Artificialisation des sols : du Zéro au Plus

Par Dominique BIDOU, président d'honneur de l'Alliance HQE-GBC France le 03 Juillet 2023

Le ZAN, zéro artificialisation nette, est actuellement l’objet de mises au point. Après la loi « climat et résilience », inspirée sur ce point de la convention citoyenne sur le climat, des décrets ont été publiés, remis en cause depuis et en attente d’aménagements en cours de finalisation, avec une nouvelle loi. L’affaire du ZAN est un bon cas d’école pour distinguer les différentes manières de concevoir l’environnement.


zan artificialisation

ZAN ou comment diviser par deux le rythme de consommation des espaces naturels, agricoles et forestiers d’ici 2031


Revenons sur l’objectif ZAN !

Revenons sur l’objectif, qui est de sauvegarder la biodiversité et de favoriser la vitalité des centres urbains. Qui peut y être opposé ? OK sur l’intention, et revenons sur la méthode. Il ne sera plus possible, à terme, après une période de transition, d’artificialiser des sols en pleine terre. Le sous-entendu est, vous l’aurez compris, que toute artificialisation est mauvaise pour l’environnement, et qu’il faut la réduire voire l’interdire.

Le malentendu avait déjà été créé avec la notion d’étude d’impact, loi de 1976 en France. Il s’agissait de subordonner une décision d’aménagement à une analyse de l’impact qu’il pourrait avoir sur l’environnement. Les expériences passées avaient montré les dégâts d’une opération menée sans prendre cette précaution, et il fallait tenter d’intégrer aux futurs projets les préoccupations d’environnement. L’impact ainsi perçu, hérité des anciennes pratiques, ne pouvait qu’être mauvais. Nous sommes passés par la suite à une approche plus équilibrée, avec des concepts tels que l’écoconception, qui consiste à chercher des impacts favorables, des co-bénéfices, au lieu de se limiter à réduire les impacts défavorables.


Aujourd’hui, zéro artificialisation nous renvoie à l’approche ancienne, du moins dans l’esprit

L’artificialisation serait a priori négative. Y aurait-il une autre manière de faire pour atteindre les objectifs mentionnés plus haut ? Passer d’une démarche défensive à une démarche offensive, puisque chacun sait que la meilleure défense, c’est l’attaque. L’artificialisation peut-elle être positive ?

Ce changement de posture aurait notamment l’avantage de donner de l’environnement une image elle-même positive, aller de l’avant, au lieu de prêter le flanc à la critique courante d’immobilisme ou de retour en arrière. L‘esprit d’entreprise serait alors mobilisable au profit de l’environnement.

Aujourd’hui, nombreux sont les « entrepreneurs » qui voient dans l’Environnement des freins à leur créativité plutôt qu’un moteur. Faire de l’environnement un défi à relever serait plus porteur que sa perception actuelle, trop de règlements, trop d’entraves, même si cette image est caricaturale.

Prenons l’exemple de l’agriculture, qui a su éviter d’entrer dans le cadre de la loi. Voilà une activité fondée sur l’artificialisation, qui compacte les sols sous de puissants engins, qui élimine les obstacles naturels à la circulation desdits engins, qui perturbe les équilibres biologiques à l’aide de produits chimiques, qui sélectionne les espèces animales et végétales et spécialise les sols, etc.

L’artificialisation positive serait l’agroécologie, dont le principe est de produire en accompagnant les processus naturels, plutôt qu’en les combattants. Le même raisonnement peut se tenir pour l’urbanisation et de nombreux aménagements. Une ZAC bio, c’est possible, qui respecte le régime des eaux et les zones d’intérêt écologique sur la parcelle, protégée des vents d’hiver, et ombragée l’été, à portée de vélo (ou mieux, de marche) du centre bourg et des commerces, avec des logements performants, des espaces ouverts accueillants, voire des jardins familiaux, etc. Le génie écologique au service de l’artificialisation.


Au lieu de zéro artificialisation nette, nous aurions préféré « uniquement artificialisation positive »

Ou toute formule équivalente : l’orientation aurait été donnée, avec le défi à relever par les acteurs locaux, élus et professionnels. L’adjectif « nette » vient heureusement tempérer la rigueur du zéro. Il y a donc un bilan, avec du plus et du moins, ce qui revient à accepter l’idée qu’il peut y avoir du positif.

Tout espoir n’est pas perdu, mais il va falloir remonter le handicap de l’annonce « zéro », qui provoque de nombreuses réactions de rejet, notamment chez les élus. Faisons du positif la règle, ce sera bien plus encourageant que de le confiner à un rôle marginal de récupération ou de compensation. L’environnement offensif, qui procure du plaisir et de la fierté, plutôt que l’environnement défensif, fatalement mal vécu et sans perspective.



Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Reférencement gratuit

Référencez gratuitement votre société dans l'annuaire

Suggestions

Les solutions innovantes de plafonds CVC

Les solutions innovantes de plafonds CVC

Les deux leaders mondiaux CIAT et BARRISOL mettent en lumière les avantages esthétiques, de confort et d'efficacité économique des plafonds CVC Design Air Ceiling.


Capture et stockage du carbone : le «technosolutionnisme» avance à grands pas …

Capture et stockage du carbone : le «technosolutionnisme» avance à grands pas …

Essayons de dresser un état des lieux sur la capture et la séquestration du carbone qui fait son petit bonhomme de chemin.


La ventilation et la qualité d’air des bâtiments tertiaires en rénovation

La ventilation et la qualité d’air des bâtiments tertiaires en rénovation

Découvrez une approche par France Air de la ventilation et la qualité d’air des bâtiments tertiaires en rénovation.


Le guide des pompes à chaleur dans les bâtiments tertiaires

Le guide des pompes à chaleur dans les bâtiments tertiaires

L'AFPAC a édité en Octobre 2023 le guide PAC dans les bâtiments tertiaires sur le thème « Les leviers de performance et enjeu de décarbonation ».


Technologie et innovation : nouvelle solution DRV air365 Max d'Hitachi

Technologie et innovation : nouvelle solution DRV air365 Max d'Hitachi

Hitachi cooling & Heating a conçu sa nouvelle gamme air365 Max en s’appuyant sur des décennies d’expertise dans le développement de systèmes DRV.


Rénovation énergétique des bâtiments : quels besoins de main-d’œuvre en 2030 ?

Rénovation énergétique des bâtiments : quels besoins de main-d’œuvre en 2030 ?

Dans le secteur de la construction, d’ici 2030 une estimation de créer 170 à 250 000 emplois supplémentaires dans la rénovation énergétique des bâtiments.


La massification des BACS au service des bâtiments est en cours

La massification des BACS au service des bâtiments est en cours

Les BACS (Building Automation and Control Systems) sont des systèmes d’automatisation et de contrôle des bâtiments.


Epurateurs d’air intérieur : performances de filtration d’aérosols de 3 technologies d’épurateur

Epurateurs d’air intérieur : performances de filtration d’aérosols de 3 technologies d’épurateur

Découvrez cette étude sur les épurateurs d'air intérieur : performances de filtration d’aérosols de 3 technologies d’épurateur.


Rénovation et nouvelle vie de la Tour Racine, mixité d’usage, réemploi et biodiversité

Rénovation et nouvelle vie de la Tour Racine, mixité d’usage, réemploi et biodiversité

Voici le retour d'expérience d'une rénovation remarquable, celle de la Tour Racine qui offre mixité d'usage, réemploi des matériaux et biodiversité


Interviews sur les innovations du marché lors d’EnerJ-meeting Paris 2023 : suite et fin

Interviews sur les innovations du marché lors d’EnerJ-meeting Paris 2023 : suite et fin

Découvrons lors d’EnerJ-meeting Paris 2023 les interviews d’industriels et start-up qui innovent pour la filière.


Présenter les innovations aux acteurs du marché lors d’EnerJ-meeting Paris 2023

Présenter les innovations aux acteurs du marché lors d’EnerJ-meeting Paris 2023

Découvrons l'impact d’EnerJ-meeting qui a rempli sa mission de carrefour de la filière bâtiment.


RE2020 pour surfaces inf. à 50 m2, extensions et constructions temporaires

RE2020 pour surfaces inf. à 50 m2, extensions et constructions temporaires

A partir du 1er janvier 2023, l’obligation réglementaire de la RE 2020 est étendue. Découvrez ces nouvelles mesures.


Ventilation, récupération d’énergie et qualité d’air dans le tertiaire

Ventilation, récupération d’énergie et qualité d’air dans le tertiaire

Atlantic Climatisation et Ventilation nous explique comment optimiser l'énergie et la qualité de l'air dans le tertiaire.


REX ZAC Paul Bourget à Paris avec des solutions hybrides gaz instrumentées

REX ZAC Paul Bourget à Paris avec des solutions hybrides gaz instrumentées

Cegibat partage son retour d'expérience de la ZAC Paul Bourget à Paris avec des solutions hybrides gaz instrumentées


Une tendance à suivre : l’énergie en circuit court

Une tendance à suivre : l’énergie en circuit court

Le bilan environnemental, petite ou grande échelle de produits fabriqués en masse, sera souvent meilleur.