Face aux problèmes de calcul

12 Janvier 2009

Comme je l'ai indiqué dans une lettre précédente, nous nous interrogeons toujours sur la manière de calculer les effets de telle ou telle mesure sur les consommations du neuf ou de l'existant. Pour certains de mes interlocuteurs l'affaire est simple… mais je ne suis pas sûr du tout qu'il en soit ainsi…

Que voulez-vous dire par là ?

Prenons l'exemple de la réglementation thermique française existante, qui a fait l'objet de pas mal de difficultés - surtout avec le prétendu moteur de calcul. Pour y obvier l'une des solutions les plus pertinentes qui m'ait été suggérée est celle d'une norme européenne de calcul prévisionnel des consommations. Hélas ce n'est pas aussi simple qu'on peut le croire : il suffit de regarder la vingtaine de réglementations thermiques européennes actuelles pour le comprendre.

Est-ce vraiment si divergent ?

Prenons pour commencer l'expression elle-même des consommations : en dehors de deux pays qui s'expriment en CO2 (l'Espagne et le Royaume-Uni) tous les autres s'expriment en consommation plus ou mois nuancée, la moitié des pays européens (neuf en tout) s'exprimant en " énergie primaire " comme la France. Avec, d'ailleurs des coefficients de transformation variant fortement selon les pays. Si vous voulez adopter cette présentation il vous faut, par exemple, multiplier la consommation électrique réelle : par 1,5 en Estonie, par 2,5 au Danemark, par 2,7 en Allemagne, non compris le 2,5 français. Ajoutez-y que ces coefficients sont très subjectifs et qu'ils devraient, normalement, évoluer avec le développement des énergies naturelles dans la production d'électricité. Sans compter, par ailleurs les corrections à adopter pour tenir compte des énergies grises, par exemple le coefficient multiplicateur 1,1 pour le fioul ou le gaz en Allemagne. Sans compter également le fait que tous les pays n'utilisent pas du tout les mêmes méthodes de base pour la prévision des consommations réelles, les divergences pouvant même être parfois assez fortes.

N'est-il vraiment pas possible, au moins, de " normaliser " ces dernières ?

Détrompez-vous, car il y a d'assez fortes divergences, ne serait-ce que sur le plan du découpage temporel. C'est ainsi que 18 pays sur 21 utilisent des méthodes " mensuelles " (des moyennes), et non " horaires " comme la France. Mais avec de fortes particularités, certaines méthodes par exemple retranchant purement simplement les apports " gratuits " des pertes " brutes ". Schématiquement cela veut dire que la quasi-totalité des méthodes adoptées n'ont pas vraiment été validées. En clair, s'il avait fallu une méthode européenne normalisée, il eut probablement été nécessaire de s'y mettre un peu plus tôt… et de choisir la méthode finale sur des bases rationnelles et non pas subjectives. En effectuant toutes les comparaisons nécessaires, ce qui n'a manifestement pas été vraiment fait.

Votre solution AuxiDev peut-elle régler le problème ?

Il était initialement prévu que les livrets AuxiDev, qui paraissent depuis le 8 Janvier 2009, seraient complétés (normalement avant fin 2009) par des outils logiciels allégeant l'application de ces livrets. La situation est malheureusement telle que tout se complique, sur le plan énergétique (le Grenelle 2 et RT 2012) aussi bien que sur le plan informatique. Sur le plan énergétique ceci nous conduit à prendre quelques précautions, et à se prémunir contre les évolutions induites par les discussions en cours sur les futures règles françaises : nous verrons ultérieurement comment y parvenir. Mais ce n'est qu'un aspect, car aussi curieux que cela paraisse, la situation informatique 2009 n'est pas claire. On peut, bien entendu suivre plus ou moins aveuglément, les méthodes informatiques en usage actuellement dans notre secteur, mais c'est peut être passer à côté de solutions nouvelles.

Que voulez-vous dire par là ?

Pour m'expliquer, il me faut me livrer à un certain nombre de commentaires, ce que nous examinerons dans la lettre de la semaine prochaine.

Roger CADIERGUES


Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Reférencement gratuit

Référencez gratuitement votre société dans l'annuaire

Suggestions

Rafraîchissement naturel des bâtiments, les solutions adiabatiques

Rafraîchissement naturel des bâtiments, les solutions adiabatiques

Le rafraîchissement adiabatique se base sur un principe naturel de rafraîchissement dû à l'évaporation de l'eau contenu dans l'air chaud.


Gestion énergétique des bâtiments tertiaires et multisites

Gestion énergétique des bâtiments tertiaires  et multisites

En réponse au décret tertiaire et décret BACS pour optimiser la gestion énergétique des bâtiments tertiaires et multisites : solution EMS et comptage électrique communiquant


Equipements de bornes de charge pour véhicules électriques dans le multi-résidentiel

Equipements de bornes de charge pour véhicules électriques dans le multi-résidentiel

Le marché des véhicules électriques est en pleine expansion, il est donc important d'équiper le multi-résidentiel par des bornes de charge.


Bâtiments tertiaires et multisites : Hager référent du sujet côté gestion énergétique

Bâtiments tertiaires et multisites : Hager référent du sujet côté gestion énergétique

Hager est expert en gestion énergétique des bâtiments tertiaires et multisites. Leurs savoir-faire et expertise sont ici mis à disposition de tous en libre accès


Réglementation RE2020, les textes d’arrêté et décret enfin parus !

Réglementation RE2020, les textes d’arrêté et décret enfin parus !

L'arrêté et le décret RE 2020 sont enfin parus ! XPair vous en présente tous les aspects essentiels !


EnerJ-meeting 2021 : Cette 5 ème édition était des plus attendues !

EnerJ-meeting 2021 : Cette 5 ème édition était des plus attendues !

EnerJ-meeting 2021 a accueilli plus de 2 000 participants décideurs et donneurs d’ordre, instances publiques, prescripteursndans la maîtrise d’ouvrage et la maîtrise d'oeuvre, industriels, ...


Burger King n’attend pas la RE2020 et montre la voie !

Burger King n’attend pas la RE2020 et montre la voie !

Burger King se démarque encore et ce n'est pas que du marketing ! La société s'engage dans une démarche de performance énergétique respectant les exigences de la prochaine RE2020


Comment charger les véhicules électriques dans les stationnements privés et publics

Comment charger les véhicules électriques dans les stationnements privés et publics

Découvrez comment charger les véhicules électriques dans les stationnements privés et publics. Le marché du VE est en hausse ce qui implique le développement des bornes de recharge.


RE2020 : évolutions, nouveautés et avis d’un bureau d’études référent

RE2020 : évolutions, nouveautés et avis d’un bureau d’études référent

La Réglementation Environnementale 2020, reportée à 2021, continue d'inclure nouveautés et évolutions. Nathalie Tchang, directrice BET TRIBU ENERGIE, nous en présente les détails.


La construction hors site ou la construction industrialisée, le rapport de l’année

La construction hors site ou la construction industrialisée, le rapport de l’année

La construction hors site offre un nouvel angle d'action pour construire des bâtiments conformes à la prochaine RE2020 : sobres en énergie, performants et à moindre coût.


Construire bas carbone, le guide à l’usage des décideurs du bâtiment

Construire bas carbone, le guide à l’usage des décideurs du bâtiment

Construire bas carbone est désormais une nécessité pour endiguer le changement climatique. Ce guide à l'attention des décideurs du bâtiment est une aide précieuse pour tenter d'y parvenir


Gestion énergétique du bâtiment avec jumeau numérique et intelligence artificielle

Gestion énergétique du bâtiment avec jumeau numérique et intelligence artificielle

Pour un pilotage climatique intelligent des bâtiments, Priva propose une solution de gestion énergétique avec jumeau numérique et IA incontournable.


Biodiversité : les porteurs de certificats et labels livrent leurs enseignements

Biodiversité : les porteurs de certificats et labels livrent leurs enseignements

Revenons sur les certificats et labels pour apprécier la biodiversité dans la construction neuve et de la rénovation.


Construction vertueuse en bois : répondre à la demande

Construction vertueuse en bois : répondre à la demande

Revenons sur la filière bois qui a commencé dans les années 80 ses actions de communication pour convaincre essentiellement les collectivités locales.


ALLIANCE DU BATIMENT : le regroupement des acteurs pour démocratiser le BIM

ALLIANCE DU BATIMENT : le regroupement des acteurs pour démocratiser le BIM

Démocratiser le BIM (Building Information Modeling), tel est l'objectif de L'ALLIANCE DU BATIMENT. Considérant les avancées du secteur et visant un langage commun.