Les conséquences des mauvaises simulations …

5 Décembre 2011

Jeudi dernier j’ai souligné les difficultés d’évaluation des consommations : nous allons poursuivre cet examen.

Quelles en sont les conséquences ?

   Très variables selon les cas. Prenez l’exemple des bâtiments dits à énergie positive (dont le surcoût vous est en général caché) : la définition n’y est pas toujours claire (tous les usages énergétiques sont-ils inclus ?). En supposant que tout soit inclus, le calcul « savant » courant surestime la consommation électrique, mais sous-estime la consommation thermique. Comme ce calcul opère par différence entre le premier terme sous-estimé (le chauffage) et le second surestimé (les usages électriques), la différence (la consommation probable) est obligatoirement surestimée. Notez en plus que, dans tous les cas, il faut être sûr des caractéristiques des matériels utilisés.

Cela va de soi …

   Oui et non, pour deux raisons :
- très souvent vous disposez de données numériques pour des conditions normalisées, mais vous ne savez rien sur les situations intermédiaires, cela étant vrai pour de nombreux matériels, pompes à chaleur en tête ;
- de plus ce sont des valeurs statiques, et ne vous informent pas sur l’inertie des matériels et de leur régulation. Dans tous les cas le choix des caractéristiques statiques est lui-même délicat : bien que ce n’en soit pas une démonstration parfaite, en penant un exemple, les statistiques de consommations réelles européennes récentes de pompes à chaleur (au Royaume Uni, en Allemagne et en Suisse) nous incitent, par exemple, à être très prudents.  

Voyons donc ces statistiques …

   Prenons d’abord l’exemple des pompes à  chaleur sur air. Voici les résultats en coefficients de performance moyens sur la saison de chauffage observés sur un grand nombre d’installations (COP) :
. Au Royaume Uni des COP de 1,7 à 3,2 (60% de 1,7 à 2,2 et 30% de 2,3 à 3,2) ;
. En Allemagne des COP de 2, 3 à 3,4 ;
. Avec une situation une peu différente pour la Suisse : de 2,2 à 3,0 l’essentiel se situant entre 2,5 et 2,8.

N’est-ce pas dû aux différences climatiques ?

   L’exemple de la Suisse, qui connaît différents climats, tend à nous démontrer le contraire. C’est d’ailleurs confirmé par les données relatives aux pompes à chaleur sur le sol. Voici les coefficients de performance moyens sur la saison de chauffage observés sur un grand nombre d’installations (COP) :
. Au Royaume Uni des COP de 2,0 à 3,2, 30% des cas se situant de 2,3 à 3,2 ;
. En Allemagne des COP de 2,2 à 5,0, l’essentiel se situant toujours au-dessus de 3,0 ;
. En Suisse des COP de 2,7 à 4,0, la moyenne se situant à 3,4.

Qu’en tirez-vous comme conclusion ?

   Que la dispersion des résultats réels – pour des produits bien déterminés – démontre qu’il faut se méfier des jugements hâtifs … ce que, d’ailleurs, pratiquent un peu trop souvent nos règles de calcul, même celles qui se veulent savantes. Ne croyez pas que ce soit uniquement vrai pour les pompes à chaleur, même si cela est plus net pour ce type de matériel.

Roger CADIERGUES


Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Reférencement gratuit

Référencez gratuitement votre société dans l'annuaire

Suggestions

Nouveau DPE : l’occasion d’une dose supplémentaire de vaccin contre la confusion DPE - audit

Nouveau DPE : l’occasion d’une dose supplémentaire de vaccin contre la confusion DPE - audit

Assistez au dialogue constructif entre deux personnages sur le nouveau DPE - Diagnostic Performance Energétique.


Réseaux de chaleur : accélérer le développement pour répondre aux objectifs réglementaires

Réseaux de chaleur : accélérer le développement pour répondre aux objectifs réglementaires

Suivons l'évolution après avoir reçu les aides par le Fonds Chaleur l'impact sur les réseaux de chaleur pour accélérer le développement.


2021 et la Réglementation Environnementale : une année électrochoc ?

2021 et la Réglementation Environnementale : une année électrochoc ?

Suivons l'évolution de la RT 2012 à la future RE 2020, 2021 selon un calendrier mal adapté et incertain.


Burger King n’attend pas la RE2020 et montre la voie !

Burger King n’attend pas la RE2020 et montre la voie !

Burger King se démarque encore et ce n'est pas que du marketing ! La société s'engage dans une démarche de performance énergétique respectant les exigences de la prochaine RE2020


Fiches pratiques pour la réception des travaux de rénovation énergétique

Fiches pratiques pour la réception des travaux de rénovation énergétique

Découvrez les fiches pratiques mises à disposition pour faciliter le procès-verbal de réception et le dialogue entre professionnels et clients.


Le SYNASAV lance sa série de vidéos : Les Rendez-vous SYNASAV

Le SYNASAV lance sa série de vidéos : Les Rendez-vous SYNASAV

Le syndicat national des professionnels de la maintenance (SYNASAV) lance sa série de vidéo intitulée "Les Rendez-vous SYNASAV". Découvrez le premier thème sur les PAC.


Rénovation énergétique des logements en France, étude de l’ONRE et statistiques

Rénovation énergétique des logements en France, étude de l’ONRE et statistiques

L’ONRE (observatoire national de la rénovation énergétique) offre un panorama des rénovations énergétiques en France.


Entreprises PME : un crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, encore méconnu !

Entreprises PME : un crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, encore méconnu !

Les PME peuvent désormais bénéficier d'un crédit d'impôt "transition énergétique". Or peu d'entreprises le savent. Découvrez comment y prétendre.


Industries du CVC, bilan 2020 et perspectives 2021 par Uniclima

Industries du CVC, bilan 2020 et perspectives 2021 par Uniclima

Découvrez le bilan 2020 ainsi que les perspectives 2021 pour les industries CVC par Uniclima. Le syndicat UNICLIMA représente 86 industriels ou groupes.


Rénovation énergétique en copropriété : Trophées métropolitains CoachCopro 2021

Rénovation énergétique en copropriété : Trophées métropolitains CoachCopro 2021

Le mercredi 24 mars 2021 se déroulait la cérémonie virtuelle de remise de prix des Trophées métropolitains CoachCopro 2021.


RE 2020 : le gaz toujours dans la course suite aux nouvelles annonces

RE 2020 : le gaz toujours dans la course suite aux nouvelles annonces

La prochaine RE2020 suscite de nombreuses questions concernant le gaz dans les logements neufs. Frédéric Martin, DG de GRDF partage son regard à l'attention des BE.


58 logements « zéro carbone » à Chanteloup en Brie (77). Retour d’expérience

58 logements « zéro carbone » à Chanteloup en Brie (77). Retour d’expérience

Présentation d'une réalisation "zéro carbone" de 58 logements collectifs et individuels à Chanteloup sur Brie. Une réussite !


Décret tertiaire en rénovation : une obligation qui demande savoir-faire et temps

Décret tertiaire en rénovation : une obligation qui demande savoir-faire et temps

Le nouveau décret tertiaire en rénovation est désormais obligatoire pour tous les bâtiments existants de plus de 1000m2. Aussi, comment transformer cette obligation en opportunité ?


Rénovation énergétique par étapes pour le logement individuel. Rapport d’expertise

Rénovation énergétique par étapes pour le logement  individuel.  Rapport d’expertise

Découvrez l'étude qui fait un point concret sur la rénovation « par étapes » des logements et analyse les conditions de réussite à la réalisation de rénovations performantes .


Chauffage urbain et réseaux de chaleur, solutions multi-énergies

Chauffage urbain et réseaux de chaleur, solutions multi-énergies

Les réseaux de chaleur font partie du Plan Climat et représentent des solutions multi-énergies. Découvrez comment construire ces réseaux ainsi que leur fonctionnement.