Chargement...

Installation solaire ou le rôle crucial du vase d'expansion

Par Eric Bernadou - Société PNEUMATEX - Septembre 2013

LA PROBLEMATIQUE : VASE POUR UNE EXPANSION DIFFERENTE

Les installations solaires demandent une attention particulière quant au maintien de la pression. Un circuit solaire a de fortes variations de températures entre le jour et la nuit, ce qui engendre de fortes variations de dilatation.

Le seul et unique organe capable de maintenir cette pression est le vase d'expansion.

Le capteur étant le point haut de l'installation, il est vital qu'il soit à une pression correcte.

Le dimensionnement ne se fait absolument pas comme pour une installation de chaufage central classique.

L'ANALYSE ET LE SAVOIR FAIRE DE L'INDUSTRIEL

Le calcul du vase solaire est spécifique :

Il faut prendre en compte plusieurs paramètres :

1. Le volume total de l'installation, le type et la concentration en glycol, l'expansion à température maxi du fluide.

2. Le volume des capteurs : en cas de surchauffe, le fluide se transforme en vapeur dans le capteur.

3. Une réserve minimale (0,5% du volume de l'installation avec un minimum de 3 litres) pour assurer le maintien de la pression

Sans la prise en compte de ces éléments, le vase est sous-dimensionné. Le fluide solaire, à base de glycol, s'échappe par la soupape lors de la montée en température.

Cette perte de fluide entraîne un manque d'eau au capteur, celui-ci ne pourra plus être efficace et son rendement va chuter fortement.

Pour une installation solaire, le vase doit répondre à des critères vitaux pour l'installation :

  • Perte de pression minime.

    En effet une perte de pression supérieure à 5% entraîne un dégonflage du vase, donc une chute de pression dans l'installation et une chute significative du rendement du capteur.

  • Compatibilité aux fluides glycolés

>>> Aujourd'hui seul les vases à vessie Butyle répondent à ces critères.

LES SOLUTIONS PRODUITS

Solution produit PNEUMATEX et exemple d'application :



Installation CESI (Chauffe-Eau Solaire Individuel)

Installation 20 litres de glycol à 30%

Maxi 110 °C

2 capteurs contenance des deux : 3 litres

Hauteur 7 m Tarage 3 bars


Volume à absorber :

Vnet = 1,2 + 3 + 3

Pression de gonflage :

P0 = 0,7 + 0,3 = 1

Rendement du vase = (2,5- 1)/3,5 = 43%

Soit un vase de 18 litres


* dans cette configuration, pression de gonflage différente, nous consulter





EXPANSION SOLAIRE


STATICO SD le vase à vessie Butyle

Accédez à l'outil en ligne "Select P"