Croissance solaire thermique, CA sociétés françaises, ...

Forte croissance du solaire thermique d’ici à 2030 en Europe

En matière de chauffage et de rafraîchissement, les EnR représenteront 15,5% de la demande finale d’énergie dans l’Union européenne en 2015 (contre 11,9% en 2010), 20,8% en 2020 et aussi en 2025 et 21,3% en 2030. C’est ce qui ressort d’une étude publiée la semaine dernière par la Commission européenne. En chaleur renouvelable, la biomasse restera encore largement dominante en 2030 dans le résidentiel européen, prévoit l’étude, mais avec une part de marché importante du solaire thermique, part de marché qui va pratiquement doubler d’ici à 2030. La biomasse va continuer à croître jusque vers 2020, puis ralentira pour deux raisons : la concurrence des pompes à chaleur et une réduction de la demande finale d’énergie dans l’habitat (à partir de 2015).

Leaders du génie climatique : qui sont les plus rentables ?

ThermPresse publie, pour l’exercice clos en 2009, les chiffres d’affaires et les excédents bruts d’exploitation de sociétés françaises de génie climatique réalisant au moins 50 millions d’euros de facturations, avec entre parenthèses les chiffres correspondants de l’exercice antérieur. Rappelons que l’EBE, indicateur de rentabilité, est considéré comme un bon élément de comparaison entre entreprises.

• ALTYS MULTISERVICE. CA: 93,7 M€ (96,4 M€). EBE: 1,3 M€ (4,3 M€).
• BALAS & MAHEY. CA: 55,5 M€ (80,2 M€). EBE: 2 M€ (1,8 M€).
• BILLON. CA: 68,6 M€ (69,7 M€). EBE: 2 M€ (2 M€).
• COFELY ÉNERGIES SERVICES. CA: 1981 M€ (1468 M€). EBE: 17 M€ (36 M€).
• CRYSTAL. CA: 167,4 M€ (183,4 M€). EBE: 3,3 M€ (4,7 M€).
• HERVÉ THERMIQUE. CA: 277,2 M€ (288,6 M€). EBE: 6,7 M€ (11,6 M€).
• JF CESBRON. CA: 90,6 M€ (90,4 M€). EBE: 0,7 M€ (1,5 M€).
• JOHNSON CONTROLS RÉFRIGÉRATION NORD. CA: 53,5 M€ (50,2 M€). EBE: 6,1 M€ (4,9 M€).
• MISSENARD QUINT B. CA: 103,5 M€ (77,8 M€). EBE: 1,8 M€ (3,8 M€).
• OMEGA CONCEPT. CA: 71,1 M€ (56,5 M€). EBE: - 19 M€ (- 22,5 M€).
• PHOTON TECHNOLOGIES. CA: 88,5 M€ (34,2 M€). EBE: 3 M€ (- 3,3 M€).
• PROXISERVE. CA: 158,5 M€ (152,8 M€). EBE: - 13,8 M€ (- 9,4 M€).
• SAGA ENTREPRISE. CA: 66,2 M€ (79,2 M€). EBE: 4,9 M€ (5,6 M€).
• SAVELYS. CA: 338 M€ (323 M€). EBE: 30,5 M€ (30,4 M€).
• UNION TECHNIQUE DU BÂTIMENT. CA: 121,6 M€ (119,3 M€). EBE: 6,2 M€ (6,8 M€).

Travaux d’économie d’énergie : second semestre 2010 plutôt bien orienté

Les entreprises de génie climatique et d’isolation ont représenté, en 2009, 8,5% du marché total des travaux sur bâtiments existants en Ile-de-France, marché estimé à 17,7 milliards d’euros, avec 2,3% en réparation-entretien à la fois de logements et de locaux non résidentiels, tandis que les activités de transformation, amélioration ou réhabilitation de ces mêmes entreprises représentaient, pour leur part, 1,1% pour les logements et 2,8% pour les locaux non résidentiels. C’est ce qui ressort d’une étude que vient de publier la Fédération française du bâtiment Ile-de-France.
Concernant les seuls travaux d’économie d’énergie en Ile-de-France, les entreprises franciliennes du bâtiment (tous corps d’état confondus) interrogées par la FFB pensent, à 34%, que l’activité va augmenter au second semestre 2010, à 46%, qu’elle va rester stable et, à 20%, qu’elle va diminuer. Concernant le premier semestre 2010, ces mêmes entreprises font état, à 14%, d’une hausse de l’activité, à 62%, d’une stagnation et, à 24%, d’une diminution.

- EN BREF . Dans le résidentiel, l’augmentation des surfaces vitrées réduit les besoins de chauffage, ainsi que le coefficient Bbio (de 2 à 5 points), c’est “un moyen de baisser la consommation énergétique”. C’est ce qui ressort d’une récente étude de Cardonnel Ingénierie. Plus élevé est le ratio surface vitrée / surface habitable, meilleures sont les performances énergétiques, souligne l’étude.

- EN BREF. Relancer des mesures d’efficacité énergétique et d’utilisation de l’énergie solaire dans le bâtiment au cours des deux années à venir. Tel est l’un des objectifs d’un programme d’actions adopté, la semaine dernière à Paris, par l’Association méditerranéenne des agences nationales de maîtrise de l’énergie.

Téléchargez la lettre hebdomadaire complète

Pour s'abonner à l'édition complète de ThermPresse - 605 € TTC/an : cliquez ici

Exemple d'un numéro de ThermPresse : ThermPresse du 28 juin 2010

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer!

Laisser un commentaire (il sera mis en ligne après validation)