Chargement...

Retours d’expérience réhabilitation: JCE Lorraine 26 nov 2013

Journée ICO

Comment mener une réhabilitation énergétique en copropriété dans le contexte BBC avec un réel équilibre technique, économique et écologique ? Quelles sont les solutions et retours d’expérience BBC ?

Tel est le thème de la JCE « La rénovation en copropriété » organisée par l'association ICO* qui s’est tenu en Lorraine ce 26 novembre 2013.

Voici les présentations des ateliers animés par les différents experts membres d'ICO qui sont intervenus.

Pour assister aux prochaines JCE, inscrivez-vous gratuitement auprès du responsable formation ICO :
info@association-ico.net

Atelier 1: « La réhabilitation énergétique en copropriété, de l'audit aux travaux » par J. MICHET - ENERA Conseil

A retenir :

  • Obligations pour les Copropriétés : décret du 27 janvier 2012
    Deux cas:
    - Les copropriétés de plus de 50 lots administratifs équipées de chauffage collectif doivent effectuer un audit énergétique avant 2017
    - Les autres résidences doivent effectuer un simple DPE bâtiment avant 2017
    Actuellement aucune obligation pour les copropriétés de faire des travaux à la suite de ces études !
  • Obligations de l'Auditeur :
    - Justifier d’une formation niveau Bac+3 minimum ou de 10 ans d’expérience
    - Pour réaliser un audit énergétique aucune nécessité d’être certifié DPE
  • L’audit énergétique permettra :
    - De faire un état des lieux de chaque élément du bâtiment ayant un impact sur les consommation d’énergie (bâti, production et distribution d’énergie, …)
    - D’identifier les postes les plus consommateurs et les anomalies
    - De proposer une liste exhaustive de mesures chiffrées et détaillées pour améliorer la performance du bâtiment

Téléchargez le pdf – 30 pages – 2 Mo

Atelier 1: « La rénovation en copropriété de l’audit aux travaux »
par Nicolas COTARD - ALDES

A retenir :

  • Aujourd'hui, les bâtiments sont étanches à l'air extérieur, le renouvellement d'air naturel est impossible: que faire? isoler et VENTILER!
  • Des travaux d'isolation sans révision de la ventilation sont une cause importante de problèmes d'humidité et de qualité d'air. Les conséquences de l’humidité: l'inconfort et les moisissures

Téléchargez le pdf - 22 pages – 1,7 Mo

Atelier 1: « La rénovation de la chaufferie »
par Pascale LAIRE - ATLANTIC GUILLOT

A retenir :

  • Contexte réglementaire : la condensation …
    Obligation pour les chaudières < 400 kW d’atteindre les exigences suivantes :
    1.Rendement à 95,5% (100% de charge – 80/60)
    2.Rendement à 104,4% (30% de charge – 50/30)
  • Choisir une chaudière à condensation adaptée 2/3/4 piquages
    - Analyse des circuits de chauffage
    - Nouveauté technique
    - Analyse des circuits de production ECS
    - Synthèse
  • Les outils à votre disposition

Téléchargez le pdf – 36 pages – 2 Mo

Atelier 1: «Isolation thermique par l’extérieur en rénovation»
par Didier FURDERER - PAREX LANKO

A retenir :

  • Une ITE pour:
    - Traiter au mieux les ponts thermiques
    - Isoler et Ravaler les façades
    - Intervention par l’extérieur en milieu occupé
    - Ne pas empiéter sur la surface habitable
    - Protéger le bâti
  • En rénovation, les étapes incontournables:
    – Diagnostic
    – Réparation avant mise en oeuvre de l’ITE
  • ITE, la solution universelle en rénovation ? Oui sauf les surfaces vitrées et les balcons

Téléchargez le pdf – 21 pages – 1.9 Mo

Atelier 1: « La rénovation en copropriété: zoom sur la menuiserie » par Thierry ANTORE - REHAU

A retenir :

  • Pour bien maîtriser les déperditions en copropriété, il faut tenir compte:
    - des déperditions par transmission
    - de la lumière naturelle
    - de la ventilation
    - d'un confort et une utilisation aisée
    - du choix architectural du bâti
    - des couleurs et de teintes
    - des contraintes liés au feu
    - de budgets adaptés
  • Pour chaque type de menuiseries des rapports d’études thermique vous permettrons d’optimiser vos projets

Téléchargez le pdf – 18 pages – 2 Mo

Atelier 1: « Isolation: comment choisir les bonnes solutions pour son projet ? »
par J.F. DUMAND - ROCKWOOL

A retenir :

  • En isolation de l’enveloppe :
    - Quels paramètres ?
    - Quelles performances ?
    - Que surveiller ?
  • Solutions ITE pour l'habitat collectif:
    - Toiture béton étanchée
    - ITE en façade ventilée
    - Isolation et comportement à l’humidité
  • ITE et coûts:
    - Ravalement seul 40 à 70 €/m²
    - Enduit mince sur PSE ou Laine de Roche ou enduit minéral sur PSE ou laine de Roche 85 à 105 €/m²
    - Bardage Tuile ardoise bois ceramique ou panneaux sur laine minérale: 120 à 140 €/m²

Téléchargez le pdf – 19 pages – 2 Mo

Atelier 2: « Journée du Confort et de l’Eau RT 2012 - Que faire et ne pas faire ! »

A retenir :

