Une tendance à suivre : l’énergie en circuit court

Par Dominique BIDOU, président d'honneur de l'Alliance HQE-GBC France le 30 Novembre 2023

Le circuit court a la cote. Nous avons toujours plaisir à savoir que ce nous consommons est le fruit du travail d’une entreprise locale, voire de notre propre jardin ou de notre atelier. Les fluctuations des prix des biens de consommation renforcent cette préférence pour les produits locaux, sans parler du besoin de réduire le volume des transports, pour économiser l’énergie.

circuit court


Bilan environnemental petite ou grande échelle

Ne nous emballons pas pour autant, la plupart des produits que nous utilisons ne peuvent venir d’une activité locale, et le bilan environnemental de produits fabriqués en masse sera souvent meilleur, transport compris, que ceux issus de petites séries, économies d’échelle obligent.

Il n’empêche que la production locale sera toujours appréciée, qu’elle rapproche le consommateur du producteur, qu’elle provoque et entretient un sentiment d’appartenance à une communauté, pour le meilleur ou pour le pire. Et il n’est pas interdit de penser que la production à petite échelle ne puisse progresser et devenir plus performante, notamment grâce aux retours des consommateurs. Pas ou peu de perte en ligne, sur les produits comme sur la circulation de l’information.


Autoconsommation collective

Une tendance se dégage aujourd’hui pour l’autoconsommation, ou l’autoproduction, comme vous voudrez. Bref, produire ce que vous consommez, ou consommer ce que vous produisez. Une autonomie toute relative, le plus souvent, car l’ajustement est difficile au niveau personnel. Ça fonctionne mieux quand on est plusieurs, il est alors question d’autoconsommation collective.

Le potager est en tête d’affiche. Il contribue au pouvoir d’achat, à la biodiversité, au plaisir du jardinage malgré les contraintes qu’il impose. Il provoque des échanges et stimule la vie sociale, en plus de ses bienfaits matériels. Il y a aussi les marchés, les AMAP (Association pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne) et toutes sortes de circuits courts pour l’alimentation qui représente un tiers de notre « empreinte écologique », excusez du peu.


marché circuit court


Et la question énergétique, l’autonomie énergétique ?

Petit à petit, la question de l’énergie émerge dans l’univers de l’autoconsommation. Compte-tenu de son prix, des enjeux environnementaux, n’est-il pas plus sage de la maîtriser autant que possible ?

Le bois-énergie en est une illustration parfaite : une ressource locale, des emplois locaux du bucheronnage au ramonage, un bilan carbone en apparence neutre (en apparence seulement, du fait du décalage entre le moment de combustion du bois et celui où le carbone émis sera repris par la photosynthèse), l’autonomie est à portée de main. Il faut juste acheter dans le commerce des inserts ou des poêles performants, pour économiser la ressource.


La source d’énergie en vogue, c’est le soleil

L’autoconsommation y progresse vivement, près de 80% de hausse en un an, la hausse du prix de l’électricité aidant. 1 630 kW installés, ce n’est pas bien gros, l’équivalent d’un petit bout de réacteur nucléaire, mais ça monte vite. L’obligation faite aux grandes surfaces et à tous les propriétaires de grands toits, comme les entreprises de logistique, de s’équiper de panneaux solaires ne va pas manquer de booster ce secteur, au profit des entreprises plutôt que des particuliers.

Pour celles (y compris les collectivités publiques) qui ne veulent pas investir, il y a des opérateurs qui le font pour elles, les formules juridiques et financières sont au point ! En autoconsommation collective, citons le mouvement des centrales villageoises, 8 expériences lancées en 2010, 56 collectivités aujourd’hui, 10 MW installés. Une forme de mutualisation des toits, plus la participation des citoyens, des collectivités et des entreprises locales, une affaire qui marche.


panneau solaire


Et l’éolien, une énergie autoconsommable ?

L’autoconsommation est plus compliquée pour l’éolien, du fait de contraintes cumulées. Pas d’éolienne à moins de 500 mètres des habitations, mais les consommateurs, membres de communautés d’énergie renouvelable, ne devaient pas être à plus de 2 Km les uns des autres. Pas facile, dans ces conditions, d’équilibrer production et consommation. Tout récemment (Arrêté du 19 Septembre et JO du 7 Octobre 2023) porte cette distance à 10 Km, et même 20 si tous les participants se situent exclusivement dans une ou plusieurs communes rurales.  Espérons que cette ouverture suscitera des vocations. Sinon, il y a toujours la possibilité de prendre des participations dans le parc d’éoliennes citoyennes, mais ce n’est pas de l’autoconsommation à proprement parler. Il reste, pour les fanas de l’autoconsommation, l’éolienne perso, que vous pouvez monter chez vous sans rien demander à personne, si elle ne dépasse pas 12 m de haut. Mode d’emploi dans « construire une éolienne » de Tristan Urtizberea (Ulmer Editions).

L’autonomie énergétique n’est pas évidente, elle sera rarement totale, mais elle fait faire des économies, et a aussi le grand mérite d’amener les candidats à s’interroger sur leur consommation. L’autoconsommation, le début de la sagesse ?



Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Reférencement gratuit

Référencez gratuitement votre société dans l'annuaire

Suggestions

Coup de projecteur sur les innovations « solutions techniques » d’EnerJ-meeting Paris 2024

Coup de projecteur sur les innovations « solutions techniques » d’EnerJ-meeting Paris 2024

Découvrez les dernières avancées technologiques au cœur d’EnerJ-meeting Paris 2024. Explorez les solutions techniques qui façonneront l’avenir de l’industrie du bâtiment.


Renouvelables : tenir les projections pour 2030 demandera de forts investissements

Renouvelables : tenir les projections pour 2030 demandera de forts investissements

Investissements essentiels pour atteindre les objectifs de développement durable en 2030 pour un avenir plus propre


Un nouveau moteur pour l’énergie solaire

Un nouveau moteur pour l’énergie solaire

Innovation : Motorisation solaire pour l’avenir énergétique et propre pour les maisons autonomes et les bâtiments labellisés RGE.


Evidemment, l’après pétrole, c’est maintenant ! Mais avec quelle politique et comment ?

Evidemment, l’après pétrole, c’est maintenant ! Mais avec quelle politique et comment ?

Politiques Énergétiques Post-Pétrole : Défis et Perspectives, quelles stratégies adopter ?


Décret Tertiaire / Décret BACS : Focus sur la rénovation des bâtiments d’enseignement

Décret Tertiaire / Décret BACS : Focus sur la rénovation des bâtiments d’enseignement

Réduisez vos consommations énergétiques conformément au Décret Tertiaire : focus sur les bâtiments d’enseignement.


Point sur les différents arrêtés « valeurs absolues » du Décret Eco Energie ou Décret Tertiaire

Point sur les différents arrêtés « valeurs absolues » du Décret Eco Energie ou Décret Tertiaire

Les nouveaux arrêtés "valeurs absolues" concernent plusieurs catégories de bâtiments tertiaires. Le point sur le Décret Eco Energie et sur le Décret Tertiaire


Penser global, agir local, mais comment atterrir ?

Penser global, agir local, mais comment atterrir ?

Agir localement pour un impact global, mettre en avant l’idée que nos actions locales ont un effet cumulatif sur la santé de la planète.


Penser « Santé », pour notre bien-être et nos économies

Penser « Santé », pour notre bien-être et nos économies

Santé et bien-être : investir dans notre avenir et mettre en évidence la nécessité de placer la santé au cœur de nos décisions économiques pour un avenir durable.


Capture et stockage du carbone : le «technosolutionnisme» avance à grands pas …

Capture et stockage du carbone : le «technosolutionnisme» avance à grands pas …

Essayons de dresser un état des lieux sur la capture et la séquestration du carbone qui fait son petit bonhomme de chemin.


Les solutions innovantes de plafonds CVC

Les solutions innovantes de plafonds CVC

Les deux leaders mondiaux CIAT et BARRISOL mettent en lumière les avantages esthétiques, de confort et d'efficacité économique des plafonds CVC Design Air Ceiling.


Etats Généraux de la Chaleur Solaire 2024 : Engager le plan national pour la chaleur solaire

Etats Généraux de la Chaleur Solaire 2024 : Engager le plan national pour la chaleur solaire

La 11e édition des Etats Généraux de la Chaleur Solaire 2024 se dérouleront le 25 juin prochain à Marseille.


Rafraichissement adiabatique et consommation d'eau : décryptage et technologie à privilégier

Rafraichissement adiabatique et consommation d'eau : décryptage et technologie à privilégier

Cette chronique a pour but de décrypter et d'éclairer pourquoi la technologie de refroidissement adiabatique est tout de même à privilégier dans un contexte environnemental et bas carbone.


Qualité de l’air intérieur et label « IntAIRieur » : l’opération Seeko - 73 logements

Qualité de l’air intérieur et label « IntAIRieur » : l’opération Seeko - 73 logements

IntAIRieur : Le label qui garantit une qualité d’air exceptionnelle dans les 73 logements de l’opération Seeko.


Dès 2025, la réorientation des aides publiques vers les pompes à chaleur françaises et européennes

Dès 2025, la réorientation des aides publiques vers les pompes à chaleur françaises et européennes

Aides à l’achat des pompes à chaleur françaises avec le Plan Pompes à Chaleur et moins de produits asiatiques pour produire en France 1 million de pompes à chaleur en 2027.


Directive sur la performance énergétique des bâtiments adoptée par le parlement européen

Directive sur la performance énergétique des bâtiments adoptée par le parlement européen

Découvrez la directive européenne sur la performance énergétique des bâtiments, adoptée par le Parlement européen pour promouvoir l'efficacité énergétique dans le secteur de la construction