Chargement...

MICROCOGÉNÉRATION: l’azote n’est pas liquide !

Dans la chaudière au sol mise en oeuvre à Épinay-sur-Seine (Journal du chauffage n° 159, p. 70), l’azote n’est pas liquide contrairement à ce qui est indiqué dans l’article. L’azote à l’état gazeux est utilisé à 20 bars de pression. Il sert à faire fonctionner le piston du cycle Stirling. Ce « gaz de travail » est alternativement détendu et comprimé, générant ainsi un travail mécanique qui est utilisé pour produire l’électricité. On peut aussi utiliser de l’hélium comme gaz de travail. Le refroidissement du système est réalisé par le circuit de retour du chauffage. La maintenance peut consister à recharger en azote le système pour compenser une faible déperdition.
En revanche, en cas de fuite plus importante, l’agent de maintenance peut être amené à charger l’ensemble du bloc Stirling, scellé, sur lequel il ne peut intervenir.

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité