Chargement...

Nouveau magazine « Entrepreneurs et Installateurs » face à la RT 2012

Le Groupe Moniteur réorganise son offre éditoriale en direction des entreprises du bâtiment de moins 20 salariés pour les accompagner dans cette révolution réglementaire et technique.

A partir du 14 décembre, Le Moniteur comprendra un nouveau supplément mensuel « Le Moniteur Entrepreneurs et Installateurs ». qui sera diffusé à 38 700 entreprises de moins de 20 de salariés du gros œuvre, aménagement‐finition, génie climatique et électricité. Ces entreprises dites font partie des abonnés du Guide pratique de l'Entrepreneur, du Journal du chauffage et du Moniteur.

À cette occasion, Le Guide Pratique de l'Entrepreneur et le Journal du chauffage - le JDC - , fusionnent dans ce nouveau magazine, compagnon mensuel de l'hebdomadaire « Le Moniteur des travaux publics et du bâtiment.

Ce nouveau magazine « Moniteur Entrepreneurs et Installateurs » répond à quels besoins ?

Une 1ère partie est consacrée aux chantiers et à l'approche globale en deux séquences, Rénovation et Construction Neuve. Dans les deux cas, nous ausculterons un ou plusieurs chantiers en fonction des questions de coordination du chantier (collaboration entre entreprises), d'organisation (réponses des entreprises aux demandes du maître d'œuvre) et de mise en œuvre particulière ( exemple : l'isolation, installation du chauffage, pose des ouvrants, installation du tableau domotique). Une 2ème partie est rassemblée sous le vocable « Innovations et solutions techniques », découpé en quatre rubriques « Génie Climatique », « Aménagement finition », « Gros œuvre », « Electricité ». Chacune de ces rubriques comprendra un dossier comparatif produit thématisé et des zooms techniques consacrés à des innovations techniques, des nouvelles règles de mise en œuvre ou des solutions techniques particulièrement complexes, etc.

Pourquoi ?

Les corps de métiers doivent se coordonner pour atteindre les niveaux de performance énergétique, incendie ou accessibilité définis par les nouvelles réglementations et les niveaux de confort exigé par les habitants. Le menuisier pose des fenêtres raccordées à un réseau domotique et en parfaite étanchéité avec la maçonnerie. Le couvreur installe des tuiles photovoltaïques ou des tubes de solaire thermique qu'un homme de l'art connectera au réseau. Le maçon doit prévoir l'intégration des menuiseries pour que la connexion entre structure et ouvrant puisse s'effectuer aisément. Menuisier, électricien, couvreur, chauffagiste et maçon sont donc condamnés à travailler ensemble.
Notamment, chacun doit préserver l'intégrité du travail de son partenaire. Par exemple : percer un isolant sans précaution peut remettre en cause l'étanchéité d'une maison. Or, la réglementation thermique 2012 exige que l'étanchéité à l'air soit parfaite et vérifiée. Avec cette réglementation, les entreprises changent d'objectifs.

Contact : Nathalie Auburtin, Directrice du Pôle Construction
nathalie.auburtin(at)groupemoniteur.fr

L'équipe d'XPair souhaite tous les vœux de réussite à ce nouveau magazine professionnel !!

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité