Chargement...

Mise en service dynamique des installations de chaleur solaire collective

Par Edwige PORCHEYRE, coordinatrice de projets ENERPLAN, Syndicat des professionnels de l’énergie solaire

Installation solaire thermique collective

Installation solaire thermique collective à Paris


1

La mise en service dynamique : qu’est-ce-que c’est ?

1) Pourquoi créer la MeSDyn (Mise en Service Dynamique) ?

Tout d’abord, cette procédure a été créée à la suite des retours d’expérience constatés sur le terrain des installations solaires collectives.

En ce qui concerne les maitres d’ouvrage et usagers, ces derniers «pensent» souvent que l’installation fonctionne car l’eau chaude sanitaire est disponible au robinet, cependant ils ne sont pas toujours en mesure d’apprécier le bon fonctionnement des installations solaires thermiques. De plus, le coût de maintenance est souvent considéré comme élevé et peut aussi être mal connu voire inconnu. Il est également signalé la persistance de problèmes techniques non résolus, même après plusieurs années d’exploitation.

Un manque de connaissance et de confiance dans le fonctionnement de l’installation ST (Solaire Thermique) est donc clairement identifié.

D’autre part, il existait un maillon manquant dans la chaîne d’acteurs du projet :

maillon manquant dans la chaîne
Les occupants / utilisateurs ne sont pas toujours présents lors de la réception, le système ST (Solaire Thermique) est parfois mis en route des mois plus tard. Ceci peut entraîner une mise en service trop précoce de l’installation (risque de pannes si pas de puisage ECS), ou au contraire, une mise en service tardive et dans ce cas, les acteurs impliqués (fabricant, BE, installateurs) ne se sentent parfois plus concernés.
D’autre part, on constate fréquemment un manque de documentation à la réception et l’absence de suivi.

> Nécessité d’identifier et de documenter la période de mise en service dynamique.

2) Quelle est la différence avec la réception ?

La MeSDyn est différente de la réception (statique) :
- La réception permet de vérifier la conformité de l'installation vis-à-vis du cahier des charges
- C’est le transfert « de la chose gardée" au maître d'ouvrage (juridique)
- Elle ne permet pas, dans la plupart des cas, de s'assurer que l'installation réalisée fonctionne de façon optimale
- A compter de la date de réception débute pour 1 an la Garantie de Parfait Achèvement, qui incombe aux constructeurs de l'ouvrage

3) Quand démarrer la MeSDyn ?

Après la réception, dès la mise en route (assez d’utilisateurs / de puisage : normalement, à partir de 50% des besoins évalués).

commisionnement

4) Pourquoi une mise en service « dynamique » de l’installation solaire collective ?

  • Il s’agit de s’assurer que l’installation fonctionne correctement (suivi)
  • Il s’agit de la mettre à niveau si nécessaire
  • Il s’agit d’être vigilant sur les points clefs de la conception au suivi
  • Il s’agit de construire un carnet de bord

5) La mise en service dynamique permet de sécuriser les points de vigilance à chaque étape

a) A la conception

conception

Cela permet de répondre aux faiblesses identifiées par retour d’expérience :
- Schémas non fonctionnels, incomplets, trop complexes
- Surdimensionnements
- Manque de documentation (il faut bien distinguer l’étude de faisabilité de l’ étude de réalisation en phase de conception)

Il est nécessaire de simplifier la conception et d’effectuer une évaluation des besoins la plus précise possible : ces éléments sont documentés dans le carnet technique de la MeSDyn.

b) A la réalisation

réalisation

Les retours d’audits montrent qu’on retrouve souvent le même type d’erreurs à la mise en œuvre (étanchéité des raccords, emplacement et fixation des sondes, réglages des organes hydrauliques, régulation, dosage du fluide caloporteur en antigel suivi énergétique inexistant ou mal positionné…). La mise en service dynamique permet de renforcer les points de contrôle avant la mise en exploitation.

c) A la réception

réception

On constate souvent que peu d’explications ont été transmises au maître d’ouvrage sur le fonctionnement de son installation (manque de documentation, de consignations, de détails sur le suivi énergétique…).
La MeSDyn permet de mieux documenter cette phase pour une bonne prise en main et un bon fonctionnement de l’installation.



2

La mise en service dynamique : quels objectifs ? quels préalables ?

Panneaux solaires thermiques

Panneaux solaires thermiques pour ECS collective pour une opération de rénovation


1) On met en place une procédure de mise en service dynamique :

- Pour s’assurer que la production réelle est conforme au productible théorique
- Pour vérifier formellement, par des mesures, l'atteinte du niveau nominal de productivité (tenant compte des consommations, de l'ensoleillement, avec l'équilibrage hydraulique, le réglage de certains équipements…)
- Pour documenter un carnet de bord technique, contenant tous les éléments et indicateurs relatifs à l'installation, nécessaires à la bonne exploitation de l'ouvrage dans le temps.

2) La mise en service dynamique suppose :

- La mise en place du suivi adapté dès le démarrage de la mise en service
- L’engagement des professionnels concernés qui restent présents sur la période de mise en service dynamique (3 à 6 mois) et doivent s'accorder sur les points de contrôle, les mesures à effectuer et les données théoriques de référence
- Que l’exploitant comprenne qu’il n’est pas responsable mais observateur pendant la MeSDyn
- Qu’à l'issue de la mise en service dynamique, l'exploitant désigné pour assurer la maintenance de l'installation solaire dispose de tous les éléments nécessaires à la prise en charge d'une installation en parfait ordre de marche

3) Il s’agit d’un engagement juridique pour les acteurs :

- Signature de la charte de mise en service dynamique
- Renseignement du livret technique SOCOL de mise en service dynamique, à chaque étape
- Mise à niveau de l’installation en cas de performance inférieure aux attentes
- Livraison d’une installation conforme aux performances prévues à la fin de la mise en service dynamique


3

La mise en service dynamique en détail

1) La démarche

Dès l’avant-projet,
il faut intégrer la clause de la charte de mise en service dynamique aux documents de marché.

Dès la phase de conception les acteurs impliqués signent la charte les uns après les autres :
- Bureau d’études
- Fabricant
- Installateur
- Exploitant
- Suiveur

Pendant la mise en œuvre, les acteurs rassemblent les documents préconisés et se réunissent / échangent régulièrement.

A réception, les acteurs remplissent le livret technique de mise en service dynamique

Au démarrage de l’installation
- Le suivi se met en place
- L’exploitant s’implique en tant qu’observateur

Pendant les 3 à 6 premiers mois
- Les acteurs remplissent le livret technique
- L’installation est mise à niveau si nécessaire

A la fin de la période de MeSDyn
- Les acteurs finalisent le livret technique et s’assurent que tous les documents sont bien compilés
- L’installation est remise à l’exploitant qui signe les éléments contenus dans le livret technique
- La maintenance démarre, avec possibilité de garantie de bon fonctionnement ou garantie de résultats solaires

2) Les avantages

→ Simple
→ Pas d’acteur ni de prestations supplémentaires :
on garde les professionnels déjà impliqués dans le projet. On documente et on répertorie le travail qui doit de toutes façons être fait pour une installation mise en exploitation dans les règles de l’art : ce n’est pas une prestation supplémentaire !!

→ Documents en accès libre et gratuit :

  • La clause-type pour les documents de marché (Word)
  • Le contrat-type pour la charte
  • Le livret technique sur lequel peuvent s’appuyer les acteurs

→ Garantie de performance durable

→ Installations suivies dès le départ et avec efficacité

→ Remises à l’exploitantdocumentées et en ordre de marche

→ Permet le paiement du solde ADEME facilement


4

S’appuyer sur les outils SOCOL

1) La plaquette explicative

plaquette

2) Le livret technique

livret

3) Les documents juridiques

documents

La MeSDyn s’inscrit dans la démarche globale de qualité SOCOL

mise en service dynamique

A lire et à voir la vidéo « La Charte d’Engagement Solaire ICO / CEGIBAT »


La Charte d’Engagement Solaire a été mise en place suite au constat d’une marque de coordination des acteurs pour certains projets solaires thermiques.

Elle a pour objectif de pérenniser la qualité sur l’ensemble des étapes d’une installation solaire thermique collective, de l’étude d’implantation jusqu’à son exploitation.

Cette Charte d’Engagement Solaire est un contrat de Confiance et un Engagement réciproque entre un Maître d’ouvrage proactif et le monde du Solaire : Bureau d’études techniques, installateur, exploitants.



Par Edwige PORCHEYRE - coordinatrice de Projets ENERPLAN syndicat des professionnels de l’énergie solaire - Pôle Solaire Thermique et Bâtiment - 04 42 32 43 23 - www.enerplan.asso.fr - www.solaire-collectif.fr




SOURCES ET LIENS

Logo Enerplan
Logo Socol


AUTRE CHRONIQUE D’ENERPLAN

Pour le solaire thermique collectif performant : la démarche SOCOL


Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité