Électricité : prix et approvisionnement préoccupent le gouvernement !

Par Bernard REINTEAU, journaliste spécialisé le 29 Août 2022

À quelques semaines du lancement de la saison de chauffe, les pouvoirs publics et la filière électrique rassemble leurs initiatives.

Le ministère de la Transition énergétique et la Commission de régulation de l’énergie (CRE) sont depuis plusieurs mois aux avant-postes pour tenter de juguler les multiples conséquences du dérapage des tarifs de l’électricité. Ce 25 août, une réunion a rassemblé le ministère de la Transition énergétique, la Commission de régulation de l’énergie et l’ensemble des acteurs du secteur de l’électricité – énergéticiens et responsables du transport d’énergie, fédérations professionnelles et industries grosses consommatrices dites électro-intensives – pour traiter des questions prioritaires relatives au prix de l’énergie et à la maîtrise des volumes proposés.

Il faut retenir que les prix de l’électricité ont été multipliés par 10 depuis 2019. À la lecture de la courbe des prix spot européens, le mégawattheure est passé de moins de 50 € en 2020 a plus de 700 € ce mois d’août.

prix énergie

Maîtriser le prix de l’énergie et les volumes proposés

Arenh : éviter l’effet d’aubaine

Le sujet du moment porte sur les difficultés de certains distributeurs du marché ouvert. Ce mois d’août, l’espagnol Iberdrola a adressé à ses 10 000 clients particuliers (2 % de son portefeuille) des courriers de rupture de contrats en raison de l’impossibilité de poursuivre la fourniture aux conditions prévues. D’autres acteurs sont en butte à des impasses – Leclerc Énergies s’est retiré du jeu il y a presque un an, Hydroption est en liquidation judiciaire depuis fin 2021, Mint Énergie et Ohm Énergies ont annoncé à leurs clients en contrats à prix fixe des augmentations de tarifs, l’italien Eni et Cdiscount ont interrompu la prise de nouveaux contrats –, mais il n’y aurait pas, actuellement, de fournisseurs en situation de faillite, même si les plus petits fournisseurs sont très exposés.

Beaucoup conseillent à leurs clients un retour au tarif réglementé de vente par EDF ; pour le moins, on les invite à consulter le site du médiateur de l’énergie et chercher un autre fournisseur.

En tête des sujets débattus figure celui de l’ARENH (accès régulé à l’énergie nucléaire historique) qui permet aux nouveaux distributeurs dits alternatifs de se partager 120 TWh/an au tarif 42 €/MWh – 20 % ont été rajoutés en février dernier au 100 TWh/an vendus depuis la loi Nome de 2010 ; ce volume représentait, avant les mises en maintenance de centrales nucléaires de 2021-2022, un quart de la production d’EDF.

Les pouvoirs publics appellent notamment les énergéticiens et distributeurs à la vigilance quant aux effets d’aubaine dont pourraient vouloir profiter certains. Une vigilance qui tourne même à la proposition de dénonciation par tous ceux qui soupçonneraient une exploitation litigieuse de cette manne. Les dérapages les plus flagrants, annonce le ministère de la Transition énergétique, pouvant conduire à des sanctions, la plus lourde étant l’exclusion de droits à l’Arenh.

Une des martingales est en effet éventée. On sait que la répartition du volume de l’Arenh entre les distributeurs alternatifs s’effectue sur la base du fichier clients des tous derniers mois. Une fois les parts acquises, un dégraissage à l’approche de l’automne et de l’hiver permettrait de servir ceux en compte avec le volume d’électricité obtenu à un prix défiant toute concurrence et en réduisant d’autant les achats au prix spot du marché européen… qui promet encore de belles augmentations dans les prochains moins. Avec à la clé, une meilleure maîtrise de la marge dans cette période très chaotique. À la suite de la réunion du 25 août, le ministère de la Transition énergétique a annoncé que la CRE resterait à l’écoute jusqu’au début de l’année 2023.

sobriété énergétique

Le principe de sobriété énergétique appliqué aux particuliers comme aux entreprises

Lancer un appel d’offre sur l’effacement

Cette réunion a aussi été l’occasion de relancer le principe de sobriété, tant auprès des entreprises que des particuliers. Les professionnels qui connaîtraient des problèmes liés à la fourniture d’énergie pourront s’adresser à une cellule d’accompagnement qui rassemblera les services des ministères de la Transition énergétique et de l’Économie et des finances ainsi que de la Commission de régulation de l’énergie. Pour sa part, la CRE se rapprochera du Conseil des régulateurs européens de l’énergie (CREE) afin de revoir les mécanismes automatiques qui conduisent à des hausses de prix, notamment ceux liés aux incidents isolés dans un pays européen, pour en sorte qu’ils ne puissent plus s’appliquer.

Surtout, les pouvoirs publics comptent inscrire dans le volet « sobriété » des appels d’offres sur l’effacement des consommations. Mi-2021, RTE a lancé son appel d’offres aux professionnels ; le volume maximal à contractualiser était fixé à 7,94 TWh, dont 3,75 TWh pour les sites d’une puissance maximale de 1 MW. Un second appel d’offres d’effacement dit tarifaire, lancé cette année, propose aux particuliers et aux professionnels une fourniture incluant un déplacement de consommation.

Ces initiatives s’inscrivent, souligne le ministère de la transition énergétique, dans un plan plus global d’économie d’énergie qui fera l’objet des prochains débats parlementaires sur la programmation pluriannuelle de l’énergie.

En outre, la réforme du marché de l’électricité européen doit faire l’objet de discussion, ce 29 août, entre la ministre française de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, le son homologue allemand, ministre de l’Économie, de l’Écologie et de la Protection du climat, Robert Habeck. Des propositions sur ce thème avaient déjà été formulées lors du Conseil des Ministres européens du 26 juillet dernier.

Pour ce qui concerne les aides qui se substitueront à l’actuel bouclier tarifaire proposé aux particuliers le ministère de la Transition énergétique indique simplement que les mesures seront avancées pour 2023 dans le cadre du projet de loi de finance débattu cet automne.



Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Reférencement gratuit

Référencez gratuitement votre société dans l'annuaire

Suggestions

Maintenez les ambitions pour la rénovation énergétique des logements : Appel au Gouvernement par SOLIHA

Maintenez les ambitions pour la rénovation énergétique des logements : Appel au Gouvernement par SOLIHA

“Améliorez la performance énergétique de votre logement grâce à l’appel au gouvernement par SOLIHA.


DPE : un toilettage est nécessaire, les adaptations à apporter

DPE : un toilettage est nécessaire, les adaptations à apporter

Optimisez votre DPE pour une efficacité énergétique maximale et réduire sa consommation d'énergie.


Récupération de l’énergie des eaux grises sanitaires : analyse et rentabilité technico-économique

Récupération de l’énergie des eaux grises sanitaires : analyse et rentabilité technico-économique

Découvrez une analyse technico-économique sur la récupération de l’énergie des eaux grises sanitaires par PAC FACTEUR 7.


Fiabilité et stabilité du DPE : les mesures pour les logements de moins de 40 m²

Fiabilité et stabilité du DPE : les mesures pour les logements de moins de 40 m²

DPE pour les petits espaces : découvrez les solutions pour garantir la stabilité de votre performance énergétique.


« Sans transition » ... et surtout sans se raconter d’histoires car il n’y a pas de transition énergétique

« Sans transition » ... et surtout sans se raconter d’histoires car il n’y a pas de transition énergétique

Selon les premières interviews de Jean-Baptiste Fressoz, l'auteur dévoile comment matières et énergies s’accumulent.


« ON TOUR Chauffage » by Toshiba : à la rencontre de 5 000 installateurs

« ON TOUR Chauffage » by Toshiba : à la rencontre de 5 000 installateurs

Entre le 28 février et le 23 mai, Toshiba effectue une tournée à travers la France pour faire la promotion de sa nouvelle gamme de chauffage auprès de ses distributeurs.


10 milliards d’euros pour la planification écologique

10 milliards d’euros pour la planification écologique

Découvrons le projet de loi de finances qui porte un effort historique de 10 milliards d’euros supplémentaires mobilisés au service de la planification écologique.


Sondage IFOP : 73% des Français déclarent avoir froid l'hiver dans leur logement

Sondage IFOP : 73% des Français déclarent avoir froid l'hiver dans leur logement

Etude quantitative IFOP pour NL CAPITAL de Novembre 2023 sur un échantillon national représentatif de 1 000 individus âgés de 18 ans et plus.


Des perspectives positives pour le granulé de bois !

Des perspectives positives pour le granulé de bois !

Le granulé de bois a le vent en poupe ! 2023 s'avère une année de production intensive. Toutes les explications par Propellet.


Concertation sur la décarbonation des bâtiments

Concertation sur la décarbonation des bâtiments

Le SYNASAV a contribué à la concertation sur la décarbonation du secteur du bâtiment. Voici ce qu'il convient d'en retenir


L'université d'Avans économise 40 % d'énergie grâce aux solutions Priva

L'université d'Avans économise 40 % d'énergie grâce aux solutions Priva

Grâce aux solutions Priva, l'université d'Avans a pu réaliser 40% d'économie d'énergie.


La massification des BACS au service des bâtiments est en cours

La massification des BACS au service des bâtiments est en cours

Les BACS (Building Automation and Control Systems) sont des systèmes d’automatisation et de contrôle des bâtiments.


Energie renouvelable gaz : plus de 1 000 projets d’injection de biométhane – Rapport Ademe

Energie renouvelable gaz : plus de 1 000 projets d’injection de biométhane – Rapport Ademe

Prenons connaissance de la synthèse des installations de biométhane futur s projets de l'ADEME.


Récupération de l’énergie des eaux grises sanitaire : analyse technico-économique

Récupération de l’énergie des eaux grises sanitaire : analyse technico-économique

Découvrez une analyse technico-économique sur la récupération de l’énergie des eaux grises sanitaire par PAC FACTEUR 7.


Rénovation en copropriété 80 logements avec 63% d'économie d'énergie

Rénovation en copropriété 80 logements avec 63% d'économie d'énergie

Voici un REX d'une rénovation exemplaire de copropriété qui a généré 63% d'économie d'énergie : texte et vidéo !