Chargement...

Une chaufferie biomasse pour la ville des Mureaux

Par Patrick MICHEL - Directeur Régional du Groupe Coriance

En 2011, la Ville des Mureaux lance une consultation pour l’exploitation de son réseau de chaleur, avec deux objectifs principaux : doter le réseau de chaleur d’une unité de production à partir d’énergie renouvelable, le bois-énergie, et augmenter de manière significative le périmètre chauffé par le réseau de chaleur.

Ce projet, porté par les Mureaux Bois Energie (MBE), filiale du Groupe Coriance dédiée à ce réseau de chaleur, représente un investissement de 9 millions d’euros.

Crédit photo Renaud Wailliez

1

Une chaufferie biomasse pour le développement durable

Grâce à la nouvelle chaufferie biomasse des Mureaux, la chaleur distribuée sur le réseau de chauffage urbain sera à plus de 70 % issue d'énergies renouvelables. Les avantages d’une telle installation sont multiples, aussi bien pour l’environnement que pour les usagers du réseau, qui seront les premiers bénéficiaires de cette réalisation technique.

D’un point de vue environnemental, cette chaufferie représente une nette avancée. En effet, le bois-énergie est une ressource renouvelable, locale, et neutre en termes d’émission de gaz à effet de serre. Il remplace le gaz, qui était auparavant majoritairement utilisé.

Les techniques mises en oeuvre dans cette chaufferie permettent d’assurer d’excellentes performances. Les concentrations en poussières des fumées, par exemple, mesurées par un organisme indépendant en décembre 2014, sont quinze fois inférieures aux seuils fixés par la réglementation en vigueur, grâce à des systèmes de filtration des émissions de haute technologie notamment.

Crédit photo Renaud Wailliez

Lors de la conception de la chaufferie, un soin particulier a été apporté pour favoriser son intégration dans l’environnement urbain avec par exemple l’utilisation esthétique d’un bardage bois en quinconce, laissant passer la lumière tout en aplanissant les formes.

D’un point de vue technique, les silos bois ont été dimensionnés pour un volume de stockage de 800 m³, ce qui représente 72h d’autonomie. Cela permet de n’effectuer les livraisons de biomasse qu’en semaine, hors week-ends et jours fériés et de limiter l’impact pour le voisinage. Dans la même logique, le site a été organisé de manière à ce que les camions de livraison ne stationnent jamais sur la voie publique. A plein régime, l’hiver, le site reçoit au maximum la livraison de 14 camions par semaine.

Crédit photo Renaud Wailliez

2

Schémas techniques des installations

Pour accéder aux schémas en grand format, vous pouvez télécharger le PDF de chaque schéma en cliquant sur le bouton d'action.


Vue en plan de l'installation


Circuits d'eau



Schémas de principe circuit d'eau



Schéma PID général



Alimentation en bois de la chaufferie

3

Bilan environnemental et économique - perspectives

Les premiers bénéficiaires de la mise en oeuvre de cet équipement sont les usagers du réseau.

Le réseau de chaleur des Mureaux dessert de nombreux logements et équipements de la commune, tels les résidences des Musiciens et Aristide Briand et la copropriété Macherues, le Pôle Molière et le groupe scolaire Marcel Pagnol.
Au total, plus de 2 000 équivalents-logements sont concernés à ce jour. Le programme de développement de MBE permettra à terme à plusieurs milliers de Muriautins supplémentaires de bénéficier du réseau de chaleur. Le tarif dont les abonnés bénéficient est compétitif par rapport à un chauffage traditionnel et, décorrélé des cours des énergies fossiles (gaz, fioul, …), il est plus stable dans la durée.

La chaufferie bois produit depuis cet hiver 2015 l’essentiel de la chaleur consommée par les usagers du réseau. La chaufferie préexistante du quartier des Musiciens, qui fonctionne à partir d’énergies fossiles, sera rénovée par MBE et servira désormais uniquement à l’appoint et au secours du réseau, afin de toujours garantir le confort thermique des usagers. Cela permettra de consommer moins d’énergies fossiles et les émissions de CO2 baisseront de manière significative. Chaque année, 6 500 tonnes d’émissions de CO2 seront ainsi évitées.

Les 12 000 tonnes de biomasse brûlées annuellement par les deux chaudières de 4.2MW et 1.6MW proviendront exclusivement d’un rayon de 100 kilomètres à la ronde. Cela permet à la fois de limiter l’impact environnemental en matière de transport mais également de créer 12 emplois locaux pour l’approvisionnement en biomasse.

Les cendres résultant de la combustion sont quant à elles évacuées vers un centre de traitement des déchets non dangereux, où elles participent à la production de biogaz.




Avec la mise en oeuvre de cette chaufferie biomasse le réseau de chaleur des Mureaux devient particulièrement exemplaire.
4

Le développement du réseau en chiffres

- 3,6 km de réseau existant en 2012, 6,6 km à construire sur la durée du contrat.

- 19 sous-stations existantes, 28 à réaliser sur la durée du contrat.

- 24 GWh de ventes annuelles de chaleur en 2012, 42GWh attendus à terme.



LES ACTEURS DU PROJET

Conception, exploitation
Coriance

Délégant
Ville des Mureaux

Cofinancement :
- Conseil régional d’Île-de-France : 100 000 €
- Union européenne, via le Fonds européen de développement régional (FEDER) : 250 000€
- ADEME Île-de-France : 899 203 €.
LES CHIFFRE CLÉS

- Puissance de 5.8 MW

- 72% de la chaleur produite à partir de ressources renouvelables

- 6 500 tonnes de CO2 évitées par an

- 12 000 tonnes de bois consommées annuellement, dont au minimum 50% de plaquettes forestières

- 12 emplois locaux générés pour l’approvisionnement en biomasse


Par Patrick MICHEL - Directeur Régional du Groupe Coriance

SOURCES ET LIENS



Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité