Chargement...

Concurrence énergie électrique fragilisée, et EDF gagnante!

Actualités réglementaires et normatives

En fixant le prix de l'électricité nucléaire à 42 euros le Mégawatt-heure et ce à partir du 1er janvier 2012, le gouvernement donne satisfaction à l'opérateur historique EDF puisque c'est le prix exact que réclamait EDF.

Pour la concurrence et les autres opérateurs qui devront acheter l'électricité à ce tarif là, cette décision ne sera pas sans conséquences ! Déjà fragilisés les opérateurs dits alternatifs n'ont pas d'autres choix que de s'unir afin d'atteindre une taille et un volume critiques suffisant pour pouvoir peser en termes d'achat ; ce qui n'est pas le cas aujourd'hui !

main
Source Promodul

Qu'il s'agisse de Direct Energie déficitaire depuis sa création en 2003 ou de Poweo qui a perdu plus de 130 millions d'euros en 2010, la situation est préoccupante s'ils devaient en rester là. En effet, leur modèle économique n'est rentable seulement si le prix du Mégawatt-Heure s'apprécie dans une fourchette financière entre 35 et 38 euros/MWh

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité