Le rôle essentiel de nos composants et de leur avenir ...

24 Septembre 2012

L’exemple du stockage de l’électricité présenté la semaine dernière prouve que l’on doit accorder une attention particulière à l’évolution de nos composants, plus essentiels à mon sens que les règles de calcul.

Que  voulez-vous dire ?

Je n’ai pas de recettes miracles, mais je constate simplement qu’en voulant bien faire on va probablement trop loin en matière de stratégie. On se focalise, dans notre pays, sur des calculs qui se veulent de plus en plus savants, alors qu’une grande partie des progrès essentiels du passé (et sans doute du futur) n’ont pas été le fait de calculs savants, mais le fait de progrès très importants des composants que sont les matériels entrant dans nos installations. Des matériels dont les évolutions sont manifestement très internationales.

Quel est le rôle de ces composants ?

A mon avis, sous l’angle énergétique, on néglige trop souvent les composants de nos installations alors qu’historiquement c’est probablement, en même temps que l’amélioration de l’isolation thermique des bâtiments, la source essentielle de nos progrès essentiels.

Vous voulez donc revenir aux composants

Oui, parce que je suis choqué qu’on oublie trop souvent leurs progrès, des progrès qui sont probablement plus importants que tous nos calculs. A cet égard l’exemple de l’éclairage me parait le plus illustratif, c’est un domaine où les calculs réglementaires me paraissent excessifs et inadaptés.
Il faut remonter aux années 1940 pour constater que la situation a commencé à se retourner. A cette époque l’éclairage a connu, après une longue période de recours à l’incandescence, le succès de sources plus efficaces énergétiquement : les lampes fluorescentes. Malheureusement leur structure tubulaire a été un handicap pratique sur le plan des installations. Et l’on a vu, progressivement, se développer de nouvelles sources ponctuelles. Des sources qui caractérisent de plus en plus les nouvelles installations. Et ce avec des progrès continus, en particulier sur le plan de l’efficacité énergétique. Et surtout avec un nouvel encadrement réglementaire débordant la RT 2012.

Ce disant, à quoi voulez-vous faire allusion ?

A la conséquence d’un récent règlement européen (et non pas d’une RT française), règlement datant déjà de 2009, qui se traduit actuellement (Octobre 2012) :
- par l’interdiction des lampes à incandescence ou halogènes non claires, et des lampes à incandescence claires de 25, 40 ou 60 W et plus,
- par l’interdiction, à partir de Septembre 2013, des lampes à incandescence dites « linolites »,
- dès maintenant par l’interdiction de lampes fluorescentes et des lampes halogènes de classe énergétique insuffisante.

Dans ces conditions, actuellement que nous reste-t-il ?

Pour l’essentiel, la possibilité de recourir à des lampes « ponctuelles » de trois catégories :

  • des lampes halogènes dites « haute efficacité », en fait d’efficacité lumineuse de 15 à 27 lm/W et de durée de vie un peu faible (2 à 3 ans),
  • des lampes fluocompactes, déjà très performantes énergétiquement (40 à 60 lm/W) et de durée de vie plus longue (6 à 20 ans),
  • et surtout des lampes à base de diodes électro-luminescentes (LED), pouvant atteindre de très bonnes performances (efficacités de 20 à 70 lm/W), à durée de vie très longue (plus de 10 ans en principe).

Malheureusement les coûts initiaux vont à l’encontre du progrès.

S’arrêtera-t-on là ?

Je ne le pense pas, mais il est difficile d’être précis. C’est ainsi que les LED peuvent être facilement utilisées en éclairage dynamique (gradué). C’est ainsi, également, qu’apparaissent de nouveaux produits, les LED organiques (oLED), très modulables, qui restent encore à finir de développer et à utiliser. Ce qui montre bien que les progrès des composants, essentiels dans le passé, le  sont également pour l’avenir. Ce ne sont d’ailleurs là que des exemples car il y en a bien d’autres.

Lesquels ?

Nous le verrons la semaine prochaine …

Roger CADIERGUES


Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Reférencement gratuit

Référencez gratuitement votre société dans l'annuaire

Suggestions

Pistes d’économies en chaufferies vapeur industrielles

Pistes d’économies en chaufferies vapeur industrielles

Cegibat expose des pistes d'économies en chaufferie vapeur industrielles. Découvrez comment optimiser le rendement de combustion, comment récupérer la chaleur sur les fumées, etc.


Entreprises PME : un crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, encore méconnu !

Entreprises PME : un crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, encore méconnu !

Les PME peuvent désormais bénéficier d'un crédit d'impôt "transition énergétique". Or peu d'entreprises le savent. Découvrez comment y prétendre.


Pour la maison individuelle durable

Pour la maison individuelle durable

Rappelons que les premières maisons à énergie positive étaient des maisons individuelles ainsi que les maisons biosourcées.


5ème période des certificats d'économie d'énergie et baisse des financements les offres à 1€

5ème période des certificats d'économie d'énergie et baisse des financements les offres à 1€

Les certificats d'économie d'énergie vont connaitre une 5e période en janvier 2022 : leur financement avec certaines offres à 1€ va être limité


Rénovation énergétique en copropriété : Trophées métropolitains CoachCopro 2021

Rénovation énergétique en copropriété : Trophées métropolitains CoachCopro 2021

Le mercredi 24 mars 2021 se déroulait la cérémonie virtuelle de remise de prix des Trophées métropolitains CoachCopro 2021.


Nouvelle mallette pédagogique de la construction durable

Nouvelle mallette pédagogique de la construction durable

Le dispositif RexBP est une nouvelle mallette idéale pour partager les expériences entre professionnels de terrain, formateurs et étudiants soucieux de contribuer à la construction durable


Rénovation énergétique par étapes pour le logement individuel. Rapport d’expertise

Rénovation énergétique par étapes pour le logement  individuel.  Rapport d’expertise

Découvrez l'étude qui fait un point concret sur la rénovation « par étapes » des logements et analyse les conditions de réussite à la réalisation de rénovations performantes .


ALLIANCE DU BATIMENT : le regroupement des acteurs pour démocratiser le BIM

ALLIANCE DU BATIMENT : le regroupement des acteurs pour démocratiser le BIM

Démocratiser le BIM (Building Information Modeling), tel est l'objectif de L'ALLIANCE DU BATIMENT. Considérant les avancées du secteur et visant un langage commun.


Décret tertiaire en rénovation : une obligation qui demande savoir-faire et temps

Décret tertiaire en rénovation : une obligation qui demande savoir-faire et temps

Le nouveau décret tertiaire en rénovation est désormais obligatoire pour tous les bâtiments existants de plus de 1000m2. Aussi, comment transformer cette obligation en opportunité ?


En rénovation, maîtriser la migration d’humidité dans les parois : les points de vigilance

En rénovation, maîtriser la migration d’humidité dans les parois : les points de vigilance

Comment maîtriser la migration d'humidité dans les parois ? Tel est le sujet développé par l'AQC, Agence Qualité Construction.


2021 et la Réglementation Environnementale : une année électrochoc ?

2021 et la Réglementation Environnementale : une année électrochoc ?

Suivons l'évolution de la RT 2012 à la future RE 2020, 2021 selon un calendrier mal adapté et incertain.


Rafraîchissement naturel des bâtiments, les solutions adiabatiques

Le rafraîchissement adiabatique se base sur un principe naturel de rafraîchissement dû à l'évaporation de l'eau contenu dans l'air chaud.


Gestion énergétique des bâtiments tertiaires et multisites

En réponse au décret tertiaire et décret BACS pour optimiser la gestion énergétique des bâtiments tertiaires et multisites : solution EMS et comptage électrique communiquant


Typologie des contrats d’exploitation en copropriété

Typologie des contrats d’exploitation en copropriété

CEGIBAT dresse une typologie des contrats d'exploitation en copropriété. Découvrez les différentes garanties légales, les postes de facturation ou encore la négociation d'un contrat.


Nouvel E-Book : Dispositif Eco Energie Tertiaire et décret BACS

Nouvel E-Book : Dispositif Eco Energie Tertiaire et décret BACS

Décret BACS et Dispositif Eco Energie Tertiaire font partie des évolutions majeures réglementaires 2020. Téléchargez notre ebook gratuitement pour en connaître tous les détails.