre aux objectifs réglementaires

Suivons l'évolution après avoir reçu les aides par le Fonds Chaleur l'impact sur les réseaux de chaleur pour accélérer le développement.


REPORT de l’édition EnerJ-meeting Paris au 7 septembre 2021 au Palais Brongniart

REPORT de l’édition EnerJ-meeting Paris au 7 septembre 2021 au Palais Brongniart

Face à la situation actuelle, l’édition EnerJ-meeting Paris est reportée au 7 septembre 2021 au Palais Brongniart.