  • La Philosophie de la RT 2012 (par Solène DUPRAT- CARDONNEL Ingénierie)
    Exigences de résultats - 3 indicateurs :
    - Bbio (points) : Bilan Bioclimatique
    - TiC (°C) Approche du confort d’été
    - Cep (kWhep.m².an) Consommations d’énergie
    Exigences de moyens (suivant type de bâtiment):
    - Surface de baies vitrées minimales (habitation)
    - Perméabilité maximum et vérifiée in situ (habitation)
    - Installation EnR (maison individuelle)
    - Comptage énergie
    - Gestion de l’éclairage
    - Isolation et traitement des ponts thermiques…
    Les grandes nouveautés
    - Nouvelle surface : SHON RT – SU RT
    - Valorisation des réseaux de chaleur moins polluants (<150g CO2)
    - Valorisation des espaces tampons et solarisés
    - Contrôles de conformité
    - Larges panels de systèmes modélisables
  • Les nouveaux labels (par Solène DUPRAT- CARDONNEL Ingénierie)
    - Label d’état HPE RT 2012
    - Label d’état THPE RT 2012
    - Label Effinergie +
    - Label BEPOS-Effinergie 2013
  • Le BBIO (par Samia BEZNIA - VINCI Construction France)
    - Le coefficient Bbio exprimé en points caractérise l'efficacité énergétique du bâti. Il permet d'apprécier celui-ci par rapport aux besoins de chauffage, de refroidissement et de consommations futures d'éclairage artificiel.
    - LE BIOCLIMATISME c’est l’idée d’adapter la construction au climat et à l'environnement pour que l'habitat s'autorégule aussi bien en hiver qu'en été.
    - Le Bbio n’est pas le Ubât !
    - Le Bbio valorise la conception bioclimatique du bâti indépendamment des systèmes installés
    - Exigence minimale de performance du bâti : Bbio ≤ Bbiomax
  • Saisie des données dans les logiciels (par Pascale LAIRE - Atlantic Guilot)
    - Les caractéristiques techniques des produits ne sont pas les seules variables à optimiser
    - Les logiciels RT considèrent que les équipements et les systèmes fonctionnent dans des conditions optimales

Téléchargez le pdf – 81 pages – 2.5 Mo

Atelier 2: « RT 2012 : une réglementation qui bouge! »

A retenir :

  • Coût de la RT2012 en logement: une estimation difficile… (par Christian SCHARZBERG - BE VIVIEN)
    Méthode, base de données et études de cas:
    - surcoût estimé en collectif à 1000 € par logement soit 2% en label RT 2012
    - surcoût estimé en collectif à 2000 € par logement soit 4% en label Effinergie+
    - surcoût estimé en individuel à 5000 € par logement soit 5% en label RT 2012
    - surcoût estimé en individuel à 6000 € par logement soit 6% en label Effinergie+
  • RT 2012 et Comptages (par Nicolas LEGRAND - Cardonnel Ingenierie)
    - Logements et logements sociaux: Article 23
    - Bâtiments tertiaires: Article 31
  • RT 2012 et Eclairage (par Nicolas LEGRAND Cardonnel Ingénierie)
    La RT2012 introduit dans le calcul de l’éclairage les consommations des auxiliaires de gestion/régulation
    Elle introduit la notion d’éclairage d’appoint immobilier pour les usages commerce et bureau et la notion d’accès à la lumière naturelle.
    Elle précise le type de commande et la régulation de l’éclairage.
    L’éclairage est caractérisé par:
    - une puissance d’éclairage
    - une puissance d’auxiliaire
    - un type de commande (coefficient C1)
    - un type de régulation coefficient C2)- la surface des locaux ayant un accès à la lumière naturelle Rat_ecl_nat
    CECL = Pecl x A x C1 x (Rat_ecl_nat x C2ae + (1- Rat_ecl_nat) x C2pae) + Paux x A
  • Retour d’expérience: la conception et la mise en oeuvre (par Nathalie TCHANG BET Tribu Energie)
    Le bâtiment : des objectifs contradictoires à surmonter
    - projet techniquement et environnementalement performant: viser la meilleure qualité d’ambiance pour le minimum de consommation énergétique
    - projet efficace financièrement à court terme: minimiser l’investissement en visant néanmoins le plus « beau » et le plus grand
    Les étapes de conception d’un bâtiment performant
    Construire avec le climat…
    Paroi vitrée : trouver le meilleur équilibre
  • RT 2012 : l’impact sur la mise au point et la maintenance (par Thierry CHAMPOLION - SAVELYS)
    La RT 2012 ne traite pas des conditions de mise en service et de maintenance des installations.
    Passage d’un projet RT 2012 à une bonne performance énergétique
    - Chaque composant du système de production d’énergie doit être mis au point
    - Le système n’est efficient qu’après le paramétrage des interconnexions entre chaque composant.
    - Le paramétrage n’est possible qu’après compréhension de la logique du système.
    - Après la mise au point, la maintenance doit intégrer la mesure de la performance, son analyse et éventuellement la rectification des réglages.

Téléchargez le pdf – 110 pages – 4.4 Mo

Pour assister aux prochaines JCE, inscrivez-vous gratuitement auprès du responsable formation ICO : info@association-ico.net

*ICO. L'association ICO, créée en 1991, a pour objectif la progression des idées et techniques permettant d'améliorer les performances énergétiques et environnementales des bâtiments.

SOURCES & LIENS

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité