RE2020 pour surfaces inf. à 50 m2, extensions et constructions temporaires

En 2023, la réglementation environnementale RE2020 s'applique pour les surfaces de moins de 50m2, les extensions et les constructions temporaires.

re2020 construction neuve

Construction neuve régit par la RE2020

A partir du 1er janvier 2023, l’obligation réglementaire de la RE2020

Cette obligation s’étend :

  • Aux bâtiments d’une surface inférieure à 50 m²
  • Aux extensions de logements d’une surface inférieure à 100 m² pour les maisons individuelles et inférieure à 150 m² pour les logements collectifs.

Constructions dites temporaires et aux habitations légères de loisirs

A partir du 1er juillet 2023, l’obligation réglementaire RE2020 pour les constructions dites temporaires et aux habitations légères de loisirs est désormais régit par le décret du 3 déc. Ci-dessous en lien. Ces constructions sont définies par l’article *R421-5 du code de la construction et de l’habitat.

Décret n° 2022-1516 du 3 décembre 2022 relatif aux exigences de performance énergétique et environnementale des constructions temporaires

Rappelons que la RE2020 a déjà été étendue au 1er juillet 2022

Aux bâtiments de plus de 50 m² ou partie de bâtiments de plus de 150 m2 à usage de bureaux, aux locaux d’enseignement primaire ou secondaire ainsi qu'aux parcs de stationnement associés.

Courant de l’année 2023

Rappelons que l’obligation réglementaire RE 2020 sera annoncé par décret pour les autres types de bâtiments - commerces, restaurants, hôpitaux, tribunaux, bâtiments industriels, artisanaux, …

Et encore la RT2012 est applicable

Rappelons enfin que tous les bâtiments qui n’entrent pas à ce jour dans l’espace d’application de la RE2020 restent soumis à l’ancienne réglementation, la RT2012.

Commentaires

  • atelierecomaiso
    0
    18/05/2023

    Toutes les fiches a télécharger sur :

    https://rt-re-batiment.developpement-durable.gouv.fr/documents-d-application-a618.html

    Malheureusement pas facile a comprendre pour les gens sans expérience dans bâtiment.


  • Pat
    0
    01/04/2023

    Attention, j'ai une information par les bureaux d'étude thermique sur ce que vous appelez SHAB : les 50 m² se comptent à l'intérieur des murs isolés et pas par l'extérieur comme du temps de la RT 2012, ainsi c'est plus clair.... je pense

    • Bernadette
      0
      06/06/2024

      Bonjour

      Je suis instructrice des demandes d'urbanisme et à ce titre, j'apporte cette précision : Oui, la surface de plancher se calcule au nu intérieur des façades (voir la liste des exclusions au R111-22 code de l'urbanisme). Mais non, la surface habitable exclut la surface des cloisons intérieures et la surface de plancher les inclut - quand bien même il s'agirait d'un mur de refend !
      Cordialement

    • atelierecomaiso
      0
      18/05/2023

      Depuis plusieurs années surface habitable est en fait surface plancher , toutes les surfaces intérieurs sans compter les cloisons et les murs .
      La surface de plancher correspond à la somme des surfaces de tous les niveaux construits, clos et couvert, dont la hauteur sous plafond est supérieure à 1,80 m, calculé à partir du nu intérieur (mesuré à partir des plinthes).

      La surface de plancher s'obtient après déduction des surfaces suivantes :

      Surfaces correspondant à l'épaisseur des murs entourant les embrasures des portes et fenêtres donnant sur l'extérieur
      Vides et trémies (espaces sous les escaliers et ascenseurs)
      Surfaces de plancher d'une hauteur sous plafond inférieure ou égale à 1,80 m
      Surfaces de plancher aménagées pour le stationnement des véhicules motorisés ou non (y compris les rampes d'accès et les aires de manœuvres)
      Surfaces de plancher des combles non aménageables pour l'habitation ou pour des activités à caractère professionnel, artisanal, industriel ou commercial (par exemple, combles avec encombrement de la charpente important ou un plancher qui ne peut pas supporter des charges)
      Vous devez déduire également l'épaisseur des matériaux isolants.


  • Christelle
    0
    21/02/2023

    Bonjour
    Dans le cadre d'une reconstruction à l'identique doit on respecter le RE2020.


  • Gilles
    0
    03/02/2023

    Merci beaucoup pour cette information à jour !
    Vous comprenez comme moi que pour les extensions inférieures à 50m2 : pas d'étude thermique et juste l'exigence concernant le facteur solaire des baies à respecter.
    Ainsi l'attestation RE2020 de fin de chantier sera sans contrôle particulier type isolation (à part le facteur solaire) et sans test d'étanchéité ? Merci pour votre aide très précieuse ;-)

    • Laurent
      0
      06/09/2023

      Bonjour Gilles,
      Il me semble que dans la fiche d'application (https://rt-re-batiment.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/fiche_application_extension_batiment_et_const_inf_50.pdf), il est fait notion des résistances thermiques (page10) que l'on trouve dans les articles 10, 11 et 12 de l'arrêté du 17 Novembre 2020. soit R3.7 pour les murs; R6 pour les rampants et plafonds sous combles perdus et R4.5 pour les toitures terrasses.

    • Jean Michel
      0
      18/04/2023

      Bonjour,
      Merci pour votre analyse. Je n'arrive pas à retrouver le texte qui vous amène à cette conclusion pour une extension d'une maison individuelle de moins de 50 m2.
      Pourriez vous me donner ce texte ?

      Merci d'avance

      Jean Michel

    • Francois
      0
      06/02/2023

      Personne en France ne peut donner une réponse claire sur ce qu'il faut faire pour construire en conformité avec RE2020 en dessous de 50m2. J'appelle Emmanuel Macron et je lui dis de venir lui-même et de me dire comment il veut que je m'isole pour qu'il soit satisfait. Il semble qu'il n'y ait pas d'autre solution.


  • Kévin
    0
    01/02/2023

    Bonjour,
    Un texte vient d'être publié sur le site RT-RE batiment et précise les choses :
    - SHAB < 50 m²: attestation simplifiée au dépôt de PC
    - 50m² <=SHAB <80 m²: attestation Bbio RE 2020 au dépôt du PC, pas d'obligation vis-à-vis du Cep mais réalisation du calcul Icconstruction donc ACV à faire
    - SHAB >= 80 m²: attestation BBio RE 2020 au dépôt du PC, respect global de la RE 2020 sur la partie extension (hormis étanchéité à l'air si ouverture permanente avec existant) y compris calcul Icconstruction donc ACV à faire.

    Voici le lien du texte en question : https://rt-re-batiment.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/2023-01-31_notice_explication_re2020_textes_attestations-2.pdf


  • Metin
    0
    27/01/2023

    Bonjour,
    Doit on une ACV pour les shab comprise en 50 et 80m²?


  • Gilles
    0
    26/01/2023

    Bonjour, très intéressé par la réponse. Avez vous une information fiable depuis votre dernier message


  • heliac
    0
    11/01/2023

    Bonjour,

    A la lecture de l'arrêté du 22/12/22, apparaît une surface SHAB de 80 m² comme limite (et non plus 100 m²) pour les extensions de MI, avec trois cas de figure semble-t-il:
    - SHAB < 50 m²: attestation simplifiée au dépôt de PC
    - 50m² <=SHAB <80 m²: attestation Bbio RE 2020 au dépôt du PC, pas d'obligation vis-à-vis du Cep
    - SHAB >= 80 m²: attestation BBio RE 2020 au dépôt du PC, respect global de la RE 2020 sur la partie extension (hormis étanchéité à l'air si ouverture permanente avec existant).
    Avez-vous une lecture similaire du texte? pourriez-vous apporter des précisions et/ou corriger les affirmations ci-dessus si interprétation différente, s'il vous plait?

    • Kévin
      1
      18/01/2023

      Bonjour,
      J'ai une lecture similaire de cet arrêté que je trouve particulièrement incompréhensible.
      SI on pouvait avoir une confirmation par une autre personne ce serait intéressant.


LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

EnerJ-meeting Lyon le 17 Septembre, c’est 1 500 décideurs pour construire et rénover sobre, efficace et décarboné !

EnerJ-meeting Lyon le 17 Septembre, c’est 1 500 décideurs pour construire et rénover sobre, efficace et décarboné !

Participez à EnerJ-meeting Lyon le 17 Septembre et connectez-vous avec 1 500 leaders du secteur pour un avenir plus durable. Construire et rénover de manière sobre, efficace et décarbonée.


