Finalement, ne faisons-nous pas fausse route ?

Par Roger CADIERGUES le 04 Juillet 2019

17 Septembre 2012

Un aspect qui me parait essentiel ...

Que faire ?

Reformuler complètement nos décisions. Et ce en tenant compte des connaissances nouvelles. Et des défauts constatés dans les pratiques courantes. Tout ceci est valable, mais ne va pas sans risques : pour simplifier je dirai que deux remises en cause sont aujourd’hui indispensables.

Quelles sont ces remises en cause ?

    1. Il faut réexaminer notre politique énergétique, actuellement beaucoup trop contaminée par des idées du passé alors qu’il faudrait revoir simplement les objectifs.
    2. Il faut faire en sorte que les objectifs décidés soient simplement et clairement applicables, plus économiques (au sens large) et plus faciles à contrôler. Et ce sans être obligé de changer de règles tous les cinq ans.

Est-il vraiment nécessaire de revoir notre politique énergétique ?

Pour moi sans aucun doute. Le premier objectif serait, tout simplement, d’économiser les énergies non renouvelables, les combustibles pour l’essentiel, et de faire appel à ce que j’appellerai les « énergies positives ». Même si l’on peut faire appel au relais du gaz dit de schiste (par essence non renouvelable), stupidement condamné en France, l’objectif de ce que j’ai appelé le « positif » subsiste. Mais il se doit d’être intelligent et progressif. Je pense, en tous cas, qu’il faut avoir de plus en plus recours aux énergies positives.

Et par énergies positives j’entends :
  • l’énergie nucléaire correctement utilisée avec une gestion plus ferme des déchets,
  • les énergies renouvelables « aléatoires » (essentiellement le solaire et l’éolien), à utiliser intelligemment,
  • les énergies renouvelables non aléatoires, l’hydraulique et la biomasse pour l’essentiel, qui sont – à mon avis – les sources les plus sûres.
J’ai d’ailleurs examiné ces énergies renouvelables non aléatoires en Juillet dernier, mais je me dois – sur ce point - rectifier les indications que j’ai données.

Quelles rectifications voulez-vous faire ?

J’ai dit, dans le courrier précité, que « tout le potentiel hydraulique français, ou presque, me paraissait correctement utilisé ». Or, depuis lors, Véronique Lelièvre (de France-hydro-électricité) m’a gentiment, et justement, fait remarquer qu’il fallait corriger mon information. Elle m’a, pour cela,  renvoyé au site Internet « France-hydro-electricite.fr » reprenant une étude démontrant que le potentiel hydraulique était encore insuffisamment exploité, les ressources inutilisées atteignant 10,6 TWh. Je vous conseille de consulter cette étude pour en savoir plus, et faire le point : l’utilisation française de l’hydraulique reste encore à accroître. D’une façon générale d’ailleurs, en France, les énergies renouvelables sont encore trop peu exploitées. Si l’on s’y prenait mieux, les énergies positives pourraient, chez nous, devenir le potentiel énergétique essentiel, un potentiel facilement de plus aisément diffusable par l’électricité. Combien d’années faudra-t-il encore pour que l’énergétique française soit revue sous cet angle, l’objectif n’étant plus alors d’économiser l’énergie à tous prix, mais de l’utiliser de façon optimale. Et ce sans changer d’objectif tous les cinq ans. D’autant que les techniques peuvent évoluer.

Qu’entendez-vous par là ?

Par exemple que le caractère intermittent des énergies, que j’ai dites « aléatoires », peut connaître un retournement très significatif dans la mesure où le stockage d’énergie décentralisé pourra devenir courant.
Ce n’est pas forcément un leurre, car des gros efforts de développement sont en cours.

A mon sens de trois catégories :

  • pour un stockage de l’ordre des  heures avec les volants cinétiques,
  • pour le stockage de l’ordre des jours avec l’air comprimé ou les supercondensateurs,
  • pour le stockage de l’ordre des semaines la pile à hydrogène réversible,

sans compter les stockages de l’ordre de mois comme l’accumulateur lithium-ion.
Il est, aujourd’hui, impossible d’en prévoir l’avenir, mais ces indications suffisent à montrer que des évolutions technologiques peuvent encore perturber nos horizons actuels.

Roger CADIERGUES


Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Reférencement gratuit

Référencez gratuitement votre société dans l'annuaire

Suggestions

Bilan 2023 des ventes d'équipements de CVC : il y a des chiffres positifs !

Bilan 2023 des ventes d'équipements de CVC : il y a des chiffres positifs !

Bilan 2023 : Ventes d'équipements de CVC en hausse ! Découvrez les chiffres positifs et les tendances du marché.


Géothermie de surface avec pompe à chaleur, études et innovations

Géothermie de surface avec pompe à chaleur, études et innovations

Découvrez les dernières avancées dans le domaine de la géothermie de surface, où les pompes à chaleur (PAC) exploitent la chaleur du sous-sol.


Nouvel arrêté végétalisation et production d’EnR pour une toiture d’immeuble

Nouvel arrêté végétalisation et production d’EnR pour une toiture d’immeuble

Arrêté du 19 Décembre 2023 portant application de l'article L. 171-4 du code de la construction et de l'habitation.


La maison de l'innovation du groupe La Poste, HQE « EXCELLENT », E+C-, OSMOZ, BIODIVERCITY ET R2S

La maison de l'innovation du groupe La Poste, HQE  « EXCELLENT », E+C-, OSMOZ, BIODIVERCITY ET R2S

Le parc immobilier de la poste est considérable avec plus de 9 000 immeubles et 6 millions de mètres carrés.


Construire et rénover : 1. Sobriété - 2. Efficacité - 3. Décarbonation, venez échanger à EnerJ-meeting Paris

Construire et rénover : 1. Sobriété - 2. Efficacité - 3. Décarbonation, venez échanger à EnerJ-meeting Paris

EnerJ-meeting Paris, le grand rendez-vous de toute la filière des décideurs du bâtiment fait peau neuve au Carrousel du Louvre le 6 Février 2024


Performances et traitement des installations de chauffage

Performances et traitement des installations de chauffage

Sentinel partage son savoir-faire quant à l'optimisation du chauffage et de l'eau chaude sanitaire (ECS)


Déshumidification de locaux et déshumidification de piscines

Déshumidification de locaux et déshumidification de piscines

Explorer les solutions de déshumidification pour locaux et piscines, pour un contrôle efficace de l'humidité.


Chauffage hybride de logements collectifs avec pompe à chaleur et chaudière

Chauffage hybride de logements collectifs avec pompe à chaleur et chaudière

Cette expertise vise à optimiser les performances énergétiques des logements collectifs en combinant chaudières à gaz naturel et pompes à chaleur, en réponse aux normes réglementaires et aux e


« Sans transition » ... et surtout sans se raconter d’histoires car il n’y a pas de transition énergétique

« Sans transition » ... et surtout sans se raconter d’histoires car il n’y a pas de transition énergétique

Selon les premières interviews de Jean-Baptiste Fressoz, l'auteur dévoile comment matières et énergies s’accumulent.


Concertation sur la décarbonation des bâtiments

Concertation sur la décarbonation des bâtiments

Le SYNASAV a contribué à la concertation sur la décarbonation du secteur du bâtiment. Voici ce qu'il convient d'en retenir


Décarboner à tout prix le bâtiment aura-t-il un prix ?

Décarboner à tout prix le bâtiment aura-t-il un prix ?

Voici la réflexion de la filière du PBD et du CSTB établie en début d'année sur la Feuille de route décarbonation du cycle de vie du bâtiment .


Réseaux de chaleur, acteurs majeurs pour réduire l’empreinte carbone

Réseaux de chaleur, acteurs majeurs pour réduire l’empreinte carbone

L'AQC partage un article sur le levier majeur de la transition énergétique : les réseaux de chaleur


Interviews sur les innovations du marché lors d’EnerJ-meeting Paris 2023 : suite et fin

Interviews sur les innovations du marché lors d’EnerJ-meeting Paris 2023 : suite et fin

Découvrons lors d’EnerJ-meeting Paris 2023 les interviews d’industriels et start-up qui innovent pour la filière.


Rénovation énergétique : installateurs, devenez des partenaires référents

Rénovation énergétique : installateurs, devenez des partenaires référents

Hellio propose un accompagnement pour la rénovation énergétique, découvrez ce partenariat.


Chaleur renouvelable ou de récupération, en fait-on assez ?

Chaleur renouvelable ou de récupération, en fait-on assez ?

Le constat de la Fedene lors des 27ᵉˢ rencontres annuelles de mi-Septembre sur les sujets de la chaleur fatale et de la récupération d’énergie sont à l’ordre du jour des débats politiques.