Coût de construction avec la RT 2012

Par Véronique BERTRAND - consultante en énergétique

Sur-isoler, traiter les ponts thermiques, avoir recours aux énergies renouvelables est source de surcoût de la construction. Celle-ci représentant globalement 50% de la valeur immobilière, les autres 50% étant dus au foncier, ce surcoût initial quel est-il et quel gain au final sur le pouvoir d’achat peut-on attendre ?
Cette chronique met en évidence et reprend les points du communiqué du 6 juillet 2010 élaboré par les services du ministère. Le document complet "Réglementation thermique Grenelle Environnement RT 2012", PDF de 30 pages est en téléchargement libre en bas de page.

1°/ Des surcoûts de construction de seulement 5 à 10%

La construction de l’habitat BBC conforme à la RT 2012 implique inévitablement l’intégration de techniques performantes :

  • Eco-conception du bâti et bâti performant,
  • Généralisation des énergies renouvelables comme le solaire,
  • Mise en oeuvre d’équipements techniques performants : chaudière gaz condensation, capteurs solaires (comme déjà cité), pompes à chaleur performantes, chauffe-eau thermodynamique, ventilation double-flux, triples vitrages, …


Pour quels surcoûts ?

Selon le type de maison ou de chauffage, et grâce aux effets d’apprentissage attendus à l’horizon 2013, le surcoût à attendre serait relativement faible :

de 5 à 10% maximum du prix de construction.

Certains optimistes comptent sur un niveau de prix quasi équivalent eu égard à la baisse des prix sur des systèmes soumis de plus en plus à la concurrence : système solaire, rupteur de ponts thermiques, ...

Source: www.developpement-durable.gouv.fr

2°/ Coût d’une maison RT 2012

Dans le cas de 2 maisons individuelles, l’une 90 m2 de plein pied, l’autre 110 m2 avec étage.

Exemple 1 :
Pour une maison de 90 m² de surface habitable pour un coût base 2010 de 95 000 € (Orientation Est-Ouest, sur terre plein et garage intégré - cas assez défavorable avec un mauvais facteur de forme), nous constatons un surcoût d’investissement de 7 à 10% selon les simulations réalisées.

Les solutions comparées de performance énergétique étant :

1. Chauffage électrique convecteur + Chauffe-eau ECS thermodynamique performant + Bâti meilleures techniques disponibles : > surcoût 7%
2. Pompe à chaleur + ECS thermodynamique + Bâti performant BBC  > surcoût 7.4%
3. Chaudière condensation gaz + ECS solaire avec appoint chaudière + Bâti performant BBC : > surcoût 7.4%
4. Chaudière bois granulé + ECS chaudière bois + Bâti performant BBC : > surcoût 10.6%
5. Réseau de chaleur urbain (RCU) + ECS RCU + Bâti performant BBC : > surcoût 6.9%

Exemple 2 :
Pour une maison individuelle de 110 m² de surface habitable, R+1 –
pour un coût base 2010 de 125 000 € (Orientation Est-Ouest), nous constatons un surcoût d’investissement de 5.5 à 5.8% selon les simulations réalisées.

Les solutions comparées de performance énergétique sont :

1 : Effet Joule (convecteur) + ECS thermodynamique performant + Bâti meilleures techniques disponibles  > surcoût 5.5%
2 : Pompe à chaleur + ECS thermodynamique + Bâti performant BBC > surcoût 5.8%
3 : Chaudière condensation gaz + ECS solaire avec appoint chaudière + Bâti performant BBC > surcoût 5.8%

Source: www.developpement-durable.gouv.fr

Ces surcoûts s’entendent avec effet d’apprentissage en 2013

C'est-à-dire avec des couts de construction et de réalisation optimisés avec un effet volume, à la fois au niveau des équipements que de la mise en œuvre, qui tendrait à être plus économiques en 2013 ; soit dans deux an et demi.


Comparaison en  « coût global sur 20 ans »

Nous constatons que les écarts de couts sont nettement supérieurs dans les zones les plus froides de France (H1) et diminuent progressivement pour les zones climatiques H2 et H3.

3°/ Coût d’un immeuble collectif RT 2012

Immeuble collectif RT 2012 de 17 logements - 1 213 m² de surface habitable, totalisant un coût de 84 000 € par logement. (Orientation est-ouest défavorable).

Les solutions comparées de performance énergétique sont :

1. Chauffage électrique convecteur + ECS solaire avec appoint thermodynamique + Bâti très bonnes techniques  > surcoût 4.8%
2. Effet Joule (convecteur) + ECS thermodynamique individuelle performante + Bâti très bonnes techniques  > surcoût 4.3%
3. Pompe à chaleur collective + ECS thermodynamique collective + Bâti performant BBC  > surcoût 6.7%
4. Chaudière collective condensation gaz + ECS gaz + Bâti performant BBC > surcoût 5.7%
5. Chaudière collective condensation gaz + ECS solaire avec appoint chaudière + Bâti performant BBC > surcoût 6.9%
6. Chaudière individuelle + ECS instantanée + Bâti performant BBC > surcoût 7%
7. Réseau de chaleur urbain (RCU) + ECS RCU + Bâti performant BBC > surcoût 5.5%
8. Réseau de chaleur urbain (RCU) + ECS solaire avec appoint RCU + Bâti performant BBC > surcoût 6.7%
9. Bois + ECS bois + Bâti performant BBC > surcoût 6.6%

Source: www.developpement-durable.gouv.fr

4°/ Acquérir un logement neuf BBC ou un logement ancien à rénover ?

Dans tous les cas c’est le meilleur choix actuellement est d’acquérir un logement neuf avec la performance basse consommation BBC.

Ensuite comme le tableau ci-dessous le montre, rénover un logement ancien grâce à l’éco-ptz à taux zéro et au crédit d’impôt est la seconde voie intéressante sur le plan de la rentabilité.

Acquérir un logement neuf simplement aux normes actuelles RT 2005 est moins rentable financièrement.

Comparatif RT 2005 – RT 2012 – Maison Individuelle (MI)

Source : Communiqué du 6 juillet 2010 Ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer

Fait par Véronique Bertrand Consultante en énergétique
Véronique Bertrand est ingénieur consultante en énergétique et travaille en amont des projets, de la phase programmation aux cahiers des charges. Elle rédige également des chroniques techniques tous les mois sur www.climamaison.com.

→ SOURCES & LIENS

Commentaires

Commentaire du 07/04/2014 par jean jacques
Bonjour,
j'ai une solide expérience d'architecte en BBC . Lauréat en 1980 d'une MI économe en énergie construite avec isolation RT2005!!, double flux avec PAC air/air, puits canadien
Actuellement,les constructions respectant la RT2012 affichent des coûts construction très variables, avec des excès dans dans les prix planchers, et les prix plafonds.
Mes projets MI RT2012 sortent en moyenne à 1500€ le m² habitable, avec une mise en concurrence classique des entreprises par l'architecte.
Bonne journée.
JJL
Commentaire du 22/08/2013 par cedric
bonjour, je voudrais savoir si avec 100 000 euro j ai une chance de faire construire une maison simple rt 2012 a etage car petit terrain de 348 m2 merci
Commentaire du 21/03/2013 par Eric kosto
Bonjour je suis moi aussi outré par l'orientation donnée à l'article visant à omettre que les coûts de constructions sont devenus extremement elevés ce qui empechera la construction de nombreux immeubles alors que la crise du logement est à son paroxysme ! Promouvoir la construction de logement pour loger cette masse de population en manque d'un logement et en parallèle augmenter de 30 % les coûts de construction BBC c'est typiquement contradictoire ! Au lieu de plafonner les couts de construction ou de developper des aides financieres ou autre exonerations on laisse le cout de construction augmenter. Le risque est de voir le nombre de logement rester largement insuffisant. Le BBC c'est excellent mais il ne faut pas oublier qu'il faut des prix raisonnables pour construire

Laisser un commentaire (il sera mis en ligne après validation)