Conjoncture du bâtiment : 2024 plié, 2025 incertain

Conjoncture du bâtiment : 2024 plié, 2025 incertain

Découvrez l’analyse complète de la conjoncture du bâtiment en 2024 et les prévisions incertaines pour 2025. Tendances, défis et opportunités pour le secteur de la construction.


Renouvelables : tenir les projections pour 2030 demandera de forts investissements

Renouvelables : tenir les projections pour 2030 demandera de forts investissements

Investissements essentiels pour atteindre les objectifs de développement durable en 2030 pour un avenir plus propre


Importance des fiches PEP dans les calculs RE2020

Importance des fiches PEP dans les calculs RE2020

Comprendre les Profils Environnementaux Produits (PEP) : un outil essentiel pour la construction écoresponsable.


EnerJ-meeting Paris 2024 : Les outils et solutions disruptives pour des bâtiments sobres et efficaces

EnerJ-meeting Paris 2024 : Les outils et solutions disruptives pour des bâtiments sobres et efficaces

EnerJ-meeting Paris 2024 : Journée incontournable pour les professionnels du bâtiment. Découvrir comment les acteurs du bâtiment peuvent construire plus durable grâce à des solutions efficaces.


Décret Tertiaire / Décret BACS : Focus sur la rénovation des bâtiments d’enseignement

Décret Tertiaire / Décret BACS : Focus sur la rénovation des bâtiments d’enseignement

Réduisez vos consommations énergétiques conformément au Décret Tertiaire : focus sur les bâtiments d’enseignement.


Crise de la construction : quelques signes d’un changement en profondeur

Crise de la construction : quelques signes d’un changement en profondeur

Découvrez les indicateurs clés qui pointent vers une transformation profonde dans l’industrie de la construction.


Il faut « sauver le soldat PAC » !

Il faut « sauver le soldat PAC » !

Le renforcement de production de pompes à chaleur est attendu pour décarboner la France. Mais un hic demeure.


Régulation et GTB : le marché français en 2023 et les perspectives 2024

Régulation et GTB : le marché français en 2023 et les perspectives 2024

L’évolution du marché français de la régulation et de la GTB en 2023 et les tendances à surveiller en 2024.


Coup de projecteur sur les innovations « solutions techniques » d’EnerJ-meeting Paris 2024

Coup de projecteur sur les innovations « solutions techniques » d’EnerJ-meeting Paris 2024

Découvrez les dernières avancées technologiques au cœur d’EnerJ-meeting Paris 2024. Explorez les solutions techniques qui façonneront l’avenir de l’industrie du bâtiment.


Construire et rénover : 1. Sobriété - 2. Efficacité - 3. Décarbonation, venez échanger à EnerJ-meeting Paris

Construire et rénover : 1. Sobriété - 2. Efficacité - 3. Décarbonation, venez échanger à EnerJ-meeting Paris

EnerJ-meeting Paris, le grand rendez-vous de toute la filière des décideurs du bâtiment fait peau neuve au Carrousel du Louvre le 6 Février 2024


Plancher chauffant et rafraîchissant en neuf et rénovation

Plancher chauffant et rafraîchissant en neuf et rénovation

Le plancher chauffant et rafraîchissant de Schulter est une solution innovante et polyvalente, adaptée à la fois aux nouvelles constructions et aux rénovations.


Point sur les différents arrêtés « valeurs absolues » du Décret Eco Energie ou Décret Tertiaire

Point sur les différents arrêtés « valeurs absolues » du Décret Eco Energie ou Décret Tertiaire

Les nouveaux arrêtés "valeurs absolues" concernent plusieurs catégories de bâtiments tertiaires. Le point sur le Décret Eco Energie et sur le Décret Tertiaire


Atténuation et adaptation dans le bâtiment : quelles stratégies de soutenabilité ?

Atténuation et adaptation dans le bâtiment : quelles stratégies de soutenabilité ?

Retour sur la conférence de Franck Boutté lors d'EnerJ-meeting Paris 2024 : Atténuation et adaptation dans le bâtiment : quelles stratégies de soutenabilité ?


Accélérer la décarbonation du secteur du bâtiment

Accélérer la décarbonation du secteur du bâtiment

Le bâtiment neuf doit non seulement être efficace et exemplaire sur le plan énergétique mais également sur le plan environnemental .