Un paramètre oublié : le paramètre économique

Quel que soit le problème, manque d'énergie ou insuffisance de maîtrise de l'effet de serre, peu importe : dans tous les cas se poseront des problèmes de coûts. Or ce paramètre semble avoir été, plus ou moins consciemment, oublié.

Que voulez-vous dire par là ?

La directive européenne et la réglementation française sur l'énergie présentent le grave défaut de négliger totalement les aspects économiques. Même si l'on considère que l'augmentation des coûts est inévitable le minimum eut été de rechercher une certaine optimisation. Il est regrettable qu'on l'ait escamoté, les méthodes adoptées risquant de conduire à des dépenses excessives ou à des solutions techniques incohérentes. Est-ce que, par exemple, on ne va pas un peu trop loin en matière d'isolation. Est-ce qu'il ne vaudrait pas mieux concentrer un peu plus nos efforts sur les équipements.

Les coûts vous paraissent t-ils si déséquilibrés ?

Examinons par exemple les perspectives en matière d'isolation. Prenez les spécifications "écologiques" extrêmes que sont PassivHaus en Allemagne, dont certains vantent les mérites : des parois opaques dont le coefficient U ne doit pas dépasser 0,15 W/m² K, des fenêtres dont le même coefficient ne doit pas dépasser 0,8 W/m²K, des ponts thermiques dont le coefficient ne doit pas dépasser 0,01 W/m² K. Un genre de spécifications auquel nous devons nous attendre pour 2010.

Ces spécifications spectaculaires ne sont-elles pas abusivement coûteuses ?

Il est bien évident que de telles dispositions entraînent des surcoûts. Dans certains pays on me parle même de 8 à 12 % de surcoûts de construction. En France, rien qu'avec le passage de la RT 2000 à la RT 2005 les surcoûts de construction sont de l'ordre de 3 à 7%. Ce surcoût isolation est, déjà en 2006, du même ordre de grandeur que le coût (total) de l'équipement de chauffage (surtout électrique). Avec la RT 2010 ce seront vraisemblablement des surcoûts "isolation" dépassant largement les 10 %.

Vos estimations de surcoûts ne sont-elles pas excessives ?

Certainement pas, et je crois qu'il faut être honnête sur le sujet : il n'y aura pas d'amélioration significative sans effort financier. C'est d'ailleurs ce que semblent avoir désormais clairement saisi les autorités communautaires, l'un des messages récurrents nous étant par exemple transmis de Bruxelles (CEE) par Katrien Pris : "il faut s'habituer à ce que les nouvelles directives en préparation ne puissent vraiment s'appliquer qu'avec une augmentation sérieuse des coûts".

Quelles en sont, pour vous, les conséquences ?

Multiples, et trop nombreuses pour être développées dans cette lettre. Néanmoins, pour vous en donner une idée, voici les résultats d'une étude effectuée sur les consommations terminales de chauffage prévisibles pour une maison individuelle (environ 100 m²), très bien orientée et située en site français médian, avec un système de chauffage souple et une régulation efficace, sans traitement particulier de la ventilation. Consommations annuelles de chauffage :
- bâti style RT 2000 (G = 1) : 4 100 kWh/an,
- bâti style RT 2005 (G = 0,7) : 1 700 kWh/an,
- bâti style RT 20xx, assimilée à PassivHaus (G = 0,4) : 300 kWh/an.

Comme la consommation (probable) en production d'eau chaude devrait se situer aux alentours de 3000 kWh/an, les consommations de chauffage (300 kWh/an) deviennent "marginales", surtout si l'on tient compte de tous les usages (éclairage, etc …). Cet exemple devrait, en tous cas, vous démontrer qu'on ne peut valablement pas poursuivre les efforts actuels sans procéder à de sérieuses analyses économiques. Sans cela il y a risque de bouleversements technologiques forts et incontrôlés. Par exemple une montée en puissance inexorable du tout électrique, aboutissant tôt ou tard à des problèmes quasi-insurmontables de pointes d'hiver dans les distributions d'électricité.

Roger CADIERGUES


Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Reférencement gratuit

Référencez gratuitement votre société dans l'annuaire

Suggestions

Chaleur renouvelable : bois et thermodynamique en tête

Chaleur renouvelable : bois et thermodynamique en tête

Selon les débats actuels sur l'énergie : recourir aux solutions renouvelables efficaces que sont la biomasse et le solaire.


Sept organisations professionnelles créent l’Association Française de la Ventilation

Sept organisations professionnelles créent l’Association Française de la Ventilation

Découvrons la création et la structuration de l'Association Française de la Ventilation qui a eu lieu ce 27 Janvier 2021.


Rafraîchissement naturel des bâtiments, les solutions adiabatiques

Rafraîchissement naturel des bâtiments, les solutions adiabatiques

Le rafraîchissement adiabatique se base sur un principe naturel de rafraîchissement dû à l'évaporation de l'eau contenu dans l'air chaud.


Equipements de bornes de charge pour véhicules électriques dans le multi-résidentiel

Equipements de bornes de charge pour véhicules électriques dans le multi-résidentiel

Le marché des véhicules électriques est en pleine expansion, il est donc important d'équiper le multi-résidentiel par des bornes de charge.


Chauffage urbain et réseaux de chaleur, solutions multi-énergies

Chauffage urbain et réseaux de chaleur, solutions multi-énergies

Les réseaux de chaleur font partie du Plan Climat et représentent des solutions multi-énergies. Découvrez comment construire ces réseaux ainsi que leur fonctionnement.


Regards croisés sur l’application de la RE2020 par la DHUP et Tribu Energie

Regards croisés sur l’application de la RE2020 par la DHUP et Tribu Energie

Regards croisés de deux experts sur la réglementation environnementale RE 2020 lors de la Journée EnerJ-meeting à Paris le 7 Septembre 2021


ECS collective avec EnR solaire ou pompe à chaleur

ECS collective avec EnR solaire ou pompe à chaleur

La production d'eau chaude sanitaire collective est essentielle car elle correspond à un besoin de confort sanitaire. De Dietrich propose des solutions pour l'ECS.


Autoconsommation photovoltaïque pour le résidentiel avec accumulateur chauffe-eau

Autoconsommation photovoltaïque pour le résidentiel avec accumulateur chauffe-eau

La réglementation RE2020 qui sera obligatoire pour toute construction neuve va contraindre le concepteur à réaliser des installations solaire en autoconsommation.


Réglementation RE2020, les textes d’arrêté et décret enfin parus !

Réglementation RE2020, les textes d’arrêté et décret enfin parus !

L'arrêté et le décret RE 2020 sont enfin parus ! XPair vous en présente tous les aspects essentiels !


Réglementation RE2020 et confort d’été : la méthode

 Réglementation RE2020 et confort d’été : la méthode

Le confort d'été est un enjeu majeur de la transition écologique et de la prochaine réglementation environnementale 2020 qui entrera en application en janvier 2022


La construction hors site ou la construction industrialisée, le rapport de l’année

La construction hors site ou la construction industrialisée, le rapport de l’année

La construction hors site offre un nouvel angle d'action pour construire des bâtiments conformes à la prochaine RE2020 : sobres en énergie, performants et à moindre coût.


RE2020 : évolutions, nouveautés et avis d’un bureau d’études référent

RE2020 : évolutions, nouveautés et avis d’un bureau d’études référent

La Réglementation Environnementale 2020, reportée à 2021, continue d'inclure nouveautés et évolutions. Nathalie Tchang, directrice BET TRIBU ENERGIE, nous en présente les détails.


RE 2020 : le gaz toujours dans la course suite aux nouvelles annonces

RE 2020 : le gaz toujours dans la course suite aux nouvelles annonces

La prochaine RE2020 suscite de nombreuses questions concernant le gaz dans les logements neufs. Frédéric Martin, DG de GRDF partage son regard à l'attention des BE.


La réglementation RE2020 reportée de nouveau

La réglementation RE2020 reportée de nouveau

Le Ministère de la Transition écologique vient d'annoncer les derniers ajustements du calendrier lié à la réglementation environnementale, la future RE2020


Rénovation énergétique par étapes pour le logement individuel. Rapport d’expertise

Rénovation énergétique par étapes pour le logement  individuel.  Rapport d’expertise

Découvrez l'étude qui fait un point concret sur la rénovation « par étapes » des logements et analyse les conditions de réussite à la réalisation de rénovations performantes .