Développement durable : l’imaginaire à l’encontre du sens de l’histoire

Par Dominique BIDOU, président d'honneur de l'Alliance HQE-GBC France le 04 Avril 2023

Sous couvert de modernité, la plupart des messages promotionnels véhiculés sur le logement et la mobilité s’appuient sur les modèles culturels dominants, et consolident ainsi une vision de l’avenir à rebours du sens de l’histoire. Ce faisant, ils ne font pas les affaires de ceux qui les émettent, menacés par l’évolution du contexte.


maison individuelle

La maison individuelle : des atouts pour l’environnement


Prenons l’exemple de la maison individuelle

Concept qu’une ministre n’a pas hésité à qualifier de « non-sens écologique ». Elle reste dominante dans l’imaginaire des français, mais elle est fortement critiquée, les faillites des constructeurs se multiplient, la loi « zéro artificialisation nette » réduit leur champ d’action. Comment en est-on arrivé là ?

La maison individuelle présente pourtant bien des atouts pour l’environnement. Elle offre de plus grandes surfaces pour capter des énergies, permet plus d’ouvertures à la lumière et au bon air, et le jardin qui l’accompagne ouvre de nombreuses possibilités : infiltration des eaux pluviales, recyclage des déchets organiques, potager nourricier, et pourquoi pas une paire de poules pondeuses, un ou deux arbres fruitiers, végétation d’origine régionale. Et en prime, le chant des oiseaux que vous aurez su attirer et que vos enfants observeront avec curiosité. Vous n’aurez pas envie d’aller passer vos week-ends ailleurs.

Autant d’atouts aujourd’hui accessibles sans grands frais et absents des publicités qui doivent manifestement en ignorer l’existence. L’accent y est mis sur le gazon toujours vert et gorgé d’azote, la piscine, le barbecue, le garage devant lequel se trouve un superbe 4x4, bref tout ce qu’il faut pour se faire étriller au nom de l’écologie. Des arguments qui flattent les imaginaires d’hier, et les renforcent, et qui conduisent à des impasses. Ce n’est pas la maison individuelle qui est mauvaise en soi, elle peut même être écologique, mais l’usage qui en est fait, un usage mis en avant sans modération par la publicité, et qui conduit aux restrictions que l’on observe. Une publicité qui se retourne contre ses annonceurs. Il n’est pas toujours bon de caresser ses clients dans le sens du poil, il vaut mieux contribuer à un changement d’imaginaire.


Il n’y a pas de fatalité

Les grandes surfaces craignaient que de ne plus vendre de surgelés avec des bacs ou des armoires frigorifiques fermées. Eh bien leurs clients leur ont donné tort, ils n’hésitent pas à soulever un couvercle ou à ouvrir une armoire pour se servir. Au lieu d’être des « suiveurs », les annonceurs pourraient adopter une attitude active favorable aux nouvelles valeurs, celles du futur.


Le cas de la voiture est similaire

Au lieu de participer à de nouveaux usages, de nouvelles formules d’accès au service de mobilité, l’effort et le lobbying des constructeurs tente de renforcer l’attachement à SA voiture, la plus équipée possible, et finalement la plus lourde. Le SUV en tête d’affiche, à lui tous les efforts de publicité. Le prestige, lié à l’imaginaire créé par la voiture, plutôt que le pragmatisme et le souci d’économies de ressources. Les constructeurs assurent que ce sont les clients les coupables, ils n’achèteraient pas de voitures petites et plus économes, ils y sont attachés et veulent l’avoir devant leur maison. Qui croira que, avec 10% du prix des voitures consacrés à la publicité, les constructeurs sont incapables de faire évoluer l’imaginaire de la voiture personnelle. Le passage du thermique à l’électrique aurait pourtant été une occasion unique de proposer une nouvelle image de l’automobile. La réalité est à l’opposé. Les gros modèles sont en tête de gondole, les plus puissants et les plus lourds. Ne nous étonnons pas si, dans ces conditions, toutes les grandes villes au monde tentent de les tenir à l’écart.


La sensibilité est le moteur de l’intelligence, disait Paul Valéry

Le rôle de l’imaginaire, en cette époque de « grande transformation », est déterminant pour le succès de cette dernière. Peut-on imaginer un nouvel imaginaire, qui ouvre sur le futur plutôt que nous attacher au passé ? Un futur où le plaisir n’est pas synonyme de prélèvement de toujours plus de ressources naturelles. Une nécessité pour ne pas décevoir tous ceux qui verrons leurs rêves brisés, avec les conséquences sociétales qui vous pouvez imaginer.



Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Reférencement gratuit

Référencez gratuitement votre société dans l'annuaire

Suggestions

3 000 milliardaires sur la planète ! Alors 2024, année banale ou charnière ?

3 000 milliardaires sur la planète ! Alors 2024, année banale ou charnière ?

Les 3 000 milliardaires mondiaux en 2024 : Une élite financière en constante évolution, une année charnière.


Agitation sociale et agricole, finances publiques en berne ? La transition attendra

Agitation sociale et agricole, finances publiques en berne ? La transition attendra

Agitation sociale et défis agricoles : Comment la transition écologique peut apaiser les tensions.


RE:3 pour une réduction durable du carbone incorporé

RE:3 pour une réduction durable du carbone incorporé

Comment optimiser les pratiques pour contribuer à un avenir plus respectueux de l'environnement tout en maintenant la performance et la durabilité ?


Health Cube - le nouveau centre de santé innovant de Wilo

Health Cube - le nouveau centre de santé innovant de Wilo

Découvrez le Health Cube de Wilo, un centre de santé innovant qui réinvente le bien-être pour les employés du groupe à travers le monde.


Performances et traitement des installations de chauffage

Performances et traitement des installations de chauffage

Sentinel partage son savoir-faire quant à l'optimisation du chauffage et de l'eau chaude sanitaire (ECS)


Trophées de la Construction - 23e édition - Ouverture des inscriptions

Trophées de la Construction - 23e édition  - Ouverture des inscriptions

Le rendez-vous annuel incontournable et fédérateur des professionnels du BTP, de l'architecture et du cadre de vie.


Pourquoi est-il important d’équilibrer une installation avec une pompe à chaleur ?

Pourquoi est-il important d’équilibrer une installation avec une pompe à chaleur ?

Les avantages d’une installation équilibrée avec une PAC : économies d’énergie et confort assuré.


La maison de l'innovation du groupe La Poste, HQE « EXCELLENT », E+C-, OSMOZ, BIODIVERCITY ET R2S

La maison de l'innovation du groupe La Poste, HQE  « EXCELLENT », E+C-, OSMOZ, BIODIVERCITY ET R2S

Le parc immobilier de la poste est considérable avec plus de 9 000 immeubles et 6 millions de mètres carrés.


Construire et rénover : 1. Sobriété - 2. Efficacité - 3. Décarbonation, venez échanger à EnerJ-meeting Paris

Construire et rénover : 1. Sobriété - 2. Efficacité - 3. Décarbonation, venez échanger à EnerJ-meeting Paris

EnerJ-meeting Paris, le grand rendez-vous de toute la filière des décideurs du bâtiment fait peau neuve au Carrousel du Louvre le 6 Février 2024


Cet article n’a pas été écrit par ChatGPT

Cet article n’a pas été écrit par ChatGPT

Suivons l'évolution de l'AI qui prospère rapidement et qui devient un outil de plus en plus puissant.


Pinel + : comment ce dispositif fiscal favorise-t-il la décarbonation de la construction ? Quels enjeux autour de l’objectif DPE « A » ?

Pinel + : comment ce dispositif fiscal favorise-t-il la décarbonation de la construction ? Quels enjeux autour de l’objectif DPE « A » ?

Le Pinel + : un dispositif fiscal offrant au secteur du logement neuf une opportunité pour se préparer aux futures exigences.


L'université d'Avans économise 40 % d'énergie grâce aux solutions Priva

L'université d'Avans économise 40 % d'énergie grâce aux solutions Priva

Grâce aux solutions Priva, l'université d'Avans a pu réaliser 40% d'économie d'énergie.


3 étapes pour optimiser la performance du bâtiment et réduire son impact énergétique

3 étapes pour optimiser la performance du bâtiment et réduire son impact énergétique

Schneider Electric vous propose 3 étapes afin d'optimiser la performance du bâtiment et réduire son impact énergétique.


CAP sur la prochaine COP - La COP 28 sera-t-elle un nouveau bide ?

CAP sur la prochaine COP - La COP 28 sera-t-elle un nouveau bide ?

En 2015, les accords de Paris avaient l’objectif du +1,5° de réchauffement moyen maximal en 2100 afin que la planète reste vivable pour la grande majorité de l’Humanité.


Développement durable - Des préjugés qui coûtent cher

Développement durable - Des préjugés qui coûtent cher

Les énergies renouvelables sont aujourd’hui prépondérantes en Europe, des progrès en tous genres sur leur efficacité et leur prix.