Chargement...

Une centrale VMC double flux à haut rendement

Grâce au système constructif en pré-dalles qui prévoit des réservations pour le système de chauffage et de VMC, le temps de pose est restreint au maximum. Une VMC à haut rendement offre une performance thermique optimisée.


LE CONTEXTE

Entreprise AirxpertDans une maison avant tout fonctionnelle et compacte, avec peu d’ouvertures au nord et à l’est, le système d’aération et de ventilation se devait d’être performant. Les clients, ainsi que le maître d’oeuvre, avaient des exigences élevées sur la qualité de l’air intérieur. La maison étant censée se rapprocher d’un niveau de maison passive – sans toutefois qu’une labellisation soit demandée – une ventilation double flux haut de gamme faisait partie du cahier des charges. Le système constructif a intégré dès le départ la nécessité de bien distribuer les bouches de diffusion d’air dans les pièces à vivre. Du fait du handicap moteur de l’enfant qui stationne beaucoup au sol, un chauffage au sol et une chaudière à condensation de 22 kW ont été prévus au fi nal, alors qu’ils n’auraient, dans l’absolu, pas été nécessaires.



LA MISE EN OEUVRE

Grâce au système constructif du gros oeuvre en pré-fabrication, toutes les réservations des gaines et des bouches de distribution ont été effectuées en atelier au niveau des pré-dalles, ce qui a nécessité une réflexion en amont au niveau du BET. Cela a permis une pose en moins de 50 heures pour raccorder l’ensemble de l’installation de ventilation, soit un gain de temps important par rapport à une situation classique de passage en plafond. Cette installation offre une meilleure étanchéité du système au niveau des raccords. Le choix du système climatique répond à un souci de s’inscrire dans une démarche de maison passive, d’où la centrale double flux à haut rendement avec échangeur rotatif, très peu gourmand en énergie. Doté d’un système de décontamination et d’une capacité de 2 500 m3/h, ce système procède à une récupération d’une partie de l’humidité en période froide et ne génère pas de condensation. Autre avantage : il est insensible au gel et fonctionne jusqu’à -22 °C extérieur sans préchauffage, d’où un gain de performance énergétique.




L'ORGANISATION

Le fait que l’emplacement des éléments soit entièrement prévu dans les pré-dalles dès la préfabrication a changé la façon de travailler sur le chantier, les entreprises n’ayant pas de passages de gaines à assurer dans les plafonds. Pour installer le système de VMC double flux avec échangeur rotatif, il a néanmoins fallu une formation de deux jours chez le fabricant, puis sur le chantier. Cette partie d’assemblage étant moins exigeante en termes de temps, il a été possible d’accorder plus de temps et de soin au réglage des débits, d’où un gain supplémentaire de productivité.

centrale VMC double flux à haut rendement

Source: Magazine MEI groupe Moniteur

Commentaires

  • ROBERT
    12/05/2014

    Ok, je suis d'accord, il faut enlever de visuel.

  • Christophe
    09/05/2014

    On va faire du Coluche : Avant je faisais du sale boulot et j'avais honte. Je suis allé voir un média spécialisé et aujourd'hui ça va mieux. Je fais du sale boulot mais je suis fier ! Effectivement une bien mauvaise image pour ce qui ce veut être un chantier "référence".

  • ROBERT
    07/05/2014

    Réponse à Cédric. C'est exact, l'image du haut montrant le montage des tubes reflète une réalité malheureusement bien courante mais un très mauvais montage. Les rebouchages faciles à la mousse de polyuréthane sont monnaie courante mais bien loin des règles de l'art (fourreaux, et calfeutrage lissé). Faut-il enlever ce visuel? Peut-être ...

  • cedric
    06/05/2014

    Pour un support numérique basé sur les performances les nouveautés le modèle du génie thermique je trouve honteux de montrer les images d'un montage de tuyauteries si basique et similaire d'un travail de bricoleur (cintrage à la main pas de rayon de cintrage similaire raccord rapide à visser....) je ne suis pas puriste mais ça fait mal à la fierté de la proffession de voir un tel montage qui va à l'encontre de ce que l'on apprend à nos futurs "plombiers"

  • Jacques
    06/05/2014

    Une chose est sure, l'entreprise ne maîtrise pas vraiment l'étanchéité des traversées de dalle !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité