Vers une rupture à ne pas refuser

2 Mars 2009

Comme je l'ai indiqué dans une lettre précédente, j'ai reçu il y a un certain temps, une demande précise à laquelle il était difficile de répondre rapidement. Il m'a fallu un certain nombre de mois pour y parvenir. Depuis le 8 Janvier, sur le site XPAIR.com, c'est chose faite avec l'espace AuxiDev. Avec des propositions qui s'élargiront tous les Jeudis. Cela ne suffit malheureusement pas à régler tous les problèmes.

Qu'entendez-vous par là ?

Toutes les propositions AuxiDev s'insèrent dans un cadre qui se veut être celui du développement durable "intelligent", rejetant ainsi un certain nombre de recettes simplistes. Les conséquences immédiates en sont relativement classiques, même si les démarches ne le sont pas. Mais le plus perturbant reste à venir. En effet la pratique des démarches AuxiDev met progressivement en évidence une évolution potentielle fondamentale de notre environnement, une évolution répondant à une question que nous ne nous étions vraiment jamais posée jusque là : ne faut-il pas d'abord se préparer au "futur probable". Les actions actuellement envisagées impliquent une sorte de continuité entre nos habitudes passées et nos efforts à venir. Ne serait-il pas préférable de prévoir une coupure beaucoup plus franche. Faire du développement durable c'est, avant tout, travailler pour le futur. Alors pourquoi ne pas se placer dans trente ans, avec les technologies probables de cette époque. En voici un exemple : quel que soit le discours actuel sur l'énergie on suppose (souvent sans le dire) que la consommation est d'abord celle de chauffage. Or nos perspectives sont toutes différentes : si nous allons vers des bâtiments d'isolation thermique très poussée le chauffage deviendra un usage relativement minoritaire, et surtout un usage de pointe favorisant très fortement les émetteurs électriques directs et répartis. Adieu les panneaux enrobés et le chauffage à eau chaude, ou même les pompes à chaleur sur le neuf …

Les conséquences en seront-elles toujours aussi spectaculaires ?

Continuer à raisonner - ce qui est encore fréquent aujourd'hui - comme si le chauffage était le sujet majeur, conduit à l'aveuglement. Qu'on le veuille ou non, tous nos efforts - s'ils réussissent - se traduiront par la situation suivante :
- d'une part, l'existence d'un parc de bâtiments que j'appellerai " de style 2000 ", qu'il faudra, tant bien que mal, essayer de corriger sur le plan des consommations,
- d'autre part la réalisation d'un parc de bâtiments que j'appellerai de " style 2030 ", qui ne pourra être que profondément différent, un parc où le chauffage ne jouera plus le rôle essentiel.

En quoi réside cette différence ?

Je répondrai plus tard à cette question. Pour le moment je voudrais d'abord souligner que pour passer au style 2030 (et non pas 2009) il faut le faire en prenant en compte les trois pièges suivants :
- il faut éviter d'abord le terme dangereux de bâtiment à " énergie positive ",
- il faut éviter de penser que c'est " pour plus tard ",
- il faut s'habituer à admettre que se sera sans doute le règne du chauffage électrique direct de pointe.
Tout cela sans attendre 2030.

Quel intérêt y aurait-il à faire cette distinction ?

Sans qu'on s'en rende compte, les décisions actuelles (globales) sont trop souvent prises sur des bases fortement dépassées. Alors que c'est manifestement dans deux cadres très différents qu'il faudrait opérer :
- celui du parc 2000, avec ses ingénieurs et techniciens au fait des techniques "anciennes"
- celui du parc 2030, avec ses techniques " nouvelles ".

C'est, à la fois, un problème humain (deux catégories de monteurs, ingénieurs et techniciens) et un problème professionnel (deux marchés pour les fournisseurs et pour les installateurs). Prenons un exemple actuel : presque aucun technicien ne sait aujourd'hui réaliser, ou corriger les installations à vapeur basse pression. A mes débuts, sur la demande de la profession, j'ai mis au point des spécifications précises sur le dispositif de sécurité à utiliser en vapeur basse pression : c'est un travail plus inutile que jamais. Et pourtant vous en trouverez des développements multiples dans quelques manuels récents célèbres. Je souhaiterais qu'on ne recommence pas. Et, pour cela il faut essayer de prévoir ce que devrait être notre futur : le parc que j'appelle " 2030 ". L'urgent est, à mon avis, d'arrêter de mélanger les deux parcs, et de continuer à réaliser un parc hybride, au lieu de préparer le parc que j'appelle celui de " 2030 ". Pour cela il faut que le cadre soit bien adapté. Ce qui peut conduire à une assez profonde réorganisation de nos activités, un sujet fort vaste sur lequel je reviendrai Lundi prochain.

Roger CADIERGUES


Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Reférencement gratuit

Référencez gratuitement votre société dans l'annuaire

Suggestions

Projet de loi Climat & Résilience - Vote définitif à l'Assemblée nationale et au Sénat : l'écologie dans nos vies

Projet de loi Climat & Résilience - Vote définitif à l'Assemblée nationale et au Sénat : l'écologie dans nos vies

Prenons connaissance du projet de loi Climat et Résilience qui a été adopté relatif à l'écologie et qui a pour vocation d'entraîner à une transformation écologique.


Groupe scolaire Ruffi à Marseille labellisé BDM Argent

Groupe scolaire Ruffi à Marseille labellisé BDM Argent

Le groupe scolaire Ruffi dans le 2ème arrondissement de Marseille est un projet ayant pour objectif d'être exemplaire pour l’environnement. L'école s'inscrit donc dans le projet Euroméditerranée.


Bouger sans carboner… ou carboner sans bouger ?

Bouger sans carboner… ou carboner sans bouger ?

Dès de 2022 la RE2020 s’appliquera, une année qui verra vraisemblablement la venue du label basse énergie-bas carbone.


La simplicité, pour rendre facile l’écologie et le logement durable

La simplicité, pour rendre facile l’écologie et le logement durable

Prenons acte des efforts pour participer à l’amélioration de l’environnement au quotidien et pour les futures générations.


Fiches pratiques pour la réception des travaux de rénovation énergétique

Fiches pratiques pour la réception des travaux de rénovation énergétique

Découvrez les fiches pratiques mises à disposition pour faciliter le procès-verbal de réception et le dialogue entre professionnels et clients.


Burger King n’attend pas la RE2020 et montre la voie !

Burger King n’attend pas la RE2020 et montre la voie !

Burger King se démarque encore et ce n'est pas que du marketing ! La société s'engage dans une démarche de performance énergétique respectant les exigences de la prochaine RE2020


Rénovation énergétique des logements en France, étude de l’ONRE et statistiques

Rénovation énergétique des logements en France, étude de l’ONRE et statistiques

L’ONRE (observatoire national de la rénovation énergétique) offre un panorama des rénovations énergétiques en France.


Le SYNASAV lance sa série de vidéos : Les Rendez-vous SYNASAV

Le SYNASAV lance sa série de vidéos : Les Rendez-vous SYNASAV

Le syndicat national des professionnels de la maintenance (SYNASAV) lance sa série de vidéo intitulée "Les Rendez-vous SYNASAV". Découvrez le premier thème sur les PAC.


Entreprises PME : un crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, encore méconnu !

Entreprises PME : un crédit d’impôt pour la rénovation énergétique, encore méconnu !

Les PME peuvent désormais bénéficier d'un crédit d'impôt "transition énergétique". Or peu d'entreprises le savent. Découvrez comment y prétendre.


Industries du CVC, bilan 2020 et perspectives 2021 par Uniclima

Industries du CVC, bilan 2020 et perspectives 2021 par Uniclima

Découvrez le bilan 2020 ainsi que les perspectives 2021 pour les industries CVC par Uniclima. Le syndicat UNICLIMA représente 86 industriels ou groupes.


Rénovation énergétique en copropriété : Trophées métropolitains CoachCopro 2021

Rénovation énergétique en copropriété : Trophées métropolitains CoachCopro 2021

Le mercredi 24 mars 2021 se déroulait la cérémonie virtuelle de remise de prix des Trophées métropolitains CoachCopro 2021.


58 logements « zéro carbone » à Chanteloup en Brie (77). Retour d’expérience

58 logements « zéro carbone » à Chanteloup en Brie (77). Retour d’expérience

Présentation d'une réalisation "zéro carbone" de 58 logements collectifs et individuels à Chanteloup sur Brie. Une réussite !


RE 2020 : le gaz toujours dans la course suite aux nouvelles annonces

RE 2020 : le gaz toujours dans la course suite aux nouvelles annonces

La prochaine RE2020 suscite de nombreuses questions concernant le gaz dans les logements neufs. Frédéric Martin, DG de GRDF partage son regard à l'attention des BE.


Rénovation énergétique par étapes pour le logement individuel. Rapport d’expertise

Rénovation énergétique par étapes pour le logement  individuel.  Rapport d’expertise

Découvrez l'étude qui fait un point concret sur la rénovation « par étapes » des logements et analyse les conditions de réussite à la réalisation de rénovations performantes .


Décret tertiaire en rénovation : une obligation qui demande savoir-faire et temps

Décret tertiaire en rénovation : une obligation qui demande savoir-faire et temps

Le nouveau décret tertiaire en rénovation est désormais obligatoire pour tous les bâtiments existants de plus de 1000m2. Aussi, comment transformer cette obligation en opportunité ?