Le nucléaire en question (3)

30 Mai 2011

La presse, qu’elle soit papier ou télévision, a été envahie d’interventions sur la récente catastrophe nucléaire survenue à Fukushima au Japon. J’ai abordé ce thème la semaine dernière, et je vous ai promis de revenir sur la méthode que je propose pour analyser les risques. Comme je l’ai indiqué je distingue quatre niveaux, de gravité croissante : il nous reste à examiner les deux derniers ...

Vous parliez d’un « troisième niveau » de risque ?

   Voici ce dont il s’agit, laissant pour le moment de côté les enceintes contenant les combustibles nucléaires eux-mêmes (j’y reviendrai plus loin). A ce troisième niveau se situe le stockage (en principe temporaire) des « déchets radioactifs ». Au regard des informations qui ont pu nous être transmises, je crains bien que ce fut le point faible de Fukushima. Il est manifestement urgent de mieux gérer les « déchets ». Ce n’est pas facile, mais c’est essentiel. A mon avis et en fonction des études que j’ai poursuivies pour le chauffage urbain nucléaire, les laisser en centrale sans précaution particulière est coupable. Reste, maintenant, le risque le plus grave : le quatrième.

De quoi s’agit-il ?

   Du risque le plus important, et souvent bien traité (nous en verrons une exception plus loin). C’est celui qui est lié à l’utilisation des combustibles nucléaires. Dans toute réalisation actuelle ce mélange de produits hautement radioactifs, mais producteur de l’énergie utile, est placé dans des enceintes de confinement, très bien isolées et surtout conçues pour résister à des efforts mécaniques très élevés. En cas de sinistre le premier contrôle à faire serait de vérifier l’état des enceintes. Mon impression est qu’on a été un peu long à le faire à Fukushima, mais qu’elles ont bien tenu. D’ailleurs s’il n’en était pas ainsi, la catastrophe eut été beaucoup plus dramatique. Sur ce point, je suis profondément choqué par l’assimilation faite par la presse de l’accident de Fukushima avec celui de Tchernobyl.

Que voulez-vous dire par là ?

   Pour des raisons politiques (c’est le président actuel de Russie qui le dit) les responsables de la réalisation de la centrale de Tchernobyl ont abusivement accéléré la réalisation, et confié la gestion à du personnel insuffisamment formé. C’est tout simplement (hélas) l’éclatement d’une enceinte de confinement qui a créé le drame. Quand je vois, à propos de Fukushima, un article de presse titré « Quelles leçons tirer de Tchernobyl » j’avoue que je suis choqué. Il n’y a pas 50 leçons à tirer de Tchernobyl, il y en a une seule applicable à proprement parler à Fukushima : le nucléaire ne tolère qu’une conception et une gestion sérieuses et de qualité.

N’y a-t-il pas insuffisance de règles ?

   Sur ce point j’ai deux regrets :

  1. . Je regrette que le coût élevé des centrales nucléaires fasse, parfois, négliger un peu trop les performances de sécurité (je pense au contrat récent du moyen orient attribué à des équipes de faible expérience) ;
  2. . Je regrette que les règles appliquées aux centrales nucléaires ne soient, souvent, pas publiques, le meilleur contre-exemple (pouvant servir de modèle) étant l’américain « Code of Federal Regulation », ayant valeur de loi.  

Sont-ce là les conditions du chauffage urbain nucléaire ?

   Sans aucun doute si, par ailleurs, sont respectées :

  1. . les conditions pratiques (choix de sites pas trop urbains),
  2. . et les conditions économiques (coût mal placé, dans ce cas, du nucléaire sauf cogénération).

Ceci dit, nous arrêterons là nos considérations sur le nucléaire.

Roger CADIERGUES


Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Reférencement gratuit

Référencez gratuitement votre société dans l'annuaire

Suggestions

Construire en bois un bâtiment passif : performances et enseignements 4 ans après

Construire en bois un bâtiment passif : performances et enseignements 4 ans après

4 ans après la construction d'un bâtiment passif en bois, découvrez les performances et enseignements à tirer de cette construction.


Décret tertiaire en rénovation : une obligation qui demande savoir-faire et temps

Décret tertiaire en rénovation : une obligation qui demande savoir-faire et temps

Le nouveau décret tertiaire en rénovation est désormais obligatoire pour tous les bâtiments existants de plus de 1000m2. Aussi, comment transformer cette obligation en opportunité ?


Climatisation de confort qui inhibe 99,9% des virus

Climatisation de confort qui inhibe 99,9% des virus

Pour bénéficier d'un confort d'été grâce à la climatisation tout en bénéficiant d'un environnement sain et garanti sans virus, Panasonic propose une solution innovante.


La ventilation double-flux thermodynamique : performances et qualité sanitaire

La ventilation double-flux thermodynamique : performances et qualité sanitaire

Tous les ERP sont concernés par la nécessité de réaliser des économies d'énergie et de sécuriser la qualité d'air respiré. La ventilation double-flux thermodynamique est une réponse fiable


Pour un air sain dans nos habitations, le Livre Blanc de la qualité de l'air

Pour un air sain dans nos habitations, le Livre Blanc de la qualité de l'air

La qualité de l'air intérieur est une préoccupation importante des Français. Purifier l'air intérieur via climatisation est une solution efficace pour se prémunir des particules ultrafines.


PAC air-air, confort avec la console compacte, silencieuse et performante

PAC air-air, confort avec la console compacte, silencieuse et performante

La pompe à chaleur air-air est une solution aussi performante que compacte et silencieuse. Elle offre ainsi un confort total aux utilisateurs.


Typologie des contrats d’exploitation en copropriété

Typologie des contrats d’exploitation en copropriété

CEGIBAT dresse une typologie des contrats d'exploitation en copropriété. Découvrez les différentes garanties légales, les postes de facturation ou encore la négociation d'un contrat.


Gestion énergétique du bâtiment avec jumeau numérique et intelligence artificielle

Gestion énergétique du bâtiment avec jumeau numérique et intelligence artificielle

Pour un pilotage climatique intelligent des bâtiments, Priva propose une solution de gestion énergétique avec jumeau numérique et IA incontournable.


Chauffage, rafraîchissement et ECS : le confort n’admet pas de « circonstances exceptionnelles »

Chauffage, rafraîchissement et ECS : le confort n’admet pas de « circonstances exceptionnelles »

Avec l'augmentation de la présence au domicile, il devient nécessaire de trouver des solutions à haute efficacité énergétique, notamment en terme de chauffage et rafraîchissement des habitation


ECS collective avec EnR solaire ou pompe à chaleur

ECS collective avec EnR solaire ou pompe à chaleur

La production d'eau chaude sanitaire collective est essentielle car elle correspond à un besoin de confort sanitaire. De Dietrich propose des solutions pour l'ECS.


Groupe scolaire Ruffi à Marseille labellisé BDM Argent

Groupe scolaire Ruffi à Marseille labellisé BDM Argent

Le groupe scolaire Ruffi dans le 2ème arrondissement de Marseille fait figure de modèle de réalisation éco-performante s’inscrivant dans le projet Euroméditerranée.


Emissions TV 100% digitales régionales avec Toshiba On Air. Inscrivez-vous …

Emissions TV 100% digitales régionales avec Toshiba On Air. Inscrivez-vous …

Toshiba On Air sont des émissions TV 100% digitales régionales qui traitent des nouveaux produits Toshiba, des expériences clients, et bien d'autres surprises.


Rénovation énergétique des logements en France, étude de l’ONRE et statistiques

Rénovation énergétique des logements en France, étude de l’ONRE et statistiques

L’ONRE (observatoire national de la rénovation énergétique) offre un panorama des rénovations énergétiques en France.


Crèche en construction hors site et autonome en énergie. Retour d’expérience

Crèche en construction hors site et autonome en énergie. Retour d’expérience

La construction hors site est une avancée indéniable dans le secteur du bâtiment. Découvrez ce retour d'expérience par l'entreprise ModuleM, appliqué à une crèche, autonome en énergie.


Smart buildings : l’avenir du bâtiment est intelligent

Smart buildings : l’avenir du bâtiment est intelligent

L'avenir du bâtiment sera intelligent. Si ces évolutions n'en s'ont qu'à leur début, il est assuré que demain verra naître des villes ultra connectées.