Chargement...

CEE et récupération de chaleur sur tour aéroréfrigérante

L’arrêté du 21 février 2014 définissant les opérations standardisées d'économies d'énergie vient d’intégrer la récupération de chaleur sur les tours aéroréfrigérantes dans le dispositif des CEE (Certificat d’Economies d’Energie).



C’est ainsi le secteur de l’industrie qui est impacté par ce type de CEE et qui concerne l’installation des systèmes de récupération de chaleur en amont d'une tour aéroréfrigérante (TAR) pour le chauffage ou le préchauffage d'eau chaude sanitaire, de fluides de process, d'eau de chauffage ou d'air.

Les systèmes de refroidissement industriel concernés par cette nouvelle fiche (Opération n° IND-BA-12) sont les suivants:

- TAR humide en circuit fermé ou ouvert (aussi appelée tour de refroidissement)
- TAR sèche en circuit fermé ou ouvert (aussi appelée aérocondenseur ou drycooler)
- TAR hybride (humide/sèche) en circuit fermé ou ouvert.
La puissance thermique évacuable à la tour doit être inférieure ou égale à 7 MW, ….

Accès au texte de loi qui rentre en vigueur le 22 février 2014
définissant les opérations standardisées d'économies d'énergie :
Arrêté du 21 février 2014

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité