Chargement...

Le bâtiment vers un nouvel âge informatique …

10 Décembre 2012

Que dire ?

Relancées par Apple il y a quelques années sous le nom d’iPad, les tablettes rencontrent un succès incontestable. C’est l’outil à la mode, pour lequel on constate deux faits :

  • 1 - la majorité des tablettes actuelles (iPad en tête) sont utilisées comme liseuses sur Internet,
  • 2 - mais il y a, incontestablement, une tendance à faire plus, malgré quelques obstacles.

Ce qu’on constate c’est que les applications majeures actuelles des tablettes consistent à publier, ou enrichir des livraisons classiques de périodiques (quotidiens ou mensuels)  par des abonnements sur Internet destinés à être lus sur des tablettes, l’iPad d’Apple en tête. Mais les applications possibles vont très au-delà. C’est, à mon avis, une réduction inacceptable du rôle des tablettes, mais il faut – sur ce sujet – faire le point.

Notre presse technique est-elle concernée ?

A ma connaissance le service « liseuse » que je viens de décrire ne concerne, pour le moment du moins, que les quotidiens ou mensuels d’information générale. Dans nos métiers il n’existe pas, à ma connaissance, de telles éditions périodiques sur liseuses liées à Internet. Dans notre secteur l’information numérique se traduit le plus souvent par des bases quasi-permanentes d’information présentées sur Internet, essentiellement consultées directement sur PC clasique. Ces bases sont gérées par des mensuels professionnels divers tels que CFP ou le Moniteur. A mon avis, dans le domaine du bâtiment, l’application la plus spectaculaire (et l’une des plus riches) est l’application Batiproduits (du Moniteur) qui liste 20 000 produits du bâtiment. Avec leurs références commerciales, mais également leurs caractéristiques techniques. Avec une publication sur smartphone (iPhone d’Apple) à télécharger (mise à jour automatique) à partir du « magasin » Apple (AppStore).

C’est d’autant plus intéressant qu’il ne s’agit pas d’un listing passif, mais d’une base organisée au sein de laquelle vous pouvez naviguer en fonction de vos besoins. Rien n’interdit que cet exemple stimule des sites analogues, par exemple dédiés au seul équipement technique du bâtiment (ou même à certains domaines de l’équipement technique, par exemple le sanitaire). Rien n’interdit, non plus, que vous retrouviez le même service sur d’autres smartphones qu’iPhone (d’Apple), par exemple des smartphones fonctionnant sous Android. Tout, bien entendu, peut évoluer, en particulier lorsqu’il s’agit de tablettes. C’est d’ailleurs là où une novation en cours risque de tout perturber.

De quoi s’agit-il ?

Pour y répondre il nous faut d’abord revenir à Windows 8. Face à la concurrence créée par Apple et sa tablette à succès iPad, Microsoft s’est engagé sur la même voie (nouvelle pour Microsoft), celle consistant à fabriquer et commercialiser simultanément des couples complets « matériel + logiciel ». Une décision qui suscite des critiques, mais qui aboutit à un projet que nous devons noter : le projet « Surface », une tablette tactile de 27 cm de diagonale d’écran, dont la parution devrait être assez proche.

L’utilisation des tablettes dans le bâtiment est-elle vraiment possible ?

Absolument, d’autant que ce n’est pas nouveau. Les ventes d’applications sur tablettes facilitant le suivi de chantier sont en plein essor. Si vous voulez en savoir plus sur leur utilisation pratique dans la gestion des chantiers, consultez l’article « Comment les tablettes numériques vont simplifier la vie sur les chantiers » paru dans le numéro du Moniteur du 10 Août 2012.

Est-ce si important ?

Ce qui est important, à mon avis, c’est que – par exemple – la tablette Surface bénéficie de deux atouts nouveaux et incontestables :

  • cette tablette fonctionne sous Windows 8, et peut donc recevoir (sans modification) les programmes « Métro » préparés pour les PC Windows 8,
  • cette tablette possède un clavier « caché » sous la coque permettant, en cas de besoin, de compléter les saisies tactiles à l’écran par des frappes de textes ou de nombres sur le clavier.

Rien, pour le moment, ne permet d’en prévoir le prix, ce qui peut-être le paramètre le plus gênant. Rien, non plus, ne permet d’en prévoir la date de disponibilité, mais ce sera manifestement une publication très importante, et probablement proche. Avec une sorte de fusion « PC-Tablette ».

Roger CADIERGUES


Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Reférencement gratuit

Référencez gratuitement votre société dans l'annuaire