Chargement...

Une centrale biomasse pour chauffer l'hôpital Jean Verdier

Par Aurélia Hélaine - Chargée d’affaires chez Coriance

L’hôpital universitaire Jean-Verdier, AP-HP, situé à Bondy, vient de vivre ses premiers mois de chauffage grâce à la centrale biomasse locale. Un projet qui a vu le jour grâce à la volonté de l’établissement public de s’engager dans une démarche environnementale et de développement durable.

hôpital universitaire Jean-Verdier
1

Une production de chaleur verte

Les Hôpitaux Universitaires Paris Seine-Saint-Denis de l’AP-HP s’inscrivent dans un programme d’utilisation d’énergie verte : une chaufferie biomasse est déjà à l'oeuvre dans l’hôpital Avicenne de Bobigny. A son tour, l’hôpital universitaire Jean-Verdier a su mettre à profit l’expertise du Groupe Coriance en matière d’énergie durable et son savoir-faire dans le développement des réseaux de chauffage urbain, pour s’émanciper de sa chaufferie interne au profit de la centrale biomasse de Bondy qui est depuis 2015 alimentée au bois ce qui en fait un réseau vert.

La phase d'étude a duré envrion 8 mois mais les travaux n’ont duré que 4 mois.Toute la difficulté pendant le temps du chantier a été de permettre à l'hôpital de fonctionner, de ne pas gêner la circulation des ambulances et de minimiser l’impact sur la circulation urbaine. Ce mois d'études réalisées en amont ont donc permis de construire le projet, d’identifier ses contraintes techniques et sa faisabilité.

hôpital universitaire Jean-Verdier

Crédit photo Hôpitaux Universitaires Paris Seine-Saint-Denis

Habituée aux contraintes liées au raccordement et à la mise en service d’installations de production de chaleur dans les hôpitaux, Coriance a su répondre aux défis techniques posés par l’hôpital, notamment, la mise en place de chaudières mobiles de secours capables de prendre le relais des installations principales qui fournissent annuellement 10 000 MWh d’énergie calorifique, soit la totalité de l’énergie nécessaire au bon fonctionnement du centre hospitalier.


Vue extérieure de la chaufferie

Vue extérieure de la chaufferie
Crédit photo M. Partouche

Vue intérieure de la chaufferie
Vue intérieure de la chaufferie
Vue intérieure de la chaufferie

Vues intérieures de la chaufferie
Crédit photo Renaud Wailliez



centrale biomasse

Schéma de la chaufferie de Bondy



2

Fonctionnement d'un réseau de chaleur

Un réseau de chaleur, c'est le principe du chauffage central appliqué à l'échelle d'un quartier ou d'une ville.
La mutualisation des moyens de production de chaleur permet de réduire les charges, en évitant la multiplication des installations, tout en maîtrisant les risques.
La chaufferie produit l'énergie nécessaire aux besoins thermiques de l'ensemble des usagers du réseau.

fonctionnement réseau de chaleur

Crédit photo Comme sur un Arbre

La chaleur est acheminée sous forme d'eau chaude jusqu'au pied des bâtiments raccordés, dans les canalisations du réseau de chaleur.
Le réseau de distribution fonctionne en circuit fermé. Il est constitué de deux canalisations ("aller" et "retour") qui cheminent sous les chaussées.

La sous-station est le lieu où l'énergie thermique du réseau est livrée au bâtiment.
Elle se substitue à une chaufferie collective d'immeuble alimentée au gaz ou au fioul, sans en avoir les inconvénients : pas de stockage de combustible, pas d'émission de poussière, etc.

L'échangeur de chaleur permet le transfert de chaleur du réseau de chauffage urbain issu de la centrale de production, dit "réseau primaire" vers le réseau de distribution du bâtiment raccordé, dit "secondaire" qui alimentera en chaleur l'ensemble des émetteurs de chauffage (radiateurs, planchers chauffants ...) et les points de puisage en eau chaude sanitaire (lavabos, éviers, douches, baignoires ...).


3

Zoom sur le réseau de Bondy

Le réseau de chaleur de Bondy a été créé en 1985 pour desservir les résidences des principaux bailleurs sociaux de la ville. Il est depuis 2015 alimenté au bois ce qui en fait un réseau vert. Il alimente aujourd’hui les logements de Bondy Habitat, d’Immobilière 3F et de l’OPH 93 des quartiers Terre-Saint-Blaise et de la Noue Caillet, ainsi que des équipements (écoles, gymnase ou clinique) et un centre de recherche.

réseau de chaleur Bondy Légende réseau de chaleur Bondy

Le réseau en quelques chiffres :
- Un réseau d’une longueur de 3 kilomètres,
- Une puissance souscrite de 15 146 kW,
- Un volume de ventes thermiques de 30 370 MWh attendu en 2015,
- Un taux d’énergies renouvelables supérieur à 50%, seuil permettant de bénéficier d’un taux de TVA réduit (5,5%), depuis le 1er mai 2014.


4

Bilan écologique et économique

Cette nouvelle chaufferie bois située au Nord du bois de Bondy est une installation exemplaire, tant d’un point de vue écologique qu’économique. La chaleur est produite à partir de bois, une source renouvelable et peu polluante. Les fumées issues de la combustion sont filtrées et contrôlées par des experts. Quant aux cendres résiduelles, elles sont valorisées sous forme d’épandage ou de matériel de construction.

Aujourd’hui, à Bondy, les 9 630 tonnes de bois-énergie consommées annuellement par les deux chaudières de 4 MW et 1 MW, (soit 70% de la chaleur distribuée par le réseau) proviennent d’un rayon d'une centaine de kilomètres autour du site, afin de garantir les bénéfices écologiques de l'installation.

Grâce à cette nouvelle installation, ce ne sont pas moins de 4 tonnes de CO2 évités chaque année, des prix plus stables, une diminution du tarif moyen de la chaleur de 30 % et enfin la création de 10 emplois.

Un bel exemple, alliant innovation, écologie, durabilité et économie.



LES ACTEURS DU PROJET

Maîtrise d'ouvrage
Coriance et la STB

Financements de la centrale de Bondy - Groupe Coriance :
coût total : 5,6 millions €, dont :
- Le FEDER (Fonds européen de développement régional) : 720 800 €
- La région Île-de-France : 168 425 €
- l’ADEME : 154 755 €
LES CHIFFRES CLÉS

- 10 000 MWh d’énergie calorifique délivrés par le réseau
- Puissance de 5 MW
- 70% de la chaleur produite à partir de ressources renouvelables

- 3 989 tonnes de CO2 évitées par an
- 9 630 tonnes de bois consommées annuellement


Par Aurélia Hélaine - Chargée d’affaires chez Coriance


SOURCES ET LIENS

Logo Coriance
logo l'Europe s'engage
logo Hôpitaux de Paris
Logo Ademe


Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité