Chargement...

RFID : Quel potentiel, quels risques

L’acronyme du moment fait peur. RFID, ou identification par radiofréquence, est une technologie d’émission-réception d’informations à haute (134,5 MHz) ou ultra haute fréquence (900 MHz) dont les possibilités sont extrêmement étendues : du contrôle des flux sur voies ferrées au contrôle d’accès des bâtiments, jusqu’au contrôles des patients en milieux hospitaliers – avec une simple puce sous la peau –, aux documents d’identités (passeports numériques). Le potentiel est tel que la technologie est peine sortie des cartons que les industriels américains se sont empressés d’établir des règles de bonnes conduite vis-à-vis des consommateurs (les EPC Guidelines)*. Aux centre des débats : les problèmes liés à la vie privée. Autre problèmes : la sécurité. Les transpondeurs sont piratables en raison d’un trop faible cryptage, et la fiabilité diminue proportionnellement à l’augmentation des marqueurs ; le métal et l’eau les perturbent aussi. La recherche et développement est riche et active actuellement sur ce thème et portent aussi bien sur les puces elles-mêmes que sur les réseaux ou les logiciels.

* Le rapport de la FTC (Federal trade Commission) qui fait suite à sa table ronde de mars 2005 sur « Radio Frequency IDentification: Applications and Implications for Consumers » est disponible sur http://www.ftc.gov/os/2005/03/050308rfidrpt.pdf

Voir aussi le rapport de l’Ambassade de France au USA : http://www.bulletins-electroniques.com/rapports/2006/smm06_004.htm


Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité