Effets de l’air extérieur sur le bâti

Par Roger CADIERGUES – Consultant et Ancien directeur général du COSTIC

Cette chronique fait un point théorique et pratique sur les effets de l'air extérieur sur le bâti. Ces dispositions sont souvent importantes pour étudier les installations aérauliques intérieures. Le PDF suivant en libre téléchargement examine également les propriétés de l'air ainsi que les types de réseaux aérauliques



Téléchargez le PDF de 8 pages

L'air et l'aéraulique



N'hésitez pas à « blogger » et à donner commentaires et appréciation en fin de page et bonne lecture !



La perméabilité à l'air

Pression extérieure et pression intérieure Bien que dans tous les calculs aérauliques la pression de l'air soit toujours prise égale à la pression atmosphérique normale (fonction de l'altitude) il peut exister entre différentes ambiances des écarts de pression de quelques pascals, sinon de quelques dizaines de pascals. C'est une donnée généralement importante, en particulier lorsqu'il s'agit d'évaluer la différence de pression existant entre l'extérieur et l'intérieur. Dans ce cas trois paramètres jouent un rôle fondamental :
. la différence de pression («tirage») due à la différence de température entre l'intérieur et l'extérieur,
. la différence de pression due à l'effet du vent sur les parois,
. la plus ou moins grande perméabilité à l'air des parois extérieures (voir ci-dessous).

La perméabilité aéraulique
La manière la plus productive d'exprimer cette perméabilité des parois extérieures est d'utiliser un diagramme tel que celui figurant ci-dessous, reprenant statistiquement les données recueillies par J. Mouret et par l'auteur sur des constructions classiques

Signification des symboles du schéma ci-dessus :
1. fenêtre moyenne classe A0 (ancienne norme)
2. fenêtre moyenne classe A1 (ancienne norme)
3. fenêtre moyenne classe A2 (ancienne norme)
4. paroi en bois assez peu étanche
5. fenêtre moyenne classe A3 (ancienne norme)

Observations pratiques
D'une manière générale ce sont les fenêtres, les portes défaillantes, et surtout les coffres de rideaux mal surveillés qui sont à la source des inétanchéités les plus marquantes. D'une manière générale, la mauvaise étanchéité est due :
. soit à des parois mal conçues ou mal réalisées,
. soit à des parois ayant mal vieilli.

L'action du tirage

Le phénomène de tirage
Les différences de pression entre l'intérieur et l'extérieur peuvent provenir, au moins en partie, des différences de densité dues aux différences de température. C'est cette situation qui crée le phénomène de tirage, aboutissant aux situations suivantes.

1. Dans le cas d'un local chauffé l'air extérieur s'évacue par les orifices supérieurs, ce qui entraîne un appel d'air vers l'intérieur par les orifices inférieurs (voir schéma ci-dessous). Ce phénomène qui dépend des hauteurs en cause (voir plus loin) est particulièrement important :
. dans les locaux de grande hauteur,
. dans les cages d'escalier des immeubles un peu hauts.
N.B. Dans certains cas, très particuliers, le même phénomène d'écart de densité peut exister entre deux faces d'un même bâtiment, mais cette situation est souvent négligée par suite de sa faible importance.

L'évaluation du tirage

Les effets du tirage
Sur le plan pratique, pour déterminer les pressions dues au tirage vous pouvez utiliser : . soit les valeurs types de la table ci-dessous, la valeur indiquée correspondant à la différence globale de pression (bas+haut), en valeur moyenne,
. soit les formules de l'encadré A01.N

Si vous voulez utiliser directement les formules, par exemple à la calculette adoptez celles fournies à l'encadré A01.N de la page suivante, mais en faisant attention à l'a procédure d'évaluation des masses volumiques (mVol [kg/m3]) :
. soit en air sec (encadré A01.H, téléchargez le PDF en haut de page)
. soit en air réel (encadré A01.J, téléchargez le PDF en haut de page)
. soit en air moyen (encadré A01.K, téléchargez le PDF en haut de page)

Prenez la même procédure pour l'intérieur et l'extérieur.

La structure du vent

La vitesse du vent
D'une manière générale la vitesse du vent croit au fur et à mesure qu'on s'éloigne du sol, mais le profil dépend du relief et des obstacles rencontrés. En rase campagne le profil se présente comme suit.

Afin d'éviter les confusions, par définition la vitesse du vent est celle qui règne à 10 [m] au-dessus du sol. Les valeurs types de cette vitesse, mesurées en site météorologique, sont indiquées à la table suivante.

L'action du vent

Les pressions dues au vent
Dans le cas d'un corps de bâtiment relativement isolé, situé en plaine, l'écoulement global de l'air (voir le schéma en haut de page suivante) est fortement affecté, mais crée généralement : . une surpression sur la façade place au vent, . des dépressions sur les autres faces. Mais ceci n'est qu'une remarque générale, les pressions étant distribuées de façon souvent très complexe, de sorte qu'il est très difficile d'en faire une évaluation valable. Si vous devez néanmoins évaluer les effets (de façon un peu approximative) vous pouvez utiliser, en première approche, le raisonnements, lle schéma et la page ssuivane.

Les démarches proposées

A. La vitesse du vent

Comme indiqué précédemment la vitesse du vent est celle prise à 10 [m] au-dessus du sol. Nous la nommons ici : wW. Elle est mesurée en mètre par seconde [m/s].

B. Les surpressions et dépressions
1. Les façades situées face au vent subissent une surpression partout sensiblement égale à : 0,6 wW²

2. Les façades sous le vent connaissent une dépression assez variable, valant : de 0,2 wW² à 0,4 wW²
avec une valeur moyenne égale à 0,3 wW².

Pour des vitesses de vent assez fréquentes de 5 m/s (= 18 km/h) la surpression est de l'ordre de 15 [Pa], la dépression moyenne sous le vent étant de l'ordre de 5 à 10 [Pa].

C. Le choix des valeurs de référence Pour choisir la valeur de référence nous vous proposons deux solutions :
1. Ou bien adopter une valeur type, comme celle indiquée dans la table ci-dessous, fournissant directement la pression due au vent en fonction du site et de la hauteur du bâtiment, toutes régions confondues ;
2. Ou bien utiliser les formules (surpression et dépressions) fournies en B, avec une vitesse de vent (moyenne climatique) dépendant de la région tout autant que de l'exposition, selon les indications du paragraphe 3.6.

Les aspects climatiques

1. La formule de base : l'influence du site et de la hauteur
La vitesse «météorologique» wmet [m/s] étant celle mesurée à 10 [m] au-dessus du sol (fournie page suivante), vous pourrez en déduire la vitesse w [m/s] à une hauteur z [m] au-dessus du sol grâce à la formule : w = b (z/d)a . wmet

les paramètres b, d, a étant fixés à la page suivante.
N.B. Cette formule permet, en particulier, de calculer la vitesse au niveau du toit ou de la terrasse.

Les paramètres b, d, a peuvent, en première approche, être évalués au moyen de la table suivante.

2. L'évaluation de la vitesse météorologique
La table ci-dessous permettent d'évaluer les vitesses météorologiques types : wmet [m/s].

Roger CADIERGUES – Ancien directeur général du COSTIC
Polytechnicien de formation, et consultant international, Roger Cadiergues présente un parcours incomparable dans le génie climatique (vocable dont il est l'inventeur) par les responsabilités tenues et des avancées tant techniques qu'informatiques qui lui sont dues. Auteur de nombreux ouvrages, il anime entre autre la lettre hebdo d'XPAIR https://www.xpair.com

→ POUR ALLER PLUS LOIN

  • L'éclairage naturel (Juillet 2012)
  • Chroniques réglementation de R.Cadiergues

    Commentaires

    Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    ABONNEZ-VOUS !
    En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
    Suggestions

    Réseaux de chaleur et de froid urbains

    Réseaux de chaleur et de froid urbains

    Découvrez les solutions pour les réseaux de chaleur et de froid urbains développées par Wilo.


    Bilan 2021 et perspectives 2022 des industries CVC en France par UNICLIMA

    Bilan 2021 et perspectives 2022 des industries CVC en France par UNICLIMA

    Découvrez la tendance dans le mouvement de la transition énergétique et écologique en 2021.


    Rénovation Net Zéro Carbone : HQE-GBC pose les bases

    Rénovation Net Zéro Carbone : HQE-GBC pose les bases

    La rénovation zéro carbone est au coeur des enjeux pour le secteur du bâtiment. Net Zéro Carbone est une nouvelle initiative visant à créer des guides d'application pour y participer au mieux.


    Spirotech, acteur discret mais dynamique du secteur CVC

    Spirotech, acteur discret mais dynamique du secteur CVC

    Depuis plus de 60 ans, l'entreprise Spirotech a fortement évolué et joue désormais un rôle dans le secteur du CVC


    Comment bien concevoir une ventilation avec diffusion ?

    Comment bien concevoir une ventilation avec diffusion ?

    Elément fondamental de la QAI (qualité d'air intérieur), la ventilation se décline sous de nombreux systèmes. Parmi eux, la ventilation avec diffusion. Atlantic vous dit tout


    Pompe à chaleur en rénovation : les 12 enseignements à connaître

    Pompe à chaleur en rénovation : les 12 enseignements à connaître

    Les pompes à chaleur en rénovation sont devenues légion. Voici 12 enseignements à connaitre pour faire le tour du sujet


    Le futur label RE2020 confié à un Groupement d’Intérêt Ecologique et au Plan Bâtiment Durable

    Le futur label RE2020 confié à un Groupement d’Intérêt Ecologique et au Plan Bâtiment Durable

    Le futur label RE2020 est en cours d'élaboration. C'est le Plan Bâtiment Durable et le Groupement d’Intérêt Ecologique qui en ont la charge


    Rénover les quartiers : un projet ambitieux qui repose sur une démarche politique

    Rénover les quartiers : un projet ambitieux qui repose sur une démarche politique

    Intéressons-nous à la table ronde qui s'est tenue en Février dernier, organisée par Le CAH, Club de l’Amélioration de l’Habit sur la rénovation des quartiers.


    Économie du bâtiment : la perspective d’un second semestre sous contraintes

    Économie du bâtiment : la perspective d’un second semestre sous contraintes

    Intéressons-nous au panorama dressé par la FFB d'une année 2022 sans dynamisme dans le secteur de la construction avec les événements actuels.


    Transition écologique : la formation initiale se met-t-elle au vert ?

    Transition écologique : la formation initiale se met-t-elle au vert ?

    Intéressons-nous sur la sensibilisation et la formation des étudiants du supérieur aux grands enjeux de la transition écologique.


    Photovoltaïque en 26 questions-réponses pour gens pressés et démêler le vrai du faux

    Photovoltaïque en 26 questions-réponses pour gens pressés et démêler le vrai du faux

    Intéressons-nous sur le sujet du développement du solaire photovoltaïque en France avec l'aide du Guide questions-réponses élaboré par le CNRS et le FedPV.


    L’économie circulaire appliquée aux activités CVC : adaptations, mutations et perspectives

    L’économie circulaire appliquée aux activités CVC : adaptations, mutations et perspectives

    Daikin propose un webinar le 14 avril afin de tout savoir sur la démarche d’économie circulaire appliquée au secteur du CVC.


    L’intégration de l’ACV dans les appels d’offres

    L’intégration de l’ACV dans les appels d’offres

    Intégrer l'analyse du cycle de vie (ACV) dans les appels d'offres nécessite de respecter un certain processus. L'Alliance HQE nous aide à y voir clair.


    RE2020 pour les bureaux et bâtiments scolaires, le décret 2022-305

    RE2020 pour les bureaux et bâtiments scolaires, le décret 2022-305

    Le nouveau décret relatif à la RE2020 2022-305 impacte les immeubles de bureaux et les bâtiments scolaires.


    SAVE THE DATE : EnerJ-meeting Lyon – 15 novembre 2022 - Palais de la Bourse

    SAVE THE DATE : EnerJ-meeting Lyon – 15 novembre 2022 - Palais de la Bourse

    EnerJ-meeting Lyon aura lieu le 15 novembre 2022 au Palais de la Bourse pour une édition sur le thème : « Construire et ré∙nover, objectif 0 carbone ».