2012 sera-t-elle, vraiment, une année «magnifique» ?

Par Roger CADIERGUES le 04 Juillet 2019

12 Janvier 2012

    Le monde de la thermique et de l’énergétique voit l’année 2012 comme un grand millésime, celui de la nouvelle réglementation RT 2012 qui fixe un objectif énergétique global. Dans l’examen de Lundi dernier consacré à cette situation il nous a semblé préférable de ne pas globaliser, et d’examiner séparément les grandes catégories d’applications : nous allons, aujourd’hui, poursuivre cet examen.

Par quoi voulez-vous poursuivre ?

   Par le chauffage d’abord. Ses résultats énergétiques dépendent essentiellement du bâti, et de son isolation.
Quand on regarde de près les propositions actuelles en la matière, on constate que les propositions se simplifient de la manière suivante :
 . des coefficients U très faibles a priori (0,25 ou moins pour le spectacle) lorsqu’il s’agit des parois courantes, donc finalement des épaisseurs d’isolant très fortes, de l’ordre de 20 cm, sans qu’aucun bilan CO2 n’ait été fait sur cet isolant, dont d’ailleurs la durée de vie est encore difficile à assumer ;
. des traitements efficaces contre les ponts de chaleur, privilégiant l’isolation par l’extérieur, une technique sur laquelle je reviendrai un jour en fonction de mon expérience personnelle ;
. des fenêtres double, sinon triple vitrage selon le site.
   C’est finalement le point fort des réglementations et propositions actuelles. Reste le choix du système de chauffage. Quitte à me faire mal voir, je prédis que ce sera – tôt ou tard - du chauffage électrique direct sans accumulation. Et que le chauffage à eau chaude, les pompes à chaleur, les réseaux urbains (sauf sites très spéciaux) s’effaceront.

Vous sépariez également la ventilation et la climatisation ?

A partir du moment où l’isolation du bâtiment est bien traitée, les pertes de chaleur sont essentiellement dues à la ventilation. Il y a beaucoup à dire sur ce sujet, et nous y reviendrons. Je m’arrête donc là sur ce point, pour en venir sur la climatisation.

Qu’y a-t-il à dire sur ce sujet ?

   D’abord qu’il est nécessaire de mettre un peu d’ordre sur ce sujet. Personnellement j’ai tendance à distinguer trois domaines très différents : la petite climatisation, la climatisation courante et le conditionnement d’air. La dernière de ces trois catégories (le conditionnement d’air) correspond aux ambiances très contrôlées, donc professionnelles, qui font généralement jouer un rôle important à, l’humidité : cette technique n’est pas actuellement couverte par la réglementation RT, et je ne l’examinerai pas davantage. Reste les autres domaines.

Vous avez parlé de « petite climatisation », que voulez-vous dire par là ?

   Il peut être souhaitable dans l’habitat ou dans des enceintes telles que des salles d’attente médicales, d’équiper les locaux (ou plutôt un local) de climatiseurs fonctionnant, à la demande, durant les grandes chaleurs d’été. Je suis opposé à la RT sur de telles installations, pour les raisons suivantes les bases climatologiques mal choisies sur la RT (c’est très important et le deviendra de plus en plus), l’algorithme de calcul de ce que la RT appelle Tic, la révision très erronée des consommations.

Vos critiques sont-elles valables pour la « climatisation courante » ?

   Schématiquement oui. Prenons l’exemple des consommations : les auteurs britanniques de leur réglementation ont, il y a bien des années, constaté qu’on ne pouvait pas transposer les méthodes de calcul valables en chauffage. Et ont proposé un classement par système, avec des méthodes adaptées à chaque catégorie (il y en a sept). Je pense que c’est une bonne décision. Quant aux conditions climatologiques (France) il est impératif de modifier la plupart des valeurs adoptées par la RT, les recommandations AICVF ou les fichiers ASHRAE : c’est un sujet sur lequel il faudra que nous revenions. Car, au regard des réalités et non pas des anciens fichiers Météo,  les erreurs y sont très sérieuses.

N’hésitez pas à poser vos questions ou à développer vos suggestions auprès de  rc(at)xpair.com.

Roger CADIERGUES


Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Reférencement gratuit

Référencez gratuitement votre société dans l'annuaire

Suggestions

Plancher chauffant et rafraîchissant en neuf et rénovation

Plancher chauffant et rafraîchissant en neuf et rénovation

Le plancher chauffant et rafraîchissant de Schulter est une solution innovante et polyvalente, adaptée à la fois aux nouvelles constructions et aux rénovations.


L’équilibrage des réseaux hydrauliques, réglementations et décryptages

L’équilibrage des réseaux hydrauliques, réglementations et décryptages

Cette Parole d'Expert, rédigée par Claudine LATASTE, Ingénieur bureau d'étude chez WATTS, offre une exploration détaillée de l'équilibrage des réseaux hydrauliques.


Coup de projecteur sur les innovations « solutions techniques » d’EnerJ-meeting Paris 2024

Coup de projecteur sur les innovations « solutions techniques » d’EnerJ-meeting Paris 2024

Découvrez les dernières avancées technologiques au cœur d’EnerJ-meeting Paris 2024. Explorez les solutions techniques qui façonneront l’avenir de l’industrie du bâtiment.


EnerJ-meeting Paris 2024 : Les outils et solutions disruptives pour des bâtiments sobres et efficaces

EnerJ-meeting Paris 2024 : Les outils et solutions disruptives pour des bâtiments sobres et efficaces

EnerJ-meeting Paris 2024 : Journée incontournable pour les professionnels du bâtiment. Découvrir comment les acteurs du bâtiment peuvent construire plus durable grâce à des solutions efficaces.


Géothermie de surface avec pompe à chaleur, études et innovations

Géothermie de surface avec pompe à chaleur, études et innovations

Découvrez les dernières avancées dans le domaine de la géothermie de surface, où les pompes à chaleur (PAC) exploitent la chaleur du sous-sol.


Régulation et GTB : le marché français en 2023 et les perspectives 2024

Régulation et GTB : le marché français en 2023 et les perspectives 2024

L’évolution du marché français de la régulation et de la GTB en 2023 et les tendances à surveiller en 2024.


Déshumidification de locaux et déshumidification de piscines

Déshumidification de locaux et déshumidification de piscines

Explorer les solutions de déshumidification pour locaux et piscines, pour un contrôle efficace de l'humidité.


Les pompes à chaleur au réfrigérant naturel, le R290

Les pompes à chaleur au réfrigérant naturel, le R290

Les pompes à chaleur utilisant le réfrigérant naturel R290 sont des systèmes innovants qui exploitent les propriétés thermodynamiques exceptionnelles de ce fluide frigorigène écologique.


Quel dimensionnement pour les PAC hybrides collectives sur le marché du neuf ?

Quel dimensionnement pour les PAC hybrides collectives sur le marché du neuf ?

Une expertise sur la performance de la Pompe à Chaleur Hybride Collective sous la réglementation RE2020.


Récupération de l’énergie des eaux grises sanitaires : analyse et rentabilité technico-économique

Récupération de l’énergie des eaux grises sanitaires : analyse et rentabilité technico-économique

Découvrez une analyse technico-économique sur la récupération de l’énergie des eaux grises sanitaires par PAC FACTEUR 7.


Qualité d’eau des circuits de chauffage et climatisation avec pompe à chaleur

Qualité d’eau des circuits de chauffage et climatisation avec pompe à chaleur

L'AFPAC a édité en Janvier 2024 le recueil technique et réglementaire sur le thème « Les pompes à chaleur et la qualité de l'eau ».


DPE : un toilettage est nécessaire, les adaptations à apporter

DPE : un toilettage est nécessaire, les adaptations à apporter

Optimisez votre DPE pour une efficacité énergétique maximale et réduire sa consommation d'énergie.


Conception d’une solution PAC hybride collective : les points d’attention

Conception d’une solution PAC hybride collective : les points d’attention

Solution PAC hybride collective : l’alliance parfaite entre efficacité énergétique et performance.


Construire et rénover : 1. Sobriété - 2. Efficacité - 3. Décarbonation, venez échanger à EnerJ-meeting Paris

Construire et rénover : 1. Sobriété - 2. Efficacité - 3. Décarbonation, venez échanger à EnerJ-meeting Paris

EnerJ-meeting Paris, le grand rendez-vous de toute la filière des décideurs du bâtiment fait peau neuve au Carrousel du Louvre le 6 Février 2024


Produire 1 million de pompes à chaleur : La communication souligne une fébrilité

Produire 1 million de pompes à chaleur : La communication souligne une fébrilité

Production d'1 million de PAC : un vrai défi pour les Pouvoirs Publics et industriels en termes d'investissement et de qualité d'équipement.