La double désinformation

18 Mai 2009

Dès qu'il s'agit de sujets sensibles - le nucléaire par exemple - nous assistons à une double déformation de l'information que, personnellement, je regrette : d'une part l'information d'origine publique (gouvernementale) toujours pleine de " pudeur ", d'autre part l'information qui se veut écologique (les " verts "). Le grand défi du nucléaire c'est la gestion des déchets. En fait, il y a souvent mélange des problèmes alors qu'il ne faudrait pas confondre les risques : le sol contient presque partout des produits radioactifs, et nous-mêmes le sommes un peu. Comment peut-on faire face à cette situation ? Y a-t-il urgence ?, telles sont les vraies questions auxquelles ne répondent pas vraiment les deux interlocuteurs dont je viens de parler.

Quelle est votre réponse ?

Examinons d'abord, sereinement, le problème. Il existe, dans le sous-sol naturel, hors de certaines zones géologiques beaucoup plus rares qu'on ne le dit, de nombreux minéraux contenant un peu d'uranium ou d'autres éléments radioactifs. Dans la pratique, et sauf cas très particulier, la conséquence en est, non pas cette présence de roches émettrices mais le dégagement de gaz radioactif se propageant vers la surface : le radon. Etant bien entendu que je mets de côté la pollution radioactive des eaux souterraines, et les précautions qu'il faut naturellement prendre dans les distributions d'eau. Si nous nous limitons au cas de la pollution de l'air, et au radon, la situation est assez complexe, en ce sens que les dégagements de ce gaz sont très variés géographiquement, ce qui est dû aux hasards géologiques locaux (à quelques décamètres près) plus encore qu'aux situations géologiques globales.

Sur quelles bases repose votre affirmation ?

Dans de nombreux cas que j'ai pu examiner - sans prétendre qu'il s'agit là d'une règle universelle - le dégagement de radon semble fortement atténué par la présence, en surface, de terre végétale. Ce qui expliquerait, d'ailleurs, que les taux de dégagement soient très variables en quelques mètres seulement. D'autant que des roches, probablement à l'origine plus profondes, se retrouvent parfois en surface ou proches. Il y a plus d'une quarantaine d'années, face aux annonces euphoriques sur le prix des minerais d'uranium, bien des " chercheurs de trésor " ont commencé à travailler au compteur Jaeger, les roches radioactives devant leur apporter la fortune. Hélas il fallut souvent déchanter, mais les pierres testées sont restées en place, en surface. Je ne serais pas surpris que ces roches inutilisables aient été prises récemment pour des déchets nucléaires.

Mais on ne peut pas confondre les deux ?

Détrompez-vous, et je vais prendre un exemple du genre de confusions qui nous guette. Il y a quelques années j'ai reçu un coup de téléphone d'un directeur de centrale nucléaire. Ce directeur était très inquiet, pour ne pas dire un peu paniqué. Il avait fait contrôler - et re-contrôler - tous les équipements de la centrale, et constaté qu'ils étaient bien confinés, sans aucune émanation apparente. Et pourtant on constatait une certaine radioactivité dans la centrale. Face à cette demande j'ai simplement indiqué qu'il fallait se pencher sur les émanations de radon venant du sous-sol, et ce indépendamment de tous les équipements nucléaires de la centrale. C'était très simple, mais n'avait pas été indiqué au responsable. Après contrôle je n'ai plus eu ce directeur au téléphone.

Est-ce tout sur le nucléaire ?

Absolument pas. Il se trouve que j'ai été concerné, au début des années 1950, par " l'atomique ", ayant eu l'idée (un peu saugrenue) de faire appel à des traceurs radioactifs pour les mesures de renouvellement d'air (au lieu de l'hydrogène et de l'hélium alors utilisés). Le Commissariat à l'Energie Atomique m'a accompagné dans cette démarche et permis des faire les premiers essais sur la première pile atomique française (celle de Châtillon). La méthode était bonne, mais son application bien trop dangereuse pour être utile. Ce n'était pas mes dernières déconvenues sur l'atomique (qui n'était pas encore le " nucléaire ").

Quoi encore ?

Quelques années plus tard les grandes entreprises du génie climatique alertées par l'information américaine d'un " très proche " développement du chauffage urbain nucléaire, m'ont demandé de suivre cette information de près, en liaison avec le CEA. Il m'a fallu reprendre mes études, comme auditeur libre au sein de l'Institut des Etudes Nucléaires. Avec, bien entendu, un constat d'échec final : le chauffage urbain nucléaire doit être désormais oublié. Ceci dit, je vais - la semaine prochaine - abandonner le nucléaire pour me consacrer au "remède miracle" : le solaire.

Roger CADIERGUES


Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Reférencement gratuit

Référencez gratuitement votre société dans l'annuaire

Suggestions

Entreprises PME : un crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, encore méconnu !

Entreprises PME : un crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, encore méconnu !

Les PME peuvent désormais bénéficier d'un crédit d'impôt "transition énergétique". Or peu d'entreprises le savent. Découvrez comment y prétendre.


Industries du CVC, bilan 2020 et perspectives 2021 par Uniclima

Industries du CVC, bilan 2020 et perspectives 2021 par Uniclima

Découvrez le bilan 2020 ainsi que les perspectives 2021 pour les industries CVC par Uniclima. Le syndicat UNICLIMA représente 86 industriels ou groupes.


Webinaire Danfoss : échangeur pour applications génie climatique

Webinaire Danfoss : échangeur pour applications génie climatique

Danfoss vous convie à son webinaire le 15 mars 2021 pour vous aider à choisir votre échangeur pour applications génie climatique de manière optimale.


GTB : l’architecture des réseaux se révolutionne dans le bâtiment

GTB : l’architecture des réseaux se révolutionne dans le bâtiment

Découvrons la démarche des acteurs de la régulation ACR, BACnet et KNX France pour répondre aux décrets BACS et Tertiaire de 2020 et aux mesures du plan de relance de Septembre dernier.


Sept organisations professionnelles créent l’Association Française de la Ventilation

Sept organisations professionnelles créent l’Association Française de la Ventilation

Découvrons la création et la structuration de l'Association Française de la Ventilation qui a eu lieu ce 27 Janvier 2021.


Gestion énergétique des bâtiments tertiaires et multisites

En réponse au décret tertiaire et décret BACS pour optimiser la gestion énergétique des bâtiments tertiaires et multisites : solution EMS et comptage électrique communiquant


Chauffage urbain et réseaux de chaleur, solutions multi-énergies

Les réseaux de chaleur font partie du Plan Climat et représentent des solutions multi-énergies. Découvrez comment construire ces réseaux ainsi que leur fonctionnement.


Groupe scolaire Ruffi à Marseille labellisé BDM Argent

Groupe scolaire Ruffi à Marseille labellisé BDM Argent

Le groupe scolaire Ruffi dans le 2ème arrondissement de Marseille fait figure de modèle de réalisation éco-performante s’inscrivant dans le projet Euroméditerranée.


Rénovation énergétique en copropriété : Trophées métropolitains CoachCopro 2021

Rénovation énergétique en copropriété : Trophées métropolitains CoachCopro 2021

Le mercredi 24 mars 2021 se déroulait la cérémonie virtuelle de remise de prix des Trophées métropolitains CoachCopro 2021.


Nouvelle mallette pédagogique de la construction durable

Nouvelle mallette pédagogique de la construction durable

Le dispositif RexBP est une nouvelle mallette idéale pour partager les expériences entre professionnels de terrain, formateurs et étudiants soucieux de contribuer à la construction durable


RE2020 : évolutions, nouveautés et avis d’un bureau d’études référent

RE2020 : évolutions, nouveautés et avis d’un bureau d’études référent

La Réglementation Environnementale 2020, reportée à 2021, continue d'inclure nouveautés et évolutions. Nathalie Tchang, directrice BET TRIBU ENERGIE, nous en présente les détails.


Rénovation énergétique par étapes pour le logement individuel. Rapport d’expertise

Rénovation énergétique par étapes pour le logement  individuel.  Rapport d’expertise

Découvrez l'étude qui fait un point concret sur la rénovation « par étapes » des logements et analyse les conditions de réussite à la réalisation de rénovations performantes .


ECS collective avec EnR solaire ou pompe à chaleur

ECS collective avec EnR solaire ou pompe à chaleur

La production d'eau chaude sanitaire collective est essentielle car elle correspond à un besoin de confort sanitaire. De Dietrich propose des solutions pour l'ECS.


Réseaux de chaleur : accélérer le développement pour répondre aux objectifs réglementaires

Réseaux de chaleur : accélérer le développement pour répondre aux objectifs réglementaires

Suivons l'évolution après avoir reçu les aides par le Fonds Chaleur l'impact sur les réseaux de chaleur pour accélérer le développement.


2021 et la Réglementation Environnementale : une année électrochoc ?

2021 et la Réglementation Environnementale : une année électrochoc ?

Suivons l'évolution de la RT 2012 à la future RE 2020, 2021 selon un calendrier mal adapté et incertain.