Chargement...

Comment faire, simplement, du développement durable...

14 Septembre 2009

J'ai proposé, les semaines précédentes, que vous preniez vous-même en main le développement durable. Qu'il s'agisse de conception ou de réalisation d'un bâtiment neuf, ou qu'il s'agisse de diagnostic, de conception nouvelle ou de modifications de structure ou d'équipements existants. Entrons un peu plus dans le détail ...

Allons y ...

Réglons d'abord le problème des critères numériques à adopter pour définir les voies du développement durable. Si l'on se limite à la lutte contre le réchauffement climatique (notre problème essentiel) le bilan carbone va suffire . Mais si vous voulez élargir votre étude - bien que je vous le déconseille pour les premiers choix - il va falloir tenir compte : de la consommation d'eau potable, de la gestion des déchets, de l'impact environnemental des différentes composantes de la construction (toit, etc, ...), etc. D'une manière générale de toutes les conséquences environnementales des choix adoptés. A côté du bilan carbone (qui permet de déceler les bonnes directions) il peut, effectivement, être fait appel à d'autres critères quantitatifs du développement durable, je pense en particulier au plus célèbre d'entre eux : l'empreinte écologique, un peu difficile à utiliser actuellement, sa normalisation internationale (délicate mais essentielle) étant encore loin d'être achevée.

Quels sont donc, finalement, votre stratégie et vos critères ?

1. Optimisez d'abord les choix énergétiques en vous basant sur le bilan carbone. En essayant de couvrir la totalité du domaine de l'équipement technique, aspects constructifs annexes compris. Et en prenant en compte tous les types de bâtiments, non seulement l'habitat et le tertiaire courant (bureaux, écoles, etc, ...), mais également les hôpitaux, les salles blanches, les établissements classés, etc.

2. Améliorez ensuite éventuellement vos choix en tenant compte des effets annexes, mieux couverts par l'empreinte écologique que par le bilan carbone : la consommation et la gestion des eaux, les dégagements nocifs ou gênants provenant des matériaux ou des revêtements, le radon venant du sol, la pollution de l'air intérieur et de l'air extérieur, etc.

Comme je l'ai déjà dit : l'essentiel est que vous preniez vous-même en main le développement durable. En cherchant d'abord à optimiser vos choix au travers du bilan carbone. Par la suite, éventuellement, en couvrant les aspects écologiques complémentaires grâce à l'empreinte. Donc, dans un premier temps, concentrez-vous sur l'optimisation des choix énergétiques grâce au bilan carbone, tout en respectant les lois et règlements, ainsi que les normes que je cous conseillerai.

N'existe-t-il pas déjà, en matière de règlements et de normes, des supports d'informations valables ?

Effectivement, et c'est ainsi que les nouveaux textes réglementaires et les circulaires sont publiés régulièrement par la presse professionnelle : chaque mois par CFP (Chaud Froid Performance), et chaque semaine par le Moniteur du Bâtiment et des Travaux Publics. De son côté le RETA (du COSTIC) publie également (via Internet) tous les textes réglementaires et para-réglementaires (les circulaires). Le seul organisme qui publie, en plus, les normes essentielles (grâce à une subvention, la reproduction des normes étant interdite) est le CSTB, et ce dans sa publication trimestrielle sur CD : le " CDReef ", dont la quatrième version - très peaufinée - verra le jour en fin d'année. Ce CDReef, qui couvre l'ensemble du bâtiment (plus de 1700 documents), avec catalogue, moteur de recherche, etc. est très riche. Malheureusement il ne contient pas tout ce qui nous concerne : il ne contient pas, par exemple, les textes sur le confinement des fluides frigorigènes qui est pourtant l'une des principales préoccupations de certains de nos professionnels. Autre exemple, qui est une simple constatation - et non un reproche : si vous demandez au moteur de recherche du CDReef de découvrir les textes relatifs à l'éolien ou au photovoltaïque vous ne trouverez rien.

Comment trouver l'aide dont nous pouvons alors avoir besoin ?

Je vous conseille, pour cela, de suivre attentivement les développements du nouveau site XPAIR.com. Vous y trouverez la réponse aux problèmes que je viens de soulever. Et ce, progressivement, sous deux formes :

. les Actualités d'abord, chargées de vous tenir au courant des décisions publiques récentes (lois, décrets, arrêtés, circulaires et rapports d'organismes officiels) ;

. les Guides de développement, articulés en modules PDF, chaque module - généralement de 12 à 28 pages - étant consacré à un thème technique particulier, avec une analyse détaillée des normes valables pour le sujet, et avec les textes officiels totalement reproduits (extraits techniques seuls).

Ce sera alors à vous de juger ce que vous souhaitez adopter, mais, dans tous les cas, ne vous méprenez pas sur la présence du contenu réglementaire et normatif : ce sont simplement des obligations et non pas les vraies bases de vos choix, lesquels devront d'abord reposer sur l'étude du bilan carbone.

Roger CADIERGUES


Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Reférencement gratuit

Référencez gratuitement votre société dans l'annuaire