Eclairage à LED : Bilan et point d’actualité

Par Dominique BRUSSET – Chef Produit Eclairage GDF SUEZ Energies France

Dans le résidentiel comme dans le tertiaire et l'industrie, le poste éclairage pèse sur le bilan de consommation, surtout si celui-ci est attribué au BBC ou si le projet neuf doit être simplement conforme à la RT 2012. Dans ce contexte d’efficacité énergétique, les avantages surprenants de l’éclairage à LED, méritent d’être « mis en lumière » avec une analyse critique faisant le point d’actualité sur cette révolution qui bouscule le monde de l’éclairage.

led verte

L’éclairage à LED : révolution technique encore marginale ?

led



LED ou Light-Emitting Diodes, en français diode électroluminescente « DEL ». Cette technologie avancée de l’éclairage d’une véritable révolution technique et économique.

La révolution LED

En tout premier lieu, voici la première impression de cette technologie de l’éclairage à LED ; impression qui nous interpelle et que nous allons décortiquer.

  1. Des performances annoncées intéressantes,
  2. Une durée de vie prometteuse,
  3. Un impact écologique limité (pas de mercure),
  4. Une communication bien orchestrée, mais pas toujours honnête…


Encore une technique marginale

Les LED ne représentaient, en 2011, que 2,3% des unités vendues et 4,1% des ventes de lampes en valeur.

Un développement rapide dans l’automobile, en éclairage public et, depuis peu, quelques produits pour l’éclairage des locaux industriels.

Des performances LED au demeurant intéressantes

L’éclairage à LED présente incontestablement des caractéristiques techniques et économiques intéressantes. Voici d'une manière synthétique ce que l’on peut retenir des sources lumineuses à LED :

  1. Efficacité lumineuse correcte,
  2. Rendement maintenu avec des températures ambiantes basses voire très basses,
  3. Atteint sa pleine puissance d’éclairement dès l’allumage,
  4. Supporte les allumages – extinctions répétés,
  5. Durée de vie longue (à confirmer, selon choix du fabricant et des matériels),
  6. Flux de lumière orienté,
  7. Ne contient pas de mercure,
  8. Ne dissipe pas d’UV,
  9. Résiste bien aux vibrations,
  10. Faible épaisseur de certains produits,
  11. Pratiquement pas de chaleur rayonnée (attention nécessité d’évacuer la chaleur par convection),
  12. Dimensions réduites,
  13. Possibilité d’éclairage de couleurs sans filtre,
  14. Deux fiches opérations standardisées pour les CEE (Downlight et éclairage d’accentuation).

Lampes à LED : oui mais des limites d’utilisation

  • Qualité des produits variable
  • Il n’existe pas de mesures harmonisées pour évaluer les performances énergétiques et visuelles des produits LED commercialisés
  • IRC (Indice de Rendu de Couleur) variable selon les produits (peut être mauvais)
  • Doute au sujet de l’innocuité sur l’œil lors de la vision directe des LED (mise en garde de l’ANSES)
  • Coût d’achat encore très élevé


Déséquilibre spectral des LED (forte proportion de lumière bleue dans les LED blanches)

Performances réelles des lampes à LED

La performance des luminaires à LED doit se mesurer en termes d’efficacité globale.
Le schéma ci-dessous montre les différentes pertes plus ou moins importantes. Si la capacité d’éclairement de la LED est élevée, l’efficacité globale du luminaire LED peut-être divisé par trois (de 100 lm/W à 30 lm/W). A noter que dans le cas de luminaires performants équipés de tubes T5, cette efficacité, même déduction des pertes faite, reste particulièrement élevée (de 104 lm/W à 84 lm/W).

Comparatif performances et coûts

Comparatif performances et coûts lampes de substitution

Le tableau comparatif ci-dessous permet de mesurer les performances et les coûts des lampes de substitution.

  • Il apparaît que la solution LED et environ quatre fois plus chère qu’une solution fluo compacte.
  • La durée de vie de la solution LED est certes importante mais elle talonne celle de la solution fluo compacte longlive
  • A puissance électrique égale la solution LED possède le niveau d’éclairement le plus faible 650 lumen.

Comparatif performances et coûts des tubes

Le tableau comparatif ci-dessous permet de mesurer les performances et les coûts des tubes d’éclairage.

  • La solution LED est environ 26 fois plus chère que le tube T5,
  • La solution LED est environ 21 fois plus chère que le tube T8,


Sans tenir compte du gain sur la maintenance favorable à la solution LED !

Zoom des solutions LED en milieu industriel

L’éclairage à LED en industrie présente la plus forte évolution du moment
Nous constatons que la puissance des lampes à LED évolue et augmente rapidement, ce qui permet leur introduction pour l’éclairage des locaux industriels. Avec le développement de l’éclairage de locaux de grande hauteur, c’est l’évolution la plus marquante en cette année 2013.

Voici quelques visuels d’éclairage industriels à Led

Exemple de documentation détaillée

Exemple d’éclairage Led intelligent


Par Dominique BRUSSET
Dominique BRUSSET est chef Produit Eclairage GDF SUEZ Energies France.
Dominique Brusset affiche un parcours de responsabilités plurielles au sein des énergéticiens EDF et GDF SUEZ, avec une double expérience pointue sur les thématiques Génie Climatique et Electrique. Membre actif au sein de l’association ICO - Ingénierie et Confort de l’Eau – Cette chronique étant issue de sa présentation lors de l’Assemblée Générale d’ICO 2013.

→ Sources et Liens

Commentaires

  •  camille
    0
    21/05/2013

    Bonjour,

    Il aurait été intéressant dans le tableau comparatif final de comparer non pas pour 100 lumens et 10 000 h de fonctionnement mais plutôt pour 100 lumens et X h de fonctionnement. Avec X la durée de vie des différents tubes. Un tube LED ayant une durée de vie plus importante que celle d'un T5.

    Il y a également d'autres types de luminaires qu'il aurait été intéressant de comparer.


  • Didier
    0
    20/05/2013

    Bonjour Claude.

    Les ampoules fluocompacte, même optimisées peuvent mettre jusqu'à 20 secondes pour s'allumer alors que les leds s'allument instantanément.

    Les fluocompactes ont des petits tubes blancs et éclairent par toute leur surface de tube ; les ampoules leds sont composés de petits points lumineux de quelques millimètres de côté à très forte intensité lumineuse (ne pas les regarder directement). Dans les deux cas, ces éléments peuvent être masqués par des enveloppes translucides blanches ou de couleur, en forme forme de bulbe (forme de l'ampoule à incandescence classique).

    Les longlifes pour les fluocompactes sont données pour environ 20 000 heures d'éclairage, pour 10 000 pour les fluocompactes ordinaires.

    Cordialement,
    Didier Desbordes


  • Thibaut B.
    0
    17/05/2013

    Bonjour,

    Une lampe fluocompacte ne s'allumera jamais à sa puissance nominale instantanément, cela est un premier indice.

    De plus, la durée de vie indiquée est celle d'une fluocompacte normale.

    Enfin, le prix que vous avez du mettre dans votre ampoule est un indice, la led est environ 4 à 5 fois plus cher que les fluocompact.

    Thibaut.


  • ChB
    0
    16/05/2013

    étant donné le rendement (<70lm/W) et la durée de vie de 10000h, c'est une fluo classique


  • claude
    0
    04/05/2013

    Bonjour
    Comment savoir si une lampe est fluocompacte, led ou longlife?
    J'ai une lampe Lexman 30 W = 133 W qui donne 1970 lm. d'une durée de vie de 10 ans pour 10000 h.
    Merci de votre réponse


LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

Rénovation Net Zéro Carbone : HQE-GBC pose les bases

Rénovation Net Zéro Carbone : HQE-GBC pose les bases

La rénovation zéro carbone est au coeur des enjeux pour le secteur du bâtiment. Net Zéro Carbone est une nouvelle initiative visant à créer des guides d'application pour y participer au mieux.


Nouveaux équipements de chauffage : exit le fioul, mais maintien du gaz et du « biofioul » !

Nouveaux équipements de chauffage : exit le fioul, mais maintien du gaz et du « biofioul » !

Avec la mise en application du nouveau décret, les nouveaux équipements de chauffage ne peuvent plus fonctionner au fioul mais le gaz et le biofoul demeurent acceptés !


Tableau de bord des labels Effinergie au 1er trimestre 2022

Tableau de bord des labels Effinergie au 1er trimestre 2022

L'observatoire BBC publie le tableau de bord des labels Effinergie au 4ème trimestre 2021 avec les principales publications et actualités.


Décret tertiaire, déterminer l’année de référence : un choix stratégique

Décret tertiaire, déterminer l’année de référence : un choix stratégique

Le décret tertiaire fixe des objectifs de réduction de consommation du parc tertiaire sur les trente prochaines années. Que faut-il retenir à ce jour ?


Entreprises PME : un crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, encore méconnu !

Entreprises PME : un crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, encore méconnu !

Les PME peuvent désormais bénéficier d'un crédit d'impôt "transition énergétique". Or peu d'entreprises le savent. Découvrez comment y prétendre.


Sept organisations professionnelles créent l’Association Française de la Ventilation

Sept organisations professionnelles créent l’Association Française de la Ventilation

Découvrons la création et la structuration de l'Association Française de la Ventilation qui a eu lieu ce 27 Janvier 2021.


GTB : l’architecture des réseaux se révolutionne dans le bâtiment

GTB : l’architecture des réseaux se révolutionne dans le bâtiment

Découvrons la démarche des acteurs de la régulation ACR, BACnet et KNX France pour répondre aux décrets BACS et Tertiaire de 2020 et aux mesures du plan de relance de Septembre dernier.


Le bâtiment face aux enjeux de la RE2020 : Atlantic sur les marchés du collectif et tertiaire

Le bâtiment face aux enjeux de la RE2020 : Atlantic sur les marchés du collectif et tertiaire

ATLANTIC investit sur les secteurs collectif et tertiaire à l’aube de la mise en application de la RE2020.n


Gestion énergétique des bâtiments tertiaires et multisites

Gestion énergétique des bâtiments tertiaires  et multisites

En réponse au décret tertiaire et décret BACS pour optimiser la gestion énergétique des bâtiments tertiaires et multisites : solution EMS et comptage électrique communiquant


Chauffage urbain et réseaux de chaleur, solutions multi-énergies

Chauffage urbain et réseaux de chaleur, solutions multi-énergies

Les réseaux de chaleur font partie du Plan Climat et représentent des solutions multi-énergies. Découvrez comment construire ces réseaux ainsi que leur fonctionnement.


Gestion et rénovation des bâtiments tertiaires avec le plan de relance

Gestion et rénovation des bâtiments tertiaires avec le plan de relance

Le plan de relance mis en place suite à la crise sanitaire, économique et sociale du Covid en France a pour objectif d'aller vers la neutralité carbone à l’horizon 2050.


Gestion locale des installations CVC, prête à l’emploi !

Gestion locale des installations CVC, prête à l’emploi !

75 % des coûts du cycle de vie du bâtiment sont des coûts d'exploitation. Découvrez une solution de gestion locale des installations CVC prête à l’emploi par Schneider Electric !


Les dérives énergétiques des chaufferies récentes, retours terrain …

Les dérives énergétiques des chaufferies récentes, retours terrain …

Les chaufferies récentes (pac, chaudières à condensation, circulateurs ...) ne répondent parfois pas aux exigences de performance énergétique attendues.


Réglementation RE2020, les textes d’arrêté et décret enfin parus !

Réglementation RE2020, les textes d’arrêté et décret enfin parus !

L'arrêté et le décret RE 2020 sont enfin parus ! XPair vous en présente tous les aspects essentiels !


Save the date : EnerJ-meeting Nantes 2021 !

Save the date : EnerJ-meeting Nantes 2021 !

Enerj-meeting Nantes, pour cette deuxième édition, aura lieu le 28 septembre 2021 à la Cité des Congrès. Cette édition sera centrée sur les enjeux et objectifs de construction et de rénovation.