Le mauvais rendement de certaines chaudières à condensation ...

Plusieurs lecteurs, perturbés par certaines affirmations rencontrées dans différentes lettres précédentes, ont souhaité des éclaircissements. Les questions les plus fréquentes concernent les performances relatives des différents systèmes de chauffage ou de climatisation. L'une des affirmations les plus choquantes pour certains a concerné le mauvais rendement constaté avec certaines chaudières à condensation. Ce qui, pour certains interlocuteurs, paraît impossible …

Comment cela est-il réellement possible ?

D'abord soulignons que ce n'est pas un problème de chaudière : vous pouvez très bien installer une chaudière à condensation performante (aux essais) et obtenir de mauvais résultats. C'est tout simplement dû à une température d'eau inadéquate adoptée dans votre système de chauffage. Nous touchons là l'un de mes refrains permanents : n'oubliez pas la compétence des intervenants. Quels qu'ils soient d'ailleurs, car dans l'exemple que nous avons choisi, il s'agit d'abord du mode de régulation (choisi lors de la conception), des consignes des aquastats (fixées au chantier souvent par le monteur), et des bases de calcul adoptées pour l'installation.

Pouvez-vous vous expliquer ?

Pour ce faire je vais utiliser des données un peu schématiques, mais fort proches de ce qu'on observe réellement. Ces données traduisent l'influence de la température sur le rendement que je prendrai par rapport au pouvoir calorifique supérieur du combustible (ce qui permet d'avoir une idée plus claire de la performance par rapport à 100%). Voila le tableau type (valeurs arrondies) :
température d'eau [°C] : 10 20 30 40 50 60 70 80 90
rendement [%] : 99 97,5 96 93,5 89 86,5 86 85,5 85
Dans cette chaudière, où la condensation n'a lieu qu'au-dessous de 54 [°C] environ, l'influence de la température de l'eau dans l'échangeur est manifeste. Si vous branchez sur cette chaudière un système de chauffage à eau chaude tout ou rien type (températures d'aller et retour types de 80 et 65 °C) vous n'utiliserez pratiquement pas le phénomène de condensation des produits de combustion. Et il ne faudra pas vous étonner que le rendement ne soit pas celui sur lequel vous comptiez. C'est - je pense - l'incident qui s'est souvent produit en Grande Bretagne, incident ayant conduit à la détérioration progressive du marché des chaudières à condensation.

Comment faut-il faire pour l'éviter?

C'est manifestement simple : travailler uniquement à basse température d'eau. Pour ce faire, qu'il s'agisse du neuf ou de l'existant, c'est la compétence de l'intervenant qui va compter. Beaucoup plus que les discours euphoriques, et sans nuance, qui nuisent à cette solution.

Les valeurs que vous donnez sont-elles générales ?

En valeurs numériques strictes non, mais en allure et tendance oui. Ainsi qu'en indication concrète du rôle des températures. Avec une très bonne chaudière à condensation par exemple, selon la température de retour du chauffage, vous aurez, en résultats, les ordres de grandeur suivants (rendements sur pouvoir calorifique supérieur pour éviter d'avoir des valeurs supérieures à 100%) :
température de retour d'eau : 30 °C 35 °C 40 °C 45 °C 50 °C 55 °C 60 °C 65 °C
rendement sur PCS [%] : 96 % 95 % 94 % 92 % 90,5 % 89 % 88 % 87,5 %
C'est dire l'importance de la conception et de la mise en place dans de tels systèmes. Exemple : si, au lieu d'utiliser des radiateurs calés sur 80-65 °C, vous utilisiez des panneaux calés sur 40-30 °C, l'économie de production serait de l'ordre de 10%. C'est dire l'importance du sujet quand on prétend faire des économies d'énergie …

La semaine prochaine nous examinerons les problèmes analogues rencontrés dans le domaine des énergies renouvelables …

Roger CADIERGUES


Commentaires

Aucun commentaire actuellement, soyez le premier à participer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité
Reférencement gratuit

Référencez gratuitement votre société dans l'annuaire

Suggestions

GTB : l’architecture des réseaux se révolutionne dans le bâtiment

GTB : l’architecture des réseaux se révolutionne dans le bâtiment

Découvrons la démarche des acteurs de la régulation ACR, BACnet et KNX France pour répondre aux décrets BACS et Tertiaire de 2020 et aux mesures du plan de relance de Septembre dernier.


Chauffage urbain et réseaux de chaleur, solutions multi-énergies

Chauffage urbain et réseaux de chaleur, solutions multi-énergies

Les réseaux de chaleur font partie du Plan Climat et représentent des solutions multi-énergies. Découvrez comment construire ces réseaux ainsi que leur fonctionnement.


PAC air-air, confort avec la console compacte, silencieuse et performante

PAC air-air, confort avec la console compacte, silencieuse et performante

La pompe à chaleur air-air est une solution aussi performante que compacte et silencieuse. Elle offre ainsi un confort total aux utilisateurs.


Chauffage, rafraîchissement et ECS : le confort n’admet pas de « circonstances exceptionnelles »

Chauffage, rafraîchissement et ECS : le confort n’admet pas de « circonstances exceptionnelles »

Avec l'augmentation de la présence au domicile, il devient nécessaire de trouver des solutions à haute efficacité énergétique, notamment en terme de chauffage et rafraîchissement des habitation


Rénovation énergétique : qu'est-ce qui change au 1er Juillet pour les ménages ?

Rénovation énergétique : qu'est-ce qui change au 1er Juillet pour les ménages ?

Prenons connaissance des changements au 1er Juillet 2021 : La hausse des tarifs du gaz, l'élargissement de l'aide du gouvernement MaPrimeRénov' aux propriétaires bailleurs et à l'Outre mer, ...


5ème période des certificats d'économie d'énergie et baisse des financements les offres à 1€

5ème période des certificats d'économie d'énergie et baisse des financements les offres à 1€

Les certificats d'économie d'énergie vont connaitre une 5e période en janvier 2022 : leur financement avec certaines offres à 1€ va être limité


Danfoss - Programme webinaires avril 2021

Danfoss - Programme webinaires avril 2021

Découvrez le programme des webinaires organisés par Danfoss pour avril 2021. Inscrivez-vous à ces séminaires en ligne afin d'enrichir vos connaissances.


Réhabilitation éco-performante du foyer rural de Levens (06)

Réhabilitation éco-performante du foyer rural de Levens (06)

Le nouveau foyer rural situé à Levens est régulé par ThermoZYKLUS ce qui lui assure un confort thermique optimal avec des consommations énergétiques optimisées.


58 logements « zéro carbone » à Chanteloup en Brie (77). Retour d’expérience

58 logements « zéro carbone » à Chanteloup en Brie (77). Retour d’expérience

Présentation d'une réalisation "zéro carbone" de 58 logements collectifs et individuels à Chanteloup sur Brie. Une réussite !


Construire en bois un bâtiment passif : performances et enseignements 4 ans après

Construire en bois un bâtiment passif : performances et enseignements 4 ans après

4 ans après la construction d'un bâtiment passif en bois, découvrez les performances et enseignements à tirer de cette construction.


Typologie des contrats d’exploitation en copropriété

Typologie des contrats d’exploitation en copropriété

CEGIBAT dresse une typologie des contrats d'exploitation en copropriété. Découvrez les différentes garanties légales, les postes de facturation ou encore la négociation d'un contrat.


Sept organisations professionnelles créent l’Association Française de la Ventilation

Sept organisations professionnelles créent l’Association Française de la Ventilation

Découvrons la création et la structuration de l'Association Française de la Ventilation qui a eu lieu ce 27 Janvier 2021.


Nouveau DPE : l’occasion d’une dose supplémentaire de vaccin contre la confusion DPE - audit

Nouveau DPE : l’occasion d’une dose supplémentaire de vaccin contre la confusion DPE - audit

Assistez au dialogue constructif entre deux personnages sur le nouveau DPE - Diagnostic Performance Energétique.


2021 et la Réglementation Environnementale : une année électrochoc ?

2021 et la Réglementation Environnementale : une année électrochoc ?

Suivons l'évolution de la RT 2012 à la future RE 2020, 2021 selon un calendrier mal adapté et incertain.


Burger King n’attend pas la RE2020 et montre la voie !

Burger King n’attend pas la RE2020 et montre la voie !

Burger King se démarque encore et ce n'est pas que du marketing ! La société s'engage dans une démarche de performance énergétique respectant les exigences de la prochaine RE2020