Réglementation RE2020, les textes d’arrêté et décret enfin parus !

Par Philippe NUNES – Ingénieur ENSAIS – DG d’Xpair et d’EnerJ-meeting

La réglementation environnementale RE2020 sera bien applicable à partir du 1 janvier 2022.

Après le décret RE2020 d'application du 29 juillet 2021, c'est l'arrêté RE2020 publié au journal officiel du 15 août 2021 qui vient fixer les exigences de performance énergétique et environnementale des constructions neuves et extensions.

Toute la profession du bâtiment, de la maîtrise d'ouvrage à la maîtrise d'œuvre, ainsi que les industriels et entreprises, attendaient impatiemment ces textes de loi qui vont radicalement changer l'application de la réglementation thermique RT 2012.

Retrouvez ci-dessous les textes officiels, décret et arrêté, qui précisent la RE2020

RE 2020 décret arrêté

RE 2020, réglementation environnementale pour toute construction neuve

La RE2020 impose 5 exigences de résultat 

  1. L'optimisation de la conception énergétique du bâti indépendamment des systèmes énergétiques mis en œuvre (indicateur Bbio),
  2. Limitation de la consommation d'énergie primaire (indicateurs Cep),
  3. Limitation de l'impact sur le changement climatique associé à ces consommations (indicateur Ic énergie),
  4. Limitation de l'impact des composants du bâtiment sur le changement climatique (indicateur Ic construction),
  5. Limitation des situations d'inconfort dans le bâtiment en période estivale d’été (indicateur DH).

Comme son nom l’indique c’est une réglementation environnementale et non plus limitativement thermique qui conditionnera la construction neuve, ainsi plus sobre sur le plan énergétique et davantage décarbonée tant en construction, qu’en solutions techniques eu usages d’énergie.

Et c'est donc l'arrêté RE2020 qui fixe les exigences de moyens que devront respecter les bâtiments neufs et extensions à partir de la date butoir du 1er janvier 2022.

Ce texte de plus de 50 articles et de 1830 pages précisent les exigences, ainsi que la méthode de calcul qui s'appliquent :

  • à compter du 1er janvier 2022 à la construction de bâtiments ou parties de bâtiments à usage d'habitation,
  • et à partir au 1er juillet 2022 aux constructions de bâtiments ou parties de bâtiments de bureaux, ou d'enseignement primaire ou secondaire
  • à la construction de parcs de stationnement associés aux constructions habitations, , bureaux, enseignement primaire ou secondaires
  • aux constructions provisoires et extensions en fonction de leur surface répondant aux mêmes usages à compter du 1er janvier 2023.
     

Matériaux biosourcés

La RE2020 favorise les matériaux biosourcés de construction et isolants

Méthode de calcul RE2020 précisée !

L’arrêté RE2020 fixe la méthode de calcul des performances énergétique et environnementale des constructions de bâtiments d'habitation, de bureaux ou d'enseignement primaire ou secondaire en France métropolitaine, au travers de 3 annexes :

  1. ANNEXE II : Règles générales pour le calcul de la performance énergétique et environnementale
  2. ANNEXE III : Méthode de calcul « Th-BCE 2020 », détaillant les règles de calcul de la performance énergétique
  3. ANNEXE IV : Règles « Th-Bat 2020 », permettant de déterminer les données d'entrée aux calculs de la performance énergétique

Cette méthode se répartit en 2 phases de calculs.

La première qui consiste à déterminer les caractéristiques énergétiques, sous-entendu la sobriété énergétique, ce au travers du coefficient Bbio, des besoins en chauffage, rafraîchissement, etc, et un calcul précis de l’inconfort d’été au travers d’un nombre d’heures d’inconfort limite.

La deuxième consistant à déterminer les indicateurs environnementaux au travers des produits et équipements du bâtiment, de l'exploitation du bâtiment, des consommations et rejets d’eau, de l'impact carbone du chantier de construction et des VRD.

En résumé :

  • le calcul des indicateurs Bbio, Cep nr et Cep, sera à réaliser sur un an.
  • les indicateurs d'impact sur le changement climatique Icénergie, Icconstruction et Icbâtiment seront calculés en en considérant par convention que le bâtiment a une durée de vie de 50 ans.

Bien entendu les logiciels d'application RE2020 qui seront publiés par les éditeurs tels que PERRENOUD, BBS SLAMA, … devront respecter la méthode de calcul de l'arrêté du 4 août 2021 et de ses annexes.

Confort été

Confort d’été davantage optimisé avec la RE2020

Quelques articles RE 2020 décryptés …

Coefficients de transformation de l'énergie entrant dans le bâtiment en énergie primaire (Cep)

Comme prévu, le coefficient d'énergie primaire de l'électricité réduit à 2,3, et favorise ainsi des solutions de confort de chauffage et climatisation à base d'énergie électrique, sous-entendu décarbonée. Les solutions à base d'énergies fossiles, notamment le chauffage gaz sera encore possible, non plus dans la maison individuelle, mais dans les immeubles collectifs avec toutefois une fin programmée après 2024.

Type d'énergie
importée par le bâtiment

Coefficients de transformation de l'énergie entrant
dans le bâtiment en énergie primaire non renouvelable

Bois

0

Electricité

2.3

Réseau de chaleur urbain (chaleur)

1 - Ratio d'énergie renouvelable ou de récupération du réseau (chaleur)

Réseau de chaleur urbain (froid)

1

Gaz méthane (naturel) issu des réseaux

1

Energie renouvelable captée sur le bâtiment ou la parcelle

0

Autres énergies

1

Responsabilité de la RE2020 incombe à la maîtrise d'ouvrage

L’article 18 précise que le maître d'ouvrage a la responsabilité d’établir en version informatique, à partir d'un logiciel respectant les exigences de l'article 12, au plus tard à l'achèvement des travaux, un récapitulatif standardisé d'étude énergétique et environnementale.
Le contenu et le format du récapitulatif standardisé d'étude énergétique et environnementale à établir sont décrits en annexe VI. Information capitale pour les maîtres d’œuvre er BET qui se chargeront d’établir l’étude RE2020 !

Nouveauté vs RT2012 : afficher les consommations pour les logements collectifs

C’est l’article 27 de l’arrête RE2020 qui précise que les bâtiments à usage d'habitation doivent être  équipés de systèmes permettant de mesurer ou d'estimer la consommation d'énergie de chaque logement, et que l’information des consommations doit être communiquée aux occupants, a minima mensuellement. De plus, l’information doit être communiquée dans le volume habitable, par type d'énergie, a minima selon la répartition suivante : chauffage, climatisation, d'eau chaude sanitaire, réseau électrique des prises électriques, autres.

Mesures et gestion énergétique pour les bâtiments autres que d’habitation

Les bâtiments ou parties de bâtiment à usage autre que d'habitation sont équipés de systèmes permettant de mesurer ou de calculer la consommation d'énergie :

  • pour le chauffage : par tranche de 500 m2 de surface concernée ou par tableau électrique, ou par étage, ou par départ direct ;
  • pour le refroidissement : par tranche de 500 m2 de surface concernée ou par tableau électrique, ou par étage, ou par départ direct ;
  • pour la production d'eau chaude sanitaire ;
  • pour l'éclairage : par tranche de 500 m2 de surface concernée ou par tableau électrique, ou par étage ;
  • pour le réseau des prises de courant : par tranche de 500 m2 surface concernée ou par tableau électrique, ou par étage ;
  • pour les centrales de ventilation : par centrale ;
  • par départ direct de plus de 80 ampères.

Lectures conseillées

Réglementation environnementale : le décret RE2020 est enfin paru !

RE2020 : évolutions, nouveautés et avis d’un bureau d’études référent

Retrouvez les textes réglementaires officiels RE2020 !

Le décret RE2020 : décret n° 2021-1004 du 29 juillet 2021 relatif aux exigences de performance énergétique et environnementale des constructions de bâtiments en France métropolitaine

Décret RE2020

L’arrêté RE2020 : arrêté du 4 août 2021 relatif aux exigences de performance énergétique et environnementale des constructions de bâtiments en France métropolitaine et portant approbation de la méthode de calcul prévue à l'article R. 172-6 du code de la construction et de l'habitation.

Arrêté RE2020

Retrouvez les experts intervenants sur la RE 2020 le 7 septembre prochain !

EnerJmeeting Paris 21

Inscrivez-vous à la journée de l’efficacité énergétique et environnementale

Par Philippe NUNES – Ingénieur ENSAIS – DG d’Xpair et Directeur d’EnerJ-meeting

Commentaires

  • georges studer
    0
    19/09/2021

    Ce CEP (coefficient d'énergie primaire) relatif à l'électricité m'a toujours laissé rêveur...
    Pénaliser cette énergie noble par un cep = 2.3 par rapport au gaz (cep=1) ne peut être qu'un mauvais coup des lobbies gaziers face à des lobbies électriques plus naïfs (EDF et son service public est un peu moins retors que Total ou Engie et ses intérêts privés).
    Quoiqu'il en soit et malgré cette pénalité absurde, le chauffage par PAC (pompe à chaleur ou "clim réversible") reste le moyen le plus économique, le plus sécuritaire et le plus fiable qui soit.
    NB : j'ai écrit absurde, mais en réalité l'explication est claire : le ministère de l'énergie est aussi (malheureusement) le ministère de l'écologie, et l'écologie vue par les politiques signifie d'abord "antinucléaire". Et quand on sait que l'électricité en France est fabriquée en grande partie dans des centrales nucléaires, tout s'éclaire... si on peut dire.
    Ces politiques Verts (EELV ou PS) préfèreront tuer le nucléaire et promouvoir le gaz plutôt que sauver le climat, ce qui imposerait un arrêt immédiat des émissions de CO2 comme l'affirme le GIEC. Nous n'atteindrons jamais la neutralité carbone en 2050 voire 2045 (objectif allemand, qui utilisent du charbon !!!) en brûlant du gaz pour le chauffage ou autre.
    Il faut donc ouvrir les yeux des responsables politiques sectaires, à commencer par ceux de Bruxelles qui élaborent les directives dans le domaine énergétique, ou par les mettre dehors démocratiquement.


LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Suggestions

RE2020 : évolutions, nouveautés et avis d’un bureau d’études référent

RE2020 : évolutions, nouveautés et avis d’un bureau d’études référent

La Réglementation Environnementale 2020, reportée à 2021, continue d'inclure nouveautés et évolutions. Nathalie Tchang, directrice BET TRIBU ENERGIE, nous en présente les détails.


Gestion énergétique des bâtiments tertiaires et multisites

Gestion énergétique des bâtiments tertiaires  et multisites

En réponse au décret tertiaire et décret BACS pour optimiser la gestion énergétique des bâtiments tertiaires et multisites : solution EMS et comptage électrique communiquant


La construction hors site ou la construction industrialisée, le rapport de l’année

La construction hors site ou la construction industrialisée, le rapport de l’année

La construction hors site offre un nouvel angle d'action pour construire des bâtiments conformes à la prochaine RE2020 : sobres en énergie, performants et à moindre coût.


Burger King n’attend pas la RE2020 et montre la voie !

Burger King n’attend pas la RE2020 et montre la voie !

Burger King se démarque encore et ce n'est pas que du marketing ! La société s'engage dans une démarche de performance énergétique respectant les exigences de la prochaine RE2020


Réglementation RE2020 et confort d’été : la méthode

 Réglementation RE2020 et confort d’été : la méthode

Le confort d'été est un enjeu majeur de la transition écologique et de la prochaine réglementation environnementale 2020 qui entrera en application en janvier 2022


Sept organisations professionnelles créent l’Association Française de la Ventilation

Sept organisations professionnelles créent l’Association Française de la Ventilation

Découvrons la création et la structuration de l'Association Française de la Ventilation qui a eu lieu ce 27 Janvier 2021.


Rénovation énergétique par étapes pour le logement individuel. Rapport d’expertise

Rénovation énergétique par étapes pour le logement  individuel.  Rapport d’expertise

Découvrez l'étude qui fait un point concret sur la rénovation « par étapes » des logements et analyse les conditions de réussite à la réalisation de rénovations performantes .


Rafraîchissement naturel des bâtiments, les solutions adiabatiques

Rafraîchissement naturel des bâtiments, les solutions adiabatiques

Le rafraîchissement adiabatique se base sur un principe naturel de rafraîchissement dû à l'évaporation de l'eau contenu dans l'air chaud.


Chauffage urbain et réseaux de chaleur, solutions multi-énergies

Chauffage urbain et réseaux de chaleur, solutions multi-énergies

Les réseaux de chaleur font partie du Plan Climat et représentent des solutions multi-énergies. Découvrez comment construire ces réseaux ainsi que leur fonctionnement.


Programme EnerJ-meeting Nantes 28 Septembre 2021 - Cité des Congrès

Programme EnerJ-meeting Nantes 28 Septembre 2021 - Cité des Congrès

Prenez connaissance du programme EnerJ-meeting Nantes qui aura lieu le 28 septembre 2021 à la Cité des Congrès.


Le décret tertiaire : une révolution d’objectifs et de méthodes

Le décret tertiaire : une révolution d’objectifs et de méthodes

Le décret tertiaire révolutionne les objectifs de performances en termes de consommation d'énergie des bâtiments. C'est ce que nous détaille Joséphine Ledoux du BET ENERA.


BBC Effinergie Rénovation : un nouveau label pour les enjeux globaux du bâtiment

BBC Effinergie Rénovation : un nouveau label pour les enjeux globaux du bâtiment

L’association Effinergie présente les grandes lignes du label BBC Effinergie Rénovation qui sera applicable cet automne.


Titre V pour les récupérateurs de chaleur Ridel-Energy

Titre V pour les récupérateurs de chaleur Ridel-Energy

Pouget Consultants a accompagné Ridel-Energy dans le déploiement du Titre V pour les récupérateurs de chaleur (centrale frigorifique et groupes d'eau glacée)


RE 2020 : le gaz toujours dans la course suite aux nouvelles annonces

RE 2020 : le gaz toujours dans la course suite aux nouvelles annonces

La prochaine RE2020 suscite de nombreuses questions concernant le gaz dans les logements neufs. Frédéric Martin, DG de GRDF partage son regard à l'attention des BE.


ECS collective avec EnR solaire ou pompe à chaleur

ECS collective avec EnR solaire ou pompe à chaleur

La production d'eau chaude sanitaire collective est essentielle car elle correspond à un besoin de confort sanitaire. De Dietrich propose des solutions pour l'ECS.