Que faire, face aux textes ...

15 Décembre 2008

Comme je l'ai indiqué ces dernières semaines, en 2008, j'ai essayé de souligner les difficultés inhérentes aux démarches telles qu'elles ont été, jusqu'ici, généralement proposées. Cela m'a conduit à prendre une position très indépendante des textes réglementaires et labels actuels, quelles qu'en soient les qualités. Et à tenter de mettre au point les règles de ce que j'appellerai le " vrai développement durable ".

Qu'entendez-vous donc par " vrai développement durable " ?

Le respect d'un certain nombre de règles, en fait huit règles qui vont vous permettre de faire la distinction avec ce qu'on a, jusqu'ici, habituellement proposé. Prenons déjà la première comme exemple : cette première règle est d'utiliser, comme critère de base, le dégagement des gaz à effet de serre (CO2, et CH4 éventuellement), et non pas les consommations (qui ne sont alors que des intermédiaires de calcul).

Et que sont les autres règles ?
Je vais essayer de vous les présenter, tout en restant aussi bref que possible.

La deuxième règle est fondamentale : il faut se baser sur des consommations et les dégagements en déterminant, non pas des situations conventionnelles, mais des situations aussi proches que possible des réalités probables, en s'appuyant sur des méthodes simples mais scientifiquement justifiées.
La troisième règle est d'effectuer les analyses en fonction du site (non pas de régions simplifiées), ce qui consiste à tenir compte : du département, du voisinage de la mer, de l'altitude. Cette prise en compte, très importante pour la France du siècle qui commence, n'est pas plus compliquée que celle reposant sur des régions grossières.

La quatrième règle est de tenir compte des données climatiques vraiment actuelles (et non pas de celles de 1960 - ce qui est aujourd'hui souvent le cas), et surtout tenir compte des données climatiques probables dans 20 à 30 ans, ce qui inclura le réchauffement climatique - déjà perceptible dès aujourd'hui au vu des degrés-jours.

La cinquième règle est de ne pas oublier d'examiner les conséquences sur les températures intérieures d'été, surtout dans 20-30 ans, en utilisant des règles valables de calcul des inerties (des méthodes fortement erronées sont trop fréquentes actuellement, dans RT 2005 par exemple, avec des conséquences pratiques fausses).

La sixième règle est de bien prendre en compte tous les dégagements internes de chaleur et d'humidité (occupants, éclairage, appareils divers, pertes diverses des équipements et réseaux, etc ...), et de ne pas se borner à certains, ceci dit en prévoyant clairement les évolutions proches ou futures (ex : remplacement obligatoire ces prochaines années des lampes à incandescence par des ampoules fluo-compactes, ou à la rigueur des LED).

La septième règle est de prendre en compte les comportements des occupants, en y intégrant (et non en les forfaitisant) leurs incertitudes, et en y incluant les effets sur les équipements de commandes actuels ou à venir.

La huitième règle est de promouvoir un développement dynamique : il ne s'agit pas de créer un développement statique, se traduisant par un certain nombre de travaux à réaliser à un instant bien précis et unique, mais de proposer un planning d'exécution. Par exemple (dans l'existant) ne prévoir la mise en place d'une chaudière à condensation que lorsque l'isolation du bâtiment (fenêtres et autres) et les performances des équipements, ainsi que le rééquilibrage de l'installation de chauffage, auront permis de baisser les températures du fluide de service.

Les stratégies proposées se limitent-elles à ces huit règles ?

Absolument pas : il ne s'agit là que des règles principales. Il faut compléter ces règles par une organisation valable, mais simple, des démarches. Jusqu'ici les spécifications françaises se distinguent surtout des autres règles européennes par des complications souvent inutiles, alors qu'elles pourraient être, habilement et valablement, " court-circuitées ". Il nous reste à voir comment : c'est ce que nous ferons l'année prochaine.

A partir de quand disposerons-nous des outils dont vous parlez ?

Je vous en reparlerai dans la prochaine lettre.

Bonne année à tous. Et rendez-vous à l'année prochaine, le 5 Janvier 2009, pour en savoir plus …

Roger CADIERGUES


Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Reférencement gratuit

Référencez gratuitement votre société dans l'annuaire

Suggestions

Regards croisés sur l’application de la RE2020 par la DHUP et Tribu Energie

Regards croisés sur l’application de la RE2020 par la DHUP et Tribu Energie

Regards croisés de deux experts sur la réglementation environnementale RE 2020 lors de la Journée EnerJ-meeting à Paris le 7 Septembre 2021


Groupe scolaire Ruffi à Marseille labellisé BDM Argent

Groupe scolaire Ruffi à Marseille labellisé BDM Argent

Le groupe scolaire Ruffi dans le 2ème arrondissement de Marseille est un projet ayant pour objectif d'être exemplaire pour l’environnement. L'école s'inscrit donc dans le projet Euroméditerranée.


Bouger sans carboner… ou carboner sans bouger ?

Bouger sans carboner… ou carboner sans bouger ?

Dès de 2022 la RE2020 s’appliquera, une année qui verra vraisemblablement la venue du label basse énergie-bas carbone.


Programme des plénières de la 5ème édition EnerJ-meeting Paris

Programme des plénières de la 5ème édition EnerJ-meeting Paris

Découvrez le programme des plénières de la 5ème édition EnerJ-meeting Paris qui aura lieu le 7 septembre 2021 au Palais Brogniart.


Projet de loi Climat & Résilience - Vote définitif à l'Assemblée nationale et au Sénat

Projet de loi Climat & Résilience - Vote définitif à l'Assemblée nationale et au Sénat

Prenons connaissance du projet de loi Climat et Résilience qui a été adopté relatif à l'écologie et qui a pour vocation d'entraîner à une transformation écologique.


Réseaux de chaleur : la transparence pour appuyer leur développement

Réseaux de chaleur : la transparence pour appuyer leur développement

Découvrons le rapport livré en ce mois de Septembre sur le chauffage urbain et les réseaux de chaleur par la Cour des Comptes.


La simplicité, pour rendre facile l’écologie et le logement durable

La simplicité, pour rendre facile l’écologie et le logement durable

Prenons acte des efforts pour participer à l’amélioration de l’environnement au quotidien et pour les futures générations.


Rénovation énergétique par étapes pour le logement individuel. Rapport d’expertise

Rénovation énergétique par étapes pour le logement  individuel.  Rapport d’expertise

Découvrez l'étude qui fait un point concret sur la rénovation « par étapes » des logements et analyse les conditions de réussite à la réalisation de rénovations performantes .


58 logements « zéro carbone » à Chanteloup en Brie (77). Retour d’expérience

58 logements « zéro carbone » à Chanteloup en Brie (77). Retour d’expérience

Présentation d'une réalisation "zéro carbone" de 58 logements collectifs et individuels à Chanteloup sur Brie. Une réussite !


Gestion énergétique des bâtiments tertiaires et multisites

Gestion énergétique des bâtiments tertiaires  et multisites

En réponse au décret tertiaire et décret BACS pour optimiser la gestion énergétique des bâtiments tertiaires et multisites : solution EMS et comptage électrique communiquant


Equipements de bornes de charge pour véhicules électriques dans le multi-résidentiel

Equipements de bornes de charge pour véhicules électriques dans le multi-résidentiel

Le marché des véhicules électriques est en pleine expansion, il est donc important d'équiper le multi-résidentiel par des bornes de charge.


Burger King n’attend pas la RE2020 et montre la voie !

Burger King n’attend pas la RE2020 et montre la voie !

Burger King se démarque encore et ce n'est pas que du marketing ! La société s'engage dans une démarche de performance énergétique respectant les exigences de la prochaine RE2020


Crèche en construction hors site et autonome en énergie. Retour d’expérience

Crèche en construction hors site et autonome en énergie. Retour d’expérience

La construction hors site est une avancée indéniable dans le secteur du bâtiment. Découvrez ce retour d'expérience par l'entreprise ModuleM, appliqué à une crèche, autonome en énergie.


Smart buildings : l’avenir du bâtiment est intelligent

Smart buildings : l’avenir du bâtiment est intelligent

L'avenir du bâtiment sera intelligent. Si ces évolutions n'en s'ont qu'à leur début, il est assuré que demain verra naître des villes ultra connectées.


Etude sur la rénovation basse consommation des maisons individuelles

Etude sur la rénovation basse consommation des maisons individuelles

Effinergie présente une étude portant sur la rénovation basse consommation des maisons individuelles ayant pour objectif le niveau BBC-Effinergie.