La sortie de crise du bâtiment est dans le flou

Par Bernard REINTEAU, journaliste spécialisé le 20 Avril 2023


L’actualité du secteur et l’état des lieux du contexte économique et financier ne permettent pas de dessiner une sortie de crise à court terme. La FFB envisage une récession de -4% d’ici 2025.


RE2020 logment

Chantier de construction de logements RE2020


Autant prévenir !

Parler du secteur du bâtiment devient une activité à haut risques psycho-pathologiques tant l’actualité et les perspectives accumulent les orientations statistiques négatives. Qu’ils proviennent de l’Insee, du service de la donnée et des études du ministère de la Transition Ecologique ou des organisations professionnelles, les chiffres de ces derniers mois constatent une crise profonde et une foule de signes pour signifier son ancrage dans la durée.


inflation


Lors de la prise de parole mensuelle de la Fédération Française du Bâtiment, mi-Avril, le bilan présenté à l’issue du premier trimestre constate une situation qui se développe depuis plus d’un an : les mises en chantier chutent de -6,4%, et les autorisations de projets recueillis depuis fin 2022 décrochent de -26,7%, majoritairement en constructions individuelles (-37,8%). L’état des lieux est déjà dégradé, et la FFB souligne pourtant qu’il pourrait l’être encore plus par la progression des annulations de permis de 2022-2023.

En outre, les projets des promoteurs immobiliers connaissent le même sort. Alors que les ventes s’établissaient à 130 000 unités entre 2016 et 2019, elles ont à peine dépassé 100 000 unités en 2022 (-16,2% des ventes entre 2021 et 2022).

Par ailleurs, le taux d’annulation des ventes est passé de 13 à 16% entre 2021 et 2022. Chez les constructeurs de maisons individuelles, révèle le commentaire de la FFB, on calcule en Février une baisse de ventes en diffus de 28,3%.


Les marchés porteurs décrochent aussi

Le bilan de l’activité communique généralement des informations plus positives sur les secteurs de la construction non-résidentielle et sur l’amélioration-entretien. Tous les deux marquent le pas.

Le non-résidentiel neuf accuse, sur un an, une quasi-stagnation (-1,4%). Mais les données des derniers mois soulignent une baisse de 14,5% des mises en chantier ; les autorisations sont toujours positives de 7,9%.

Pour ce qui est l’amélioration-entretien, la hausse annuelle de 2,1% permet simplement de revenir au niveau de 2019, et les chantiers de rénovation énergétique qui avaient bondi de pratiquement 10% de 2020 à 2021 (4% de 2019 à 2021 pour faire l’impasse sur l’année Covid) ne connaissent qu’une progression de 1,8% de 2021 à 2022.


logement


La FFB le reconnaît : ce secteur très porté par la communication tous azimuts et des financements ne décolle pas d’un rythme annuel de 2% régulièrement enregistré. C’est peut-être aussi un retour de bâton après l’engouement suscité par la réorganisation des aides.

MaPrimRénov et les difficultés rencontrées par les particuliers pour bénéficier de leurs droits. Pour compléter son jugement à ce sujet – et si on a un peu de temps devant soi ... – il faut regarder les extraits des consultations des sénateurs sur la rénovation énergétique - Cliquez ici. Il y a dans ces échanges matière à explication de cette désaffection.


Un environnement économique très dur

Trois ans après les semaines de confinement de la population, le pays se retrouve dans une équation économique en réalité très défavorable aux projets de construction.


emploi


La conjugaison des sujets tels qu’inflation – de l’alimentation pour les ménages, des matériaux pour les entreprises de construction – difficulté d’accès au crédit – 40% de prêts pour le neuf en moins en un an, un taux d’épargne moyen de 2,71%, une durée d’emprunt désormais de plus de 20 ans … se traduit par une chute des intentions d’achat de logements.

Dans le même temps, on assiste au retour du comportement d’épargne : les niveaux sont 2,3% au-dessus de ceux d’avant-Covid. Dans l’esprit des gens, la baisse du chômage à un niveau de 7% est gommée par une remontée de la crainte de l’évolution du chômage.

À ce titre, la FFB pose d’ailleurs une perspective de baisse des effectifs dans ses rangs de l’ordre de 70 à 75 000 salariés d’ici 2025. Dans le même temps, les économistes de la FFB annoncent une chute d’activité de 4%, de 165,8 Mds€ en 2022 à 158,95 Mds€ en 2025.


Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Reférencement gratuit

Référencez gratuitement votre société dans l'annuaire

Suggestions

Audit énergétique avant travaux : guide complet et aides

Audit énergétique avant travaux : guide complet et aides

L'audit énergétique est une étape cruciale pour toute rénovation visant à améliorer l'efficacité énergétique d'un logement.


Maison individuelle et rénovation énergétique bas-carbone : l’outil RéNO CARBONE

Maison individuelle et rénovation énergétique bas-carbone : l’outil  RéNO CARBONE

Évaluez votre maison avec RénoCarbone : Performance énergétique et bilan carbone associé aux travaux de rénovation.


EnerJ-meeting Paris 2024 : Les outils et solutions disruptives pour des bâtiments sobres et efficaces

EnerJ-meeting Paris 2024 : Les outils et solutions disruptives pour des bâtiments sobres et efficaces

EnerJ-meeting Paris 2024 : Journée incontournable pour les professionnels du bâtiment. Découvrir comment les acteurs du bâtiment peuvent construire plus durable grâce à des solutions efficaces.


Pourquoi est-il important d’équilibrer une installation avec une pompe à chaleur ?

Pourquoi est-il important d’équilibrer une installation avec une pompe à chaleur ?

Les avantages d’une installation équilibrée avec une PAC : économies d’énergie et confort assuré.


Trophées de la Construction - 23e édition - Ouverture des inscriptions

Trophées de la Construction - 23e édition  - Ouverture des inscriptions

Le rendez-vous annuel incontournable et fédérateur des professionnels du BTP, de l'architecture et du cadre de vie.


Construire et rénover : 1. Sobriété - 2. Efficacité - 3. Décarbonation, venez échanger à EnerJ-meeting Paris

Construire et rénover : 1. Sobriété - 2. Efficacité - 3. Décarbonation, venez échanger à EnerJ-meeting Paris

EnerJ-meeting Paris, le grand rendez-vous de toute la filière des décideurs du bâtiment fait peau neuve au Carrousel du Louvre le 6 Février 2024


En attendant un imaginaire positif … l’ADEME produit un nouvel avis sur la rénovation performante des logements

En attendant un imaginaire positif …  l’ADEME produit un nouvel avis sur la rénovation performante des logements

L’ADEME publie un avis sur la rénovation performante des logements : découvrez les recommandations pour une transition écologique réussie.


Synthèse de la comparaison entre la rénovation, démolition-reconstruction

Synthèse de la comparaison entre la rénovation, démolition-reconstruction

Avantages et inconvénients, cette analyse met en avant le contraste entre les deux méthodes et attire l’attention des lecteurs intéressés par les choix de rénovation.


Les Contrats de Performances Energétiques (CPE) Tiers financés

Les Contrats de Performances Energétiques (CPE) Tiers financés

Des solutions énergétiques durables avec les CPE tiers financés qui apportent des améliorations dans les bâtiments.


Les bons gestes ITE et isolation des combles par projection : 2 nouveaux tutos !

Les bons gestes ITE et isolation des combles par projection : 2 nouveaux tutos !

Consultez les tutoriels sur les bons gestes en matière d’isolation thermique extérieure (ITE) et l’isolation des combles par projection.


Atténuation et adaptation dans le bâtiment : quelles stratégies de soutenabilité ?

Atténuation et adaptation dans le bâtiment : quelles stratégies de soutenabilité ?

Retour sur la conférence de Franck Boutté lors d'EnerJ-meeting Paris 2024 : Atténuation et adaptation dans le bâtiment : quelles stratégies de soutenabilité ?


Modernisation énergétique hôtelière en Normandie

Modernisation énergétique hôtelière en Normandie

Un groupe hôtelier normand modernise ses installations énergétiques pour se conformer aux normes et réduire les coûts, grâce à la régulation Thermozyklus.


L’étude : le secteur du bâtiment et de l’immobilier de crise en crise, 2020-2023

L’étude : le secteur du bâtiment et de l’immobilier de crise en crise, 2020-2023

L'Ademe présente une étude, réalisée sur 3 ans, sur le secteur bâtiment et la crise de l'immobilier post Covid


Point sur les différents arrêtés « valeurs absolues » du Décret Eco Energie ou Décret Tertiaire

Point sur les différents arrêtés « valeurs absolues » du Décret Eco Energie ou Décret Tertiaire

Les nouveaux arrêtés "valeurs absolues" concernent plusieurs catégories de bâtiments tertiaires. Le point sur le Décret Eco Energie et sur le Décret Tertiaire


Régulation et GTB : le marché français en 2023 et les perspectives 2024

Régulation et GTB : le marché français en 2023 et les perspectives 2024

L’évolution du marché français de la régulation et de la GTB en 2023 et les tendances à surveiller en 2024.