Chargement...

Photovoltaïque Les couches minces toujours à l’étude

Lancé en avril 2004 pour 4 ans, le programme britannique PV21 sur les matériaux semi-conducteurs pour le photovoltaïque est reconduit pour la même période et doté d’un budget de 6,3 M£ (9 M€). Le programme dirigé par l'Université de Durham s’est penché sur trois matériaux en couche mince : le tellurure de cadmium, le cuivre-indium-sélénium et le silicium. L’objectif est de développer des couches ultra-minces à haut rendement. Les pistes explorées sont le couplage du semi-conducteur avec des matériaux colorants absorbants ; le développement des structures efficaces pour collecter la lumière (des nano-motifs en surface de cellules…) ; la réduction du nombre de grains dans le semi-conducteur pour favoriser le transport des électrons. L’objectif est de réduite de moitié le prix du kWh solaire.

Renseignements sur www.dur.ac.uk

Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité