L'Europe peut-elle nous aider ?

4 Mai 2009

Le 31 Mars dernier j'ai essayé de faire un peu le point sur les intentions et textes officiels français, mais je me suis parallèlement posé la question de savoir ce que devenait le sujet dans les autres pays européens. Peut-être y a-t-il là, au-delà du Grenelle de l'Environnement, matière à inspiration.

Quelles sont vos conclusions ?

Le Grenelle de l'Environnement, en ouvrant la porte à toutes les parties intéressées au développement durable, est certainement une très bonne initiative. Il n'empêche que la manière dont les contributeurs participent à cette action collective me laisse quelques inquiétudes. Indépendamment du fait que certains participants seront probablement déçus par les décisions finales, il me paraît y avoir un autre risque, plus grave, celui de vivre dans une bulle franco-française alors que l'Europe semble parfois vivre autrement. D'où d'assez grandes disparités.

1. D'abord parce que les techniques utilisées dans nos différents pays européens sont très hétérogènes, ce qu'on constate facilement avec la diversité des marchés de composants essentiels, les chaudières à condensation, les pompes à chaleur ou les panneaux solaires par exemple.

2. Ensuite en constatant que chaque pays est plus ou moins en train de construire sa propre politique énergétique, toutes ces politiques étant de plus en plus divergentes.

3. Enfin parce qu'un interlocuteur supplémentaire semble devoir intervenir : les Communautés Européennes elles-mêmes.

N'exagérez-vous pas un peu ?

Je crains bien que non. Prenez d'abord l'exemple des marchés.
- Même si cela risque de ne pas durer le marché britannique des chaudières à condensation est très nettement supérieur à celui de tous les autres pays européens.
- Le marché français des pompes à chaleur est nettement supérieur à celui des autres pays européens.
- En France, en 2007, nous avons installé près de 300 000 mètres carrés de capteurs solaires, l'Allemagne en a installé plus de 1,3 millions et la Grande Bretagne moins de 70 000.

Mais ce ne sont là qu'un des aspects, celui des marchés. Qui peut d'ailleurs fortement évoluer dans le temps. Le reste est plus significatif.

Quoi encore ?

Prenez les politiques nationales. La Grande Bretagne, par exemple, a décidé qu'en 2016 tous les nouveaux bâtiments résidentiels devraient être " zéro carbone ". Et tous les autres bâtiments dès 2019. Ne me demandez pas ce que cela signifie exactement, car je n'ai pas l'impression que la définition de " zéro carbone" soit définitive. Il n'empêche que c'est bien là l'exemple d'un choix très étroitement national, malgré sa valeur universelle.

Vous parliez d'une troisième cause d'incertitudes ?

Il s'agit des mesures qui se décident à Bruxelles, au niveau même de la Communauté. Par exemple qu'à partir du 1er Janvier 2013, les chaudières devraient avoir un rendement d'au moins 96% : donc finalement des chaudières à condensation alors probablement les seules à pouvoir donner satisfaction. Cela rappelle les mesures d'exclusion visant les lampes à incandescence (leur " interdiction " proche) : c'est logique, mais c'est nouveau. Et trace peut-être la voie à d'autres spécifications concernant nos produits plus ou moins courants.

Il n'y avait pas, jusqu'ici d'étiquetage énergétique obligatoire pour les chaudières ?

Cela résultait de décisions générales, relativement anciennes. Il est, maintenant, question de dépasser cette décision, en particulier pour les chaudières. Mais ce qui est plus grave, pour les chaudières elles-mêmes, c'est une exigence complémentaire qui sera sans doute difficile à satisfaire.

De quoi s'agit-t-il ?

L'obligation, pour les chaudières, inclurait une autre contrainte : celle de limiter l'émission d'oxydes d'azote (des gaz à effet de serre un peu oubliés jusqu'ici) à 35 mg/kWh … alors que le dégagement actuel se situe aux environs de 200 mg/kWh pour les petites chaudières au fioul. Aux constructeurs de chaudières de répondre … s'ils le peuvent. Les oxydes d'azote sont des gaz à effet de serre - de rôle non négligeable même s'il n'est pas majeur - ceci soulignant bien notre évolutivité profonde sur l'énergie. Et sur le retard de nos textes, qui ne tiennent pas compte des NOx.

Roger CADIERGUES


Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Reférencement gratuit

Référencez gratuitement votre société dans l'annuaire

Suggestions

Wilo France, pratiques durables et usines neutres en carbone !

Wilo France, pratiques durables et usines neutres en carbone !

Wilo France s'engage pour une politique RSE poussée : avec ses usines neutres en carbone et ses pratiques durables, la marque se positionne en leader.


Regards croisés sur l’application de la RE2020 par la DHUP et Tribu Energie

Regards croisés sur l’application de la RE2020 par la DHUP et Tribu Energie

Regards croisés de deux experts sur la réglementation environnementale RE 2020 lors de la Journée EnerJ-meeting à Paris le 7 Septembre 2021


Groupe scolaire Ruffi à Marseille labellisé BDM Argent

Groupe scolaire Ruffi à Marseille labellisé BDM Argent

Le groupe scolaire Ruffi dans le 2ème arrondissement de Marseille est un projet ayant pour objectif d'être exemplaire pour l’environnement. L'école s'inscrit donc dans le projet Euroméditerranée.


Chauffage urbain et réseaux de chaleur, solutions multi-énergies

Chauffage urbain et réseaux de chaleur, solutions multi-énergies

Les réseaux de chaleur font partie du Plan Climat et représentent des solutions multi-énergies. Découvrez comment construire ces réseaux ainsi que leur fonctionnement.


ECS collective avec EnR solaire ou pompe à chaleur

ECS collective avec EnR solaire ou pompe à chaleur

La production d'eau chaude sanitaire collective est essentielle car elle correspond à un besoin de confort sanitaire. De Dietrich propose des solutions pour l'ECS.


Autoconsommation photovoltaïque pour le résidentiel avec accumulateur chauffe-eau

Autoconsommation photovoltaïque pour le résidentiel avec accumulateur chauffe-eau

La réglementation RE2020 qui sera obligatoire pour toute construction neuve va contraindre le concepteur à réaliser des installations solaire en autoconsommation.


Aide à la rénovation des logements MaPrimeRénov’ augmentée de nouveau. Profitez-en !

Aide à la rénovation des logements MaPrimeRénov’ augmentée de nouveau. Profitez-en !

MaPrimeRénov' est une aide aux propriétaires de logements leur permettant de réaliser des travaux de rénovation énergétique à moindre coût.


Guide des solutions de rafraîchissement adiabatique pour le tertiaire en rénovation

Guide des solutions de rafraîchissement adiabatique pour le tertiaire en rénovation

L'AQC et l'AICVF partagent leur guide des solutions de rafraîchissement adiabatique pour le secteur tertiaire en rénovation.


Production d’eau chaude sanitaire ECS bas carbone

Production d’eau chaude sanitaire ECS bas carbone

De nos jours pour les bâtiments récents du résidentiel ou d’hébergement, la production d’ECS est devenue prépondérante.


Les dérives énergétiques des chaufferies récentes, retours terrain …

Les dérives énergétiques des chaufferies récentes, retours terrain …

Les chaufferies récentes (pac, chaudières à condensation, circulateurs ...) ne répondent parfois pas aux exigences de performance énergétique attendues.


96 % des Français encouragent le développement des filières EnR : le baromètre QualitEnR

96 % des Français encouragent le développement des filières EnR : le baromètre QualitEnR

Prenons connaissance avec cette étude le penchant des Français pour les installations utilisant les énergies renouvelables.


Fiches pratiques pour la réception des travaux de rénovation énergétique

Fiches pratiques pour la réception des travaux de rénovation énergétique

Découvrez les fiches pratiques mises à disposition pour faciliter le procès-verbal de réception et le dialogue entre professionnels et clients.


Entreprises PME : un crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, encore méconnu !

Entreprises PME : un crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, encore méconnu !

Les PME peuvent désormais bénéficier d'un crédit d'impôt "transition énergétique". Or peu d'entreprises le savent. Découvrez comment y prétendre.


Rénovation énergétique en copropriété : Trophées métropolitains CoachCopro 2021

Rénovation énergétique en copropriété : Trophées métropolitains CoachCopro 2021

Le mercredi 24 mars 2021 se déroulait la cérémonie virtuelle de remise de prix des Trophées métropolitains CoachCopro 2021.


Rénovation énergétique par étapes pour le logement individuel. Rapport d’expertise

Rénovation énergétique par étapes pour le logement  individuel.  Rapport d’expertise

Découvrez l'étude qui fait un point concret sur la rénovation « par étapes » des logements et analyse les conditions de réussite à la réalisation de rénovations performantes .