Chargement...

Règlementation 2020 : enquête auprès des professionnels

Quelle perception et quelles connaissances les acteurs du bâtiment ont-ils de la nouvelle règlementation énergétique et environnementale en cours de préparation ?

EnerJmeeting

Nous sommes à un tournant de la transition énergétique, et après le lancement de l’expérimentation E+C- en novembre par la Ministre du Logement et le Conseil Supérieur de la Construction, EnerJ-meeting se doit d’accompagner l’information des professionnels au côté de l’État pour une diffusion rapide dans les pratiques professionnelles.

À l’occasion de cet évènement, qui s'est tenu ce jeudi 23 février au Palais Brongniart, Batiactu a réalisé une enquête exclusive* sur la perception et le niveau de connaissance des professionnels autour des travaux sur la nouvelle règlementation 2020.

Pour télécharger l’infographie complète, cliquez ici

1. Les professionnels connaissent-ils les grandes lignes de la future règlementation 2020 ?

Les acteurs du bâtiment, principaux concernés et intéressés par la prochaine règlementation, ne semblent pas suffisamment sensibilisés à l’expérimentation en cours et sont demandeurs à 90% d’informations complémentaires sur la future règlementation et le label qui la préfigure.
→ Le constat est sans appel : maîtres d’ouvrage public et architectes sont les moins bien renseignés sur les nouvelles orientations de la future réglementation, à plus de 80%.
→ Les promoteurs et constructeurs, ainsi que les maîtres d’ouvrage privés sont quant à eux informés à tout juste 32% et 25%.
53% des bureaux d’étude connaissent les grandes lignes de la future règlementation 2020. C’est la catégorie qui est relativement la plus informée.

2. Sont-ils au courant des caractéristiques du label Energie- Carbonne E+C- ?

56% des bureaux d’étude ont en leur possession les informations nécessaires à la mise en place de l'expérimentation de ce nouveau label qui préfigure la réglementation 2020.
→ Arrivent à nouveau en dernière position les maîtres d’ouvrage public (91%) et les architectes (87%), suivis de près par les maîtres d’ouvrage privé (82%) et les promoteurs (77%).

3. Quelles sont les principales difficultés redoutées ?

76% redoutent un surcoût de construction lié à cette nouvelle règlementation 2020. À cela s’ajoute, l’augmentation de difficultés sur les chantiers (50%) et le manque de contrôle des pouvoirs publics (33%) qui représentent également des problématiques conséquentes pour le secteur.

4. Quels sont les axes de développement souhaités ?

L’efficacité énergétique et les énergies renouvelables arrivent en première position pour 70% des répondants
→ La production d’énergie pour 50%, l’empreinte carbone pour 45% et la qualité de l’air pour 45%, et enfin l’acoustique pour 25%

5. Maîtrisent-ils la règlementation actuelle pour le neuf, la RT 2012 ?

Alors que 74% des acteurs du bâtiment maîtrisent la RT 2012, on constate que 52% conçoivent déjà des bâtiments au-delà de la RT 2012 et donc plus performants.
→ Aujourd’hui, 42% des professionnels construisent des bâtiments labellisés, principalement HQE et Effinergie.

*Enquête réalisée en ligne du 9 au 23 janvier 2017 auprès de 516 professionnels du bâtiment

Le directeur d'EnerJmeeting, Philippe Nunes, commente :
« Ces résultats montrent bien l'importance de la tenue d'un événement comme EnerJmeeting, qui permettra de lever le voile sur ces nombreuses interrogations encore très présentes au sein de la profession, notamment des prescripteurs que sont les maîtres d'ouvrage et les maîtres d'oeuvre. Une montée en compétences nécessaire, d'autant plus que le délai est court avant la mise en oeuvre de cette nouvelle réglementation en 2020 ! »

EnerJmeeting

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité