Chargement...

Les outils du développement dynamique ...

29 Mars 2012

Comment vos outils sont-ils organisés ?

Les outils sont organisés par modules et par catégories informatiques.
  1. Ils sont définis module par module selon un découpage empirique, par exemple : le module « éclairage artificiel », le module « ensoleillement et éclairage naturel », le module « ventilation naturelle », etc.
  2. Les outils sont également organisés par système d’exploitation informatique.

Voulez-vous dire que ces outils relèveront de plusieurs systèmes informatiques ?

En principe oui, mais je tiens à souligner que les incertitudes 2012 concernant les systèmes informatiques sont si lourdes que nous terminons à peine les tests. Il y a, actuellement, de multiples systèmes envisageables,  mais ils exigent, chacun, que l’utilisateur dispose du matériel informatique adapté. Ceci dit, dès maintenant des choix quasi-définitifs ont été faits, qui conduisent à diffuser les outils en trois « vagues » successives dans le temps.

    • 1. - La première vague est destinée aux PC équipé de Windows classique (Windows XP, Vista, ou 7), le support que nos lecteurs possèdent normalement. Les outils de cette vague appartiennent à l’ensemble « WinCad ». C’est ainsi que l’outil de cette vague consacré à l’éclairage artificiel se nomme « WinLum ».

    • 2. - La deuxième vague (à partir du dernier trimestre 2012) est destinée aux  tablettes sous Android, chaque utilisateur devant alors disposer du système matériel adéquat (350 à 750 euros selon les choix), l’ensemble étant nommé « TabCad ». L’outil de cette vague consacré à l’éclairage artificiel se nomme « TabLum ».

    • 3. - La troisième vague (prévue pour 2013) est destinée aux PC ou tablettes sous Windows 8 (matériels non encore disponibles), l’ensemble étant nommé « AuxiCad ». L’outil de cette vague consacré à l’éclairage artificiel se nommera « AuxiLum ».

D’autres systèmes informatiques ont-ils été envisagés ?

   Rien n’est exclu a priori, par exemple le système « smartphone Samsung Note », intermédiaire entre un smartphone classique et une tablette. C’est un système qui donne d’excellents résultats en développement dynamique. Encore faut-il que l’utilisateur de l’outil dispose du mobile adéquat, relativement coûteux même s’il est possible de l’acquérir à prix réduit avec abonnement Internet (chez SFR par exemple).

Que contiennent ces outils ?

   En étudiant en détail les objectifs et les besoins j’ai constaté qu’il fallait que les outils assument les trois fonctions suivantes, et ce au niveau de chaque module : « ausculter, rectifier, améliorer » :

    - Ausculter pour définir ce qu’il est nécessaire ou possible de faire dans le cadre du module en cause ;

    - Rectifier lorsqu’un défaut anormal (ex. sécurité) doit être corrigé ;

    - Améliorer lorsqu’il s’agit d’une ou plusieurs interventions plus ou moins lourdes ;

En fait, en étudiant des cas pratiques je me suis rendu compte qu’il fallait également prévoir une quatrième fonction : « Concevoir ».

Roger CADIERGUES


Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Reférencement gratuit

Référencez gratuitement votre société dans l'annuaire