Chargement...

Enfouir le CO2 (de peur qu’il se sauve)

« Séquestrer le CO2 ». Cette solution lourde pour se débarrasser du gaz carbonique produit par les installations électriques ou industrielles (aciéries) au lieu de le rejeter dans l'atmosphère, va être testé à Ketzin, une ville proche de Berlin. Ce projet nommé CO2SINK et financé par la Commission européenne dans le cadre du 6ème programme cadre de recherche, se déroulera sur deux ans. Les chercheurs du centre de recherche en geologie (GFZ) de Potsdam perceront trois forages à 600-700 m pour y injecter 60 000 t de CO2 issu d'une centrale thermique en construction dans le Brandebourg. Le dioxyde de carbone sera extrait des fumées puis liquéfié sous pression avant d'être stocké dans le sous-sol.

À noter la parution début octobre d'une étude de PricewaterhouseCoopers où sont analysés six scénarii énergétiques pour limiter la concentration de CO2 dans l’atmosphère à moins de 500 ppm en 2050 : même avec les options les plus vertueuses, la séquestration des émissions des centrales thermiques (charbon, gaz) ou des usines de production d'hydrogène et de carburants de synthèse est indispensable pour rétablir l'équilibre climatique.

Pour en savoir plus : http://www.co2sink.org, http://www.gfz-potsdam.de

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité