Chargement...

Exploiter le silicium par laser

L’augmentation de la surface des cellules photovoltaïques du silicium rend la technique de liaison électrique par sérigraphie inadaptée (cassures…).

En Allemagne, le centre laser de Hanovre (LZH) et l’institut de recherche sur l’énergie solaire (ISFH) collaborent sur une technique de fabrication en masse de cellules photovoltaïques (PV) exploitant la découpe laser.

À la clé, diminution des rebus, réduction des coûts de finition et développement de nouveaux concepts de cellules à plus haut rendement. L’amélioration de la position des contacts permet d’augmenter la surface disponible.

L’étude sera bouclée fin 2007*. L’Institut Fraunhofer de l’énergie solaire (ISE)**, lui, innove en soudant les connexions électriques sur sa face arrière.

L’opération s’effectue après perçage au laser des cellules en silicium. Intérêt : réduire de moitié la surface cachée sur la face avant par les liaisons électriques opaques et augmenter ainsi – de 0,5 % – le rendement des cellules.

De plus, la densité des cellules sur un panneau peut-être augmentée. Cette technologie dite «Metal Wrap Through», a été présentée à Milan en septembre.

Rens. : * Michael Botts, Laser Zentrum Hannover (LZH), tél. +49 511 2 788 151, email: m.botts@lzh.de. Sites: http://www.lzh.de et http://www.isfh.de/.

** Fraunhofer-Institut für Solare Energiesysteme ISE, Freiburg – tél. +49 7 61 45 88 51 47, http://www.ise.fhg.de

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité