Retour à Chicago ...

12 Mars 2012

J’ai, Jeudi dernier, indiqué le caractère désormais « officiel » du smartgrid américain : il nous reste à en poursuivre l’analyse sur les points essentiels.

Comment le système américain peut-il évoluer ?

    C’est un domaine où il faut parler d’objets « intelligents », une évolution qui est déjà un sujet de développement dans certaines industries. Un bâtiment, par exemple, peut être conçu comme un ensemble d’objets intelligents (inutile d’en ajouter pour le spectacle). S’ils sont intelligents ils sauront réagir à l’environnement et aux autres objets intelligents. Ils sauront adresser les messages essentiels en cas de besoin. Ils sauront bien entendu communiquer avec les outils dont nous avons parlé, par exemple des smartphones pour déclencher la mise en marche ou pour connaître l’état actuel de telle ou telle partie de l’installation. Ericsson prévoyait récemment un parc mondial de 50 milliards d’équipements connectés à Internet : notre marge est donc considérable. Ceci dit, dans les récentes expositions je ne vois pas trace des objets intelligents, je ne vois que des objets communicants. C’était, en tous cas, la situation à l’exposition de Chicago.

Que voulez-vous dire par là ?

    Prenons l’exemple français où notre distributeur d’électricité parle de réseau intelligent. En fait tout est basé sur l’utilisation d’un compteur fâcheusement dit intelligent, le fameux Linky. En fait il s’agit d’un « compteur communiquant », et absolument pas d’un compteur intelligent. Son rôle est surtout, pour le gestionnaire de réseau électrique, de savoir comment fonctionnent les ensembles périphériques. Pour des raisons qui m’échappent on a assisté à une comédie regrettable lors des essais préliminaires du Linky (en Touraine), certains organismes officiels parlant de 10% d’économies, d’autres même de 15%, rien que par la pose du compteur. C’est supposer que l’utilisateur final va, toutes les cinq minutes, voir au compteur ce qu’il consomme afin d’optimiser sa gestion. Une démarche qui, manifestement, ne peut pas durer très longtemps et n’a pas du tout d’ailleurs, en France, les effets annoncés. Un constructeur du Linky (Landis et Gyr) indique d’ailleurs qu’au bout d’un an il n’y a pratiquement aucune économie perceptible.

Est-ce une démonstration de l’inefficacité des dispositifs dits « intelligents » ?

    C’est seulement une utilisation abusive – de plus en plus fréquente – du qualificatif « intelligent ». Prenez l’exemple du chauffage électrique qualifié de ce terme « intelligent ». Il s’agit de convecteurs électriques équipés d’un détecteur d’absence (ou « détecteur de présence » selon les goûts), d’un détecteur d’ouverture de fenêtre, d’un indicateur de consommation, etc ..., le tout éventuellement groupé sous un même module électronique avec affichage. Si le détecteur d’absence peut être valablement qualifié d’intelligent, le détecteur d’ouverture de fenêtre (avec liaison électrique à l’objet en cause) relève de la régulation, et l’indicateur de consommation du comptage. A mon avis il est très regrettable d’utiliser le terme « intelligent » à toute occasion : il faut le réserver à des dispositifs ou des objets qui le méritent, sinon nous risquons d’occulter les progrès à venir.

Roger CADIERGUES


Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Reférencement gratuit

Référencez gratuitement votre société dans l'annuaire

Suggestions

Rénovation énergétique des maisons individuelles : la méthode et le réseau DORéMI

Rénovation énergétique des maisons individuelles : la méthode et le réseau DORéMI

Le Dispositif Opérationnel de Rénovation Energétique des Maisons Individuelles (Dorémi) reprend, pour les maisons individuelles, les principes du dispositif opérationnel de rénovation énergétique.


Rénovation énergétique : qu'est-ce qui change au 1er Juillet pour les ménages ?

Rénovation énergétique : qu'est-ce qui change au 1er Juillet pour les ménages ?

Prenons connaissance des changements au 1er Juillet 2021 : La hausse des tarifs du gaz, l'élargissement de l'aide du gouvernement MaPrimeRénov' aux propriétaires bailleurs et à l'Outre mer, ...


Fiches pratiques pour la réception des travaux de rénovation énergétique

Fiches pratiques pour la réception des travaux de rénovation énergétique

Découvrez les fiches pratiques mises à disposition pour faciliter le procès-verbal de réception et le dialogue entre professionnels et clients.


AQC - Chauffe-eau thermodynamique en rénovation - 12 enseignements clés à découvrir

AQC - Chauffe-eau thermodynamique en rénovation - 12 enseignements clés à découvrir

Consultez la web conférence des experts de l'AQC sur le chauffe-eau thermodynamique en rénovation avec de nombreux enseignements.


Projet de loi Climat & Résilience - Vote définitif à l'Assemblée nationale et au Sénat : l'écologie dans nos vies

Projet de loi Climat & Résilience - Vote définitif à l'Assemblée nationale et au Sénat : l'écologie dans nos vies

Prenons connaissance du projet de loi Climat et Résilience qui a été adopté relatif à l'écologie et qui a pour vocation d'entraîner à une transformation écologique.


Groupe scolaire Ruffi à Marseille labellisé BDM Argent

Groupe scolaire Ruffi à Marseille labellisé BDM Argent

Le groupe scolaire Ruffi dans le 2ème arrondissement de Marseille est un projet ayant pour objectif d'être exemplaire pour l’environnement. L'école s'inscrit donc dans le projet Euroméditerranée.


Burger King n’attend pas la RE2020 et montre la voie !

Burger King n’attend pas la RE2020 et montre la voie !

Burger King se démarque encore et ce n'est pas que du marketing ! La société s'engage dans une démarche de performance énergétique respectant les exigences de la prochaine RE2020


Rénovation énergétique des logements en France, étude de l’ONRE et statistiques

Rénovation énergétique des logements en France, étude de l’ONRE et statistiques

L’ONRE (observatoire national de la rénovation énergétique) offre un panorama des rénovations énergétiques en France.


Crèche en construction hors site et autonome en énergie. Retour d’expérience

Crèche en construction hors site et autonome en énergie. Retour d’expérience

La construction hors site est une avancée indéniable dans le secteur du bâtiment. Découvrez ce retour d'expérience par l'entreprise ModuleM, appliqué à une crèche, autonome en énergie.


Smart buildings : l’avenir du bâtiment est intelligent

Smart buildings : l’avenir du bâtiment est intelligent

L'avenir du bâtiment sera intelligent. Si ces évolutions n'en s'ont qu'à leur début, il est assuré que demain verra naître des villes ultra connectées.


Etude sur la rénovation basse consommation des maisons individuelles

Etude sur la rénovation basse consommation des maisons individuelles

Effinergie présente une étude portant sur la rénovation basse consommation des maisons individuelles ayant pour objectif le niveau BBC-Effinergie.


Le SYNASAV lance sa série de vidéos : Les Rendez-vous SYNASAV

Le SYNASAV lance sa série de vidéos : Les Rendez-vous SYNASAV

Le syndicat national des professionnels de la maintenance (SYNASAV) lance sa série de vidéo intitulée "Les Rendez-vous SYNASAV". Découvrez le premier thème sur les PAC.


Le décret tertiaire : une révolution d’objectifs et de méthodes

Le décret tertiaire : une révolution d’objectifs et de méthodes

Le décret tertiaire révolutionne les objectifs de performances en termes de consommation d'énergie des bâtiments. C'est ce que nous détaille Joséphine Ledoux du BET ENERA.


Emissions TV 100% digitales régionales avec Toshiba On Air. Inscrivez-vous …

Emissions TV 100% digitales régionales avec Toshiba On Air. Inscrivez-vous …

Toshiba On Air sont des émissions TV 100% digitales régionales qui traitent des nouveaux produits Toshiba, des expériences clients, et bien d'autres surprises.


Entreprises PME : un crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, encore méconnu !

Entreprises PME : un crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, encore méconnu !

Les PME peuvent désormais bénéficier d'un crédit d'impôt "transition énergétique". Or peu d'entreprises le savent. Découvrez comment y prétendre.