Chargement...

Baxi France veut croître de 10% en 2010

Après avoir été dans le rouge pendant plusieurs années, l’excédent brut d’exploitation de Baxi France (groupe BDR Thermea) est redevenu positif en 2009, à 4,8 millions d’euros, et continue de s’améliorer en 2010. C’est ce qu’a indiqué, lors d’une conférence de presse la semaine dernière, François Hiriart, directeur général de Baxi France. Il a reconnu que, en 2007, Baxi France aurait pu être mis en liquidation judiciaire sans l’appui du groupe Baxi, dont cette filiale était alors le “mouton noir”, a-t-il dit.
Selon le registre du commerce, l’EBE de Baxi SA a été de - 19,2 millions d’euros en 2008, de - 27,5 millions en 2007 et de -13 millions en 2006, le chiffre d’affaires passant de 169,7 millions en 2005 à 164,6 millions en 2006, 142,8 millions en 2007 et 145,3 millions en 2008. L’an passé, les facturations ont progressé de 2,5%, principalement au second semestre. Pour 2010, Baxi France vise une croissance de chiffre d’affaires de 10%, la progression aura été de 6% à fin mars 2010. Les travaux de rénovation représentent environ 80% du chiffre d’affaires, les chaudières murales une trentaine de millions d’euros, la marque Chappée 65% des facturations totales. Et Ideal Standard, environ un tiers. Quant aux facturations de la marque Brötje, elles doivent passer de 6 millions d’euros en 2009 à 8-10 millions cette année, a déclaré Jacques Llados, directeur commercial et marketing de Baxi pour la France et la Belgique. L’effectif de Baxi France est aujourd’hui de quelque 450 personnes.

Téléchargez la lettre hebdomadaire complète

Pour s'abonner à ThermPresse - 605 € TTC/an : cliquez ici

Exemple d'un numéro de ThermPresse :

ThermPresse du 22 juin 2009

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité