Chargement...

ALTERNATIF: Microsoft propose de remplacer les chaudières par des serveurs

Une équipe de recherche du fabricant américain de logiciels associée au département d’informatique de l’université de Virginie a publié une étude sur l’intérêt de remplacer le système de chauffage traditionnel de bâtiments résidentiels par de petits centres de données que les auteurs qualifient de « Data Furnace », littéralement « chaudière à données ». Les serveurs informatiques sont de parfaits candidats pour le chauffage. En effet, la quasi-totalité de leur consommation électrique se transforme en chaleur. Seule une petite portion sert à animer les ventilateurs et les plateaux des disques durs et à déplacer les photons et les électrons à travers les interfaces des réseaux. La température de l’air dégagé par un serveur se situe entre 40 et 50 °C, ce qui est idéal pour un usage destiné au chauffage (surface ou eau chaude). Les auteurs estiment que les technologies du « cloud computing » (informatique dans le nuage) commencent à devenir suffisamment matures pour permettre d’héberger des serveurs de manière distribuée dans des environnements aussi peu sécurisés.

 

Source Bulletins électroniques

 

